”Edvard Munch, L’œil moderne”, au Centre Pompidou

21 septembre 2011 - 09 janvier 2012

Du 21 septembre 2011 au 9 janvier 2012, le Centre Pompidou accueille une exposition dédiée au célèbre peintre norvégien Edvard Munch (1863-1944). Intitulée 'Edvard Munch. L'œ,il moderne', cette exposition propose un dialogue entre l'œ,uvre picturale de l'artiste au XXe siècle et son intérêt pour les formes de représentation les plus modernes de son époque : la photographie, le cinéma...






Edvard Munch (1863-1944) était pleinement « moderne », c'est la thèse que défend l'exposition que lui consacre le Centre Pompidou, à travers près de cent quarante oeuvres, dont cinquante-neuf peintures parmi les plus célèbres, quarante-neuf photographies, des oeuvres sur papier, des films et l'une des rares sculptures de l'artiste. Souvent présenté comme un peintre du XIXe siècle, symboliste ou pré-expressionniste, Edvard Munch s'avère être un vrai artiste du XXe siècle, pleinement inscrit dans la modernité et l'avant-garde.

À travers cet ensemble, l'exposition éclaire l'œ,uvre du célèbre peintre norvégien sous un jour nouveau en montrant comment la curiosité de l'artiste pour toutes les formes de représentation de son époque a nourri et transformé son inspiration et son travail.



Son expérience de la photographie, du cinéma, ses lectures de la presse illustrée ou encore ses travaux pour le théâtre ont en effet profondément inspiré une oeuvre dont l'exposition dévoile la fulgurante modernité.

Elle montre, à rebours de la mythologie qui fait de Munch un artiste du XIXe siècle, reclus et tourmenté, qu'il était ouvert aux débats esthétiques de son temps, en dialogue constant avec les formes de représentation les plus contemporaines : la photographie, le cinéma et le théâtre. Il ira jusqu'à faire lui-même l'expérience de la photographie et du film, osant des autoportraits qu'il est sans doute le premier à avoir réalisés, à bout portant, en tenant l'appareil d'une main.



Le parcours

À travers les neuf thèmes d'un parcours en douze salles, l'exposition présente un ensemble de peintures majeures et d'oeuvres sur papier comme il a rarement été possible de les voir, ainsi associées à ses expérimentations photographiques et filmiques. Elle s'interroge sur l'habitude qu'avait Munch de reprendre de mêmes motifs. On y découvre aussi combien son expérience du cinéma, ses lectures de la presse illustrée ou encore ses travaux pour un théâtre intimiste ont induit un nouveau rapport de spatialité entre le motif pictural, rapproché, et le spectateur.

L'impact de ces images modernes, renforcé par la pratique photo-cinématographique de Munch, est aussi perceptible dans les effets de transparence, une forme de dynamisme et un mode de narration tout à fait spécifiques à ces nouveaux médiums.

Dans le cadre d'une étroite collaboration nouée avec la Norvège, la plupart des oeuvres proviennent du Musée Munch d'Oslo , mais également du Musée national d'Oslo , du Musée d'art de Bergen ainsi que de quelques collections internationales, sous le commissariat d'Angela Lampe et Clément Chéroux, conservateurs au Centre Pompidou.


Un important catalogue à paraître aux Éditions du Centre Pompidou, incluant une quinzaine d'essais de nombreux spécialistes internationaux, des recherches nouvelles et des traductions en français de textes inédits d'Edvard Munch, accompagne et documente cette exposition.




Source : Site Ambassade de Norvège en France
----------
- Exposition Edvard Munch, l'œ,il moderne
- 21 septembre 2011 au 9 janvier 2012
- Au Centre Pompidou (galerie 2),
place Georges Pompidou Paris 4e

- Le Centre Pompidou est ouvert tous les jours, sauf le mardi.
Musée et Expositions : 11h à 21h (fermeture des caisses à 20h). Des nocturnes sont organisées dans les grandes expositions.

- Tarif plein 12 € ou 10 € selon période / tarif réduit 9 € ou 8 € selon période
http://www.centrepompidou.fr



Par Nicole Salez

Tags: