Exposition: Charlotte Rampling, héroïne manga.

Jusqu'au 28 février, la galerie Christine Phal à Paris présente une exposition pas comme les autres: Charlotte Rampling en héroïne manga. Des oeuvres du peintre-photographe Jacques Bosser (Photos de Sakura Viper).




Le peintre-photographe Jacques Bosser a invité Charlotte Rampling dans son atelier de Montrouge, à se prêter au jeu du travestissement pour incarner le rôle d'héroïne manga, femme guerrière livrant bataille, à la manière des Walkyries dans la mythologie nordique ou des Amazones dans la mythologie grecque.

Contrairement à l'image que l'on a des « manga » en Occident, ces oeuvres mettent souvent en scène des formes de sexualité non traditionnelle, notamment à travers le thème du travestissement. Le travail de Jacques Bosser explore la place et l'impact de ce genre de représentations dans une culture longtemps dominée par le patriarcat et s'interroge sur la diversité des lectures selon le public (masculin ou féminin, oriental ou occidental) qui accueille ces « manga ». Charlotte Rampling en Héroïne Manga, détourne la représentation et les paradigmes des jeunes héroïnes hyper sexualisées.

« A travers ces photos de Sakura Viper, la transgression est double », explique Jacques Bosser. « Une icône de l'image cinématographique est montrée sans artifice, sans aucune retouche flatteuse qui viendrait atténuer le passage des années. Dans le même temps, Charlotte Rampling est déguisée en jeune fille, dans une représentation qui va à l'encontre des genres et du modèle relationnel dominant puisqu'elle se fait guerrière et montre les armes tel un homme. »... Un thème que l'on retrouve dans les traditions orales, des Atalantes à Jeanne d'Arc en passant par Wonder Woman et les Supergirls. Ainsi Jacques Bosser détourne-t-il l'image des jeunes héroïnes hyper sexualisées, à travers des photographies composées comme des peintures travaillées en plans et couleurs.




A propos de Jacques Bosser

Jacques Bosser, né au Havre en 1946, est un artiste grand voyageur qui s'est inspiré de ses séjours en Afrique, au Japon, Corée, Inde,...pour créer une peinture colorée, métissée. Peintre, mais aussi photographe, il fait en permanence un va-et-vient entre ces deux médiums. En photographie, il a réalisé en 2006 le BTK Project, mettant en scène Sue Tilley (modèle du peintre Lucian Freud) maquillée et habillée en japonaise , en 2007, il réalise Wax Spirit, avec des modèles noirs et blancs portant ces fameux tissus africains aux couleurs vives et aux motifs religieux ou politiques.


- Galerie Christine Phal,
- 29 rue Mazarine, 75006 Paris
- Tél. : 01 43 29 85 35
- Exposition jusqu'au 28 février 2009
- Horaires d'ouverture: du mardi au vendredi de 14 à 19 h et le samedi de 11 à 19 h
- Site: www.galeriephal.com



Par Nicole Salez

Tags: