Exposition : La Petite Robe Noire

Archive 03 octobre 2009

Carte blanche à Didier Ludot dans les vitrines du ministère de la Culture.
L'exposition « La Petite Robe Noire » dans le jardin du Palais Royal à Paris célèbre jusqu'au 17 octobre 2009, les dix ans de la griffe de Didier Ludot.



L'exposition. Pour célébrer les dix ans de sa griffe « La Petite Robe Noire » dans le jardin du Palais Royal à Paris, Didier Ludot présente quelques-unes de ces robes issues de sa collection personnelle. Des pièces uniques tirées de ce grand classique du vestiaire féminin, datant de 1926 à nos jours, orneront les vitrines du Palais Royal du 1er au 17 octobre.

Didier Ludot collectionneur. Depuis plus de trente ans, il est installé sous les arcades du Palais-Royal, où il s'est peu à peu imposé comme le grand expert du « vintage » haute-couture. Ce passionné de très beaux vêtements, véritable historien de la mode féminine, s'est constitué une collection personnelle d'une exceptionnelle richesse : près de 1 200 pièces en magasins et environ 5 000 modèles (il n'en connaît pas lui-même précisément le nombre) dans sa collection privée. Les prêts aux musées et les expositions, notamment dans les vitrines de ses confrères du Palais-Royal, s'avèrent être le seul moyen de les montrer à un large public.


Didier Ludot créateur. En 1996, Didier Ludot organise une exposition sur la petite robe noire pour laquelle il décide de rééditer certains modèles. L'idée fera son chemin et, en 1999, il lance la première collection de la griffe 'Didier Ludot Palais Royal à Paris' consacrée à un seul vêtement : la petite robe noire. Ludot s'explique : « La petite robe noire est un trésor, il y a un véritable attachement pour cette pièce chez bon nombre de femmes. En plus c'est un vêtement qui concerne tous les âges, tous les milieux sociaux. Elle concerne d'ailleurs aussi bien les hommes que les femmes car les hommes ont toujours le souvenir d'une actrice qui les a fait fantasmer dans un film, de leur mère quand ils étaient jeunes, d'une femme qu'ils ont aimée. Bref, tout le monde est concerné. Et évidemment, la petite robe noire est aussi la quintessence du chic parisien... »

13 robes, pas plus. Chaque année, Didier Ludot dessine 13 robes, un manteau et un boléro pour les robes décolletées. Les modèles exposés dans les vitrines du Palais —,Royal ont été dessinés en collaboration avec le styliste Félix Farrington.


La Petite robe noire, par Didier Ludot Du 1er au 17 octobre Palais Royal à Paris



Par Laure Menanteau

Tags: