Amanda Sthers dédicace son nouveau livre ”Les terres saintes”

Archive 15 juin 2010

Amanda Sthers dédicacera son nouveau livre 'Les terres saintes'
jeudi 24 juin 2010 de 13h00 à 14h00 au Nouvel Espace Librairie des Galeries Lafayette Paris Haussmann. 'Les terres saintes' est un roman d'amour tout en questions sur le genre humain.



A l'heure du multimédia, la communication s'amenuise entre les êtres, notamment en famille. C'est le thème du nouveau livre d'Amanda Sthers : Les terres saintes, un roman d'amour tout en questions sur le genre humain. Les personnages qu'elle met en scène se heurtent à leurs propres limites. Composé en forme de lettres ou de mails, le livre pose en préambule la distance relationnelle.

« Saviez-vous qu'en Israël on se servait des porcs pour pourchasser les terroristes ? D'abord parce qu'ils ont un flair hors du commun, ensuite parce que si un musulman touche un cochon, il se voit refuser les sept vierges au paradis. On y élève donc des cochons sur pilotis comme l'exige la loi afin qu'ils ne frôlent pas la terre sainte. Que rêver de mieux comme personnage qu'Harry Rosenmerck, juif ashkénaze, cardiologue parisien qui a tout quitté pour devenir éleveur de cochons en Israël ?
Et puis un rabbin est né pour le contredire : Moshe, qui ne supporte pas cette dérive et encore moins qu'Harry arrondisse ses fins de mois en vendant de la viande impure aux restaus branchés de Tel Aviv, ça les mène forcément vers des discussions politiques. Et qu'y a-t-il de plus critique qu'un juif pour parler de la politique intérieure d'Israël ? Vous connaissez ce dicton sans doute : quand il y a deux juifs dans une pièce, il y a trois avis.

David, le fils d'Harry, auteur de théâtre à succès, homosexuel, lui écrit aussi mais son père ne lui répond jamais, incapable d'imaginer son fils dans les bras d'un homme.
La fille d'Harry, Annabelle, quitte New York pour fuir un chagrin d'amour et va le retrouver ailleurs en chemin.
Et enfin son ex-femme, mère de ses deux enfants, qui se découvre un cancer et revisite leur histoire d'amour et ses zones d'ombre comme si cela pouvait l'aider à affronter la vie et son issue.

C'est un roman sur les limites de chacun, sur ce qu'on ne se dit pas, ou trop tard. Sur les élans du coeur qui restent coincés dans la gorge. Sur les instants qui passent et qu'on n'a pas su saisir. Sur la petite histoire dans la grande. C'est un roman d'amour. »






L'auteure : Amanda Sthers

Amanda Sthers a plusieurs cordes à son arc : le cinéma, le théâtre et la littérature. Après un premier récit autobiographique, Ma place sur la photo (Grasset, 2004), son deuxième roman, Chicken Street (Grasset, 2005) est très bien accueilli. Elle connaît ensuite un succès et une reconnaissance exceptionnels au théâtre, avec Le Vieux Juif blonde (Grasset, 2006). Succès confirmé par Madeleine (Stock, 2007), puis Keith me (Stock, 2008).
Son premier film : Je vais te manquer, avec Pierre Arditi et Carole Bouquet, sorti en salles en juin 2009, a réuni plus de 250 000 spectateurs.


- Les terres saintes
- Auteure : Amanda Sthers
- Editeur : Stock (Collection Bleue)
- 215 x 135 mm
- 208 pages
- Date de parution : 05/05/2010
- 16,50 €


- Amanda Sthers - 'Les terres saintes' - dédicace
- Jeudi 24 juin 2010 de 13h00 à 14h00
- Nouvel Espace Librairie,
6ème étage des Galeries Lafayette Paris Haussmann



Par Nicole Salez

Tags: