Artiste aborigène : Kathleen Petyarre

Archive 14 août 2011

Kathleen Petyarre est l'une des deux artistes aborigenes exposant à la Galerie Pierrick Touchefeu en cette fin d'été 2011.
Ses œ,uvres sont d'ores exposés en Australie, dans plusieurs musées des Etats-Unis, en Europe et notamment au musée du quai Branly à Paris.


Kathleen Petyarre : Mountain Devil Lezard


Née vers 1940 Kathleen Petyarre appartient à l'éthnie Anmatyarre

Elle a vécu de façon très traditionnelle dans sa jeunesse,
parcourant à pied les terre de son père avec toute sa famille, c'est-à-dire ses grand- parents, son père et ses trois femmes, ses quatre frères et ses six soeurs et, de temps en temps des membres plus
éloignés de cette grande famille.

.
Durant cette période de vie normale, Kathleen intègre peu à peu les connaissances traditionnelles :
celles de la vie profane, comme la façon de trouver et préparer la nourriture, mais surtout celles de la
vie spirituelle et culturelle, l'histoire des sites sacrés, leur association avec les Rêves, les Ancètres.

C'est à cette période, à la fin des année 1940 que sa grand-mère l'initie au monde des rêves,
notamment celui associé à son lieu de naissance Atnangker, site du Rêve de la vieille Femme
Diabolique des Montagnes
qui sera plus tard la source principale de ses oeuvres.

C'est à la fin des années 1980, que Kathleen et ses soeurs commencent à peindre sur toiles suite au
succès des premières oeuvres d'art produites à Papunya. Et en 1996, la première exposition
personnelle de Kathleen voit le jour
.

C'est un énorme succès et la même année, elle remporte le plus
prestigieux prix artistique décerné aux artistes aborigènes, le 13eme Testra National Aboriginal Art.

Son style est en effet, très pensé, très élaboré. Ce raffinement renforce l'impact visuel. Dans ses
séries Mountain Devil Lezard, elle travaille le fond de la toile de différentes façons : une spirale peut
recouvrir le fond, accentuant le côté mystérieux, ou partir en lignes parallèles au grand « X » et
accentuer la structure de la toile.


Collections


--· Holmes a Court Collection
--· Musée des Arts d'Afrique et d'Océanie, Quai Branly, Paris, France
--· Musée des Confluences, Lyon, France
--· Kunsthaus - Sammlung Essl, Klosterneuburg, Austria
--· Aboriginal Art Museum, Utrecht, The Netherlands
--· The Vroom Collection, The Netherlands
--· Seattle Art Museum, Seattle, Washington, USA
--· Kelton Foundation, Los Angeles, California, USA
--· Harvard University (Peabody-Essex Anthropology and Ethnology Museum), Salem,
Massachusetts, USA
--· Levi-Kaplan Collection, Seattle, Washington, USA
--· Kluge-Rhue Collection, University of West Virginia VA, USA
--· Museum Puri Lukisan, Ubud, Indonesia
--· National Gallery of Australia , Canberra ACT, Australia
--· Art Gallery of New South Wales, Sydney NSW, Australia
--· Art Gallery of South Australia, Adelaide SA, Australia
--· The Kerry Stokes Collection, Perth WA, Australia
--· The Museum & Art Galleries of the Northern Territory, Darwin NT, Australia
--· Flinders University Art Museum, Adelaide SA, Australia
--· A.T.S.I.C. Collection, Adelaide SA, Australia
--· National Gallery of Victoria, Melbourne VIC, Australia
--· University of South Australia Art Museum, Adelaide SA, Australia
--· Edith Cowan University, Perth WA, Australia




Par Elsa Menanteau

Tags: