Art contemporain à la Conciergerie

Le Centre des monuments nationaux ouvre les portes de la Conciergerie à la première édition hors les murs du nouveau festival du Centre Pompidou.




Jusqu'au 12 décembre 2009 se déroule l'exposition «Le sort probable de l'homme qui avait avalé le fantôme» à la Conciergerie, à Paris. Cette présentation réunit soixante œ,uvres qui témoignent du corps dans tous ses états, écho des multiples manifestations et interventions en direct du Centre Pompidou, avec des artistes comme Valérie Belin, Shary Boyle, Steven Gontarski, Berlinde de Bruyckere, Ai Weiwei...

Véritable contrepoint des dispositifs de la première édition du nouveau festival, le projet confié à Christian Rizzo en appelle à toutes les disciplines et territoires de l'art de notre temps.

Cette manifestation réunit un ensemble de pièces exceptionnelles et souvent inédites de noms parmi les plus prestigieux de la sculpture contemporaine.

Pour en savoir plus sur le nouveau festival, consultez toute l'information sur le site du Centre Pompidou en cliquant ici.

Cette exposition bénéficie du soutien de Vranken-Pommery Monopole.


La Conciergerie

La Conciergerie, au sein du palais de justice de Paris, est le seul vestige avec la Sainte Chapelle de ce que fut le palais forteresse des rois de France au Moyen Age. On y trouve encore quelques beaux exemples de l'architecture médiévale : la Salle des Gardes et la Salle des Gens d'armes, témoins du règne de Philippe IV le bel, les gigantesques cuisines construites en 1350 pour nourrir 3 000 personnes, et quatre tours fortifiées (la plus ancienne, la Tour Bombec, aurait été bâtie sous Saint Louis). Délaissé par les rois au début du XVème siècle, le palais est transformé. La Conciergerie est aujourd'hui surtout connue pour avoir été la grande prison de la Révolution Française où la reine Marie Antoinette vécut ses derniers jours. Ce monument tient son nom du maire du Palais, grand personnage du royaume ayant en charge l'intendance du palais qui prend le nom de « comte des cierges » puis de « monsieur le concierge ».


- « Le sort probable de l'homme qui avait avalé le fantôme »
- Jusqu'au 12 décembre 2009
- La Conciergerie,
2 boulevard du Palais
75001 Paris
- Horaires :
Tous les jours
de 9h30 à 18h du 1er mars au 31 octobre
de 9h à 17h du 1er novembre au 28 février
- Tarifs :
Plein tarif : 8,50 € , Tarif réduit : 6 € , Gratuité pour les moins de 26 ans /
Billet jumelé avec la Sainte-Chapelle : Plein tarif : 12,50 € ,
Tarif réduit : 9 €



Par Nicole Salez

Tags: