Delacroix et la Photographie

Jusqu'au 2 mars 2009

Jusqu'au 2 mars 2009, se tient l'exposition 'Delacroix et la Photographie' au musée Delacroix à Paris. Cette exposition présente la riche documentation photographique du peintre Eugène Delacroix, les photographies de modèles nues qu'il fit poser et photographier par Eugène Durieu ainsi que des clichés de lui réalisés notamment par Nadar ou Carjat et des peintures. Un colloque 'Ingres, Delacroix, Courbet : les peintres à l'épreuve de la photographie, 1840-1860' est organisé en liaison avec l'exposition dans l'Auditorium du Louvre.




[]


Delacroix et la Photographie



Loin de considérer la photographie comme une rivale possible de la peinture, Delacroix a suivi avec curiosité l'émergence et le développement de ce nouveau médium. Curieux de ses progrès techniques, il compta même parmi les membres fondateurs de la Société héliographique en 1851. Il réunit également une riche documentation photographique, d'après les fresques de Raphaël, les toiles de Rubens, ou encore les sculptures des cathédrales. Mieux, à défaut d'avoir manié lui-même l'objectif, Delacroix fit poser et photographier par Eugène Durieu en 1854 une série de modèles nus, masculin et féminins. On sait par sa correspondance et son journal qu'il emportait parfois avec lui ces photographies pour s'exercer au dessin là où il ne pouvait pas avoir de modèles vivants.



Grâce au concours exceptionnel de la Bibliothèque nationale de France et d'autres collections, l'exposition du musée Delacroix rassemble pour la première fois la quasi intégralité des photographies et des dessins qui en ont été tirés, ainsi que quelques tableaux. Elle présente par ailleurs une série étonnante de portraits photographiques du grand homme de la maison, qui oppose les précieux daguerréotypes intimes des années 1840 aux images plus posées mais frappantes de dignité saisies par un Carjat ou un Nadar au soir de sa vie, clichés que, pourtant, il aurait parfois voulu voir détruire.


Catalogue

« Delacroix et la photographie », coédition Musée du Louvre et Editions du Passage, textes par Sylvie Aubenas, Françoise Heilbrun, Fiona Le Boucher, Christophe Leribault et Sabine Slanina.
- 160 pages
- 28€







Colloque en liaison avec l'exposition

En liaison avec l'exposition « Delacroix et la photographie » et
sous la direction de Christophe Leribault, du musée du Louvre et du musée Delacroix, a lieu le Colloque 'Ingres, Delacroix, Courbet : les peintres à l'épreuve de la photographie, 1840-1860' dans l'Auditorium du Louvre, Samedi 24 janvier de 9h30 à 18h.
De la curiosité à la dénonciation d'une concurrence déloyale, l'échelle des réactions des peintres et critiques découvrant la photographie fut à la mesure des enjeux, mais il s'avère qu'en pratique, la plupart des artistes tentèrent de l'utiliser. Bon nombre de pionniers de la photographie ne furent-ils pas eux-mêmes des peintres de formation ?


Programme du colloque

- 9h30
Introduction
par Sylvie Aubenas, Bibliothèque nationale de France

I. Les Beaux-Arts et la critique à la lumière de la photographie

- 10h
La reproduction, entre l'estampe et la photographie : le moment du Second Empire
par Barthélémy Jobert, université Paris IV-Sorbonne

- 10h30
Les arts et les artistes face à l'émergence de la photographie en Espagne
par Jesusa Vega, Universidad Autonoma, Madrid

- 11h
De l'humble servante à la petite maîtresse : l'entrée de la photographie dans le champ critique
par Paul-Louis Roubert, université Paris VIII

- 11h30
« Ces bonheurs-là n'arrivent qu'aux habiles » : Gautier et la photographie artiste
par Stéphane Guégan, musée d'Orsay

- 12h
Une première théorie du portrait photographique en 1851 : François Wey dans la revue La Lumière
par Françoise Heilbrun, musée d'Orsay

II. Les peintres et la photographie : Delacroix, Ingres, Corot et Courbet

15h
Les vérités de la photographie : Delacroix et les calotypes d'Eugène Durieu
par Sabine Slanina, Freie Universität, Berlin

- 15h30
Ingres et la photographie : la peinture comme dans un miroir
par Anne de Mondenard, Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Paris

- 16h
La photographie comme source documentaire pour les peintres : l'exemple de Corot
par Vincent Pomarède, musée du Louvre

- 16h30
Vérité picturale et réalisme photographique : autour de Gustave Courbet
par Dominique de Font-Réaulx, musée du Louvre

- 17h
Conclusion par Henri Zerner, Harvard University et débat


- Delacroix et la Photographie
- Jusqu'au 2 mars 2009
- Musée national Eugène Delacroix
- 6 place de Furstenberg, Paris 6e
- Ouvert samedi et dimanche, de 9h30 à 17h
- Tarif d'entrée : 5€



Par Nicole Salez

Tags: