Comédie Française: L'école des femmes

Jacques Lassalle est un homme d'expérience qui aime à dire: 'C'est ce qui est le plus drôle qui est le plus profond'. A 75 ans, ses mises en scènes sont forcément nourries de toute son expérience de la scène et de la vie. Son 'Ecole des Femmes' à la Comédie Française, présente Arnolphe, en homme qui veut enfermer Agnès, la jeunesse, l'amour, le désir de l'autre dans une cage et croit pouvoir les garder. Un homme qui se trompe. Mais aussi un homme qui aime




Un Arnolphe pathétique et frémissant

Arnolphe a bien sûr le côté ridicule de l'homme qui ne voulant pas être cocu, préfère épouser une femme bête, ignorante, quitte à l'enfermer pour la tenir sous sa coupe. Il préfère surtout ne pas se frotter à la vie, à l'amour de l'autre, aux désirs de l'autre.
Thierry Hancisse incarne cet Arnolphe souffrant, désespéré, ravagé par la jalousie et l'amour, le désir, pour une trés jeune fille.
Il est magnifique de frémissement et de douleur.
Julie -Marie Parmentier lui donne en Agnès, une réplique réfléchie de jeune fille qui s'éveille à l'amour et découvre les dangers mais aussi les espoirs prometteurs de la vie.
Après quelques vicissitudes, Molière réunit en une pirouette, les amoureux, grâce au destin. Pauvre Arnolphe, même le ciel est contre lui.



Le décor: un personnage à part entière

Une toile peinte classique en premier plan évoque le quartier tranquille de la demeure où Arnolphe tient Agnés à l'abri des tentations.
Côté cour un petit bac très ingénieux. Par lui on rallie la maison d'Agnès, posée sur un îlot d'égoïsme, au milieu de l'inaccessible, entourée d'eau.
Le paysage rend la solitude, l'éloignement, encore plus grands et les attraits de la vie et de la ville, encore plus lointains. Une belle idée simple et audacieuse à la fois.
Le jeune premier, Jérémy Lopez, a la fougue et la naïveté qui sied à la jeunesse de Horace. Gilles David interprète Chrysale, l'ami qui désapprouve Arnolphe avec finesse et drôlerie.

L'Ecole des Femmes reste une comédie. Mais avec des instants tragiques comme la vie.


Comédie Française
jusqu'au 6 janvier 2012,
http://www.comedie-francaise.fr/



Par Veronique Guichard

Tags: