Cinéma : J'ai tué ma mère de Xavier Dolan

Archive 24 juillet 2009

Xavier Dolan réussit avec J'ai tué ma mère un film mordant sur les règlements de comptes familiaux. Il dépeint avec un humour grinçant la vie d'un étudiant homosexuel chez sa mère.

Ce jeune réalisateur québécois surfe sur la thématique littéraire des fils ou filles qui dénoncent les relations mère/enfant.



Hubert Minel n'aime pas sa mère. Du haut de ses 16 ans, il la jauge avec mépris, ne voit que ses pulls ringards, sa décoration kitsch et les miettes de pain qui se logent à la commissure de ses lèvres quand elle mange bruyamment.

Au-delà de ces irritantes surfaces, il y aussi la manipulation et la culpabilisation, mécanismes chers à sa génitrice. Confus par cette relation amour/haine qui l'obsède chaque jour de plus en plus, Hubert vogue dans les arcanes d'une adolescence à la fois marginale et typique - découvertes artistiques, expériences illicites, ouverture à l'amitié, sexe et ostracisme.

Tout comme Jules Vallès, Avril Ventura, Vanessa Schneide..., Xavier Dolan reprend le thème dérangeant des règlements de compte envers leur génétrice.
Lire Les mères mises à mal



--J'ai tué ma mère de Xavier Dolan
-De et avec Xavier Dolan • Avec aussi Anne Dorval, François Arnaud, Suzanne Clément... • 1h36



Par Laure Menanteau

Tags: