Faux Amis Une Vidéothèque Ephémère

Archive 16 octobre 2010

Au jeu de paume, jusqu'au 6 février 2011

Les oeuvres réunies dans l'exposition 'Faux Amis / Une vidéothèque éphémère' mettent en scène des microrécits articulés autour d'expériences, d'anecdotes ou de témoignages individuels et qui, situés à la périphérie de l'histoire et de l'actualité médiatique, apportent un autre éclairage sur la réalité historique, en offrent une autre
lecture —, complémentaire, singulière, marginale, inventive. Un tel projet fait écho à l'apparition, au cours des dernières décennies, de voies d'accès à l'information alternatives —, les plateformes numériques, les blogs, les nouveaux réseaux de communication.



Documentaires ou fictions, chroniques, contes ou demi-vérités, les vingt-quatre vidéos sont réalisées par les artistes internationaux formant cette sélection de « Faux Amis ». Ils ne cherchent ni à livrer une description classique ou conventionnelle de la réalité, ni à la médiatiser ou à la simplifier pour la rendre plus compréhensible. Ils tendent plutôt à en présenter une vision fragmentée et nuancée à travers les histoires de personnages secondaires.


Tour à tour empreintes d'humour, de nostalgie et de tension, ces oeuvres mettent en exergue des dissonances et des défauts de synchronisation en regard du grand récit de l'Histoire, contribuant à ébranler convictions et idées préconçues. Traductions défaillantes des événements, où subsistent encore des échos de réalité, ces « faux amis » conservent cependant une réelle authenticité.

Mixte, ouvert et dynamique, le présent projet propose, d'une part, le visionnage libre des vidéos sur écrans individuels (première salle), et, d'autre part, la découverte de ces travaux au fil de quatre cycles de projections thématiques (seconde salle). Une série de rencontres, autour des oeuvres présentées, est également programmée parallèlement à l'exposition.

L'exposition propose quatre parcours :
- le premier, « Relecture de l'Histoire », réunit des films qui proposent une relecture claire de l'histoire officielle, de ce qu'elle a été et de ce qu'elle aurait pu être ,
- le deuxième parcours, « Méandres de la mémoire » s'intéresse au kaléidoscope de la mémoire ,
- le troisième, « Tensions et identités » cherche à mettre en lumière les tensions sociales et la complexité des identités ,
- enfin, dans le quatrième, « Méditation sur l'absence et la perte », les oeuvres sont porteuses d'une réflexion personnelle sur le thème de l'absence et de la contingence.


-Musée du jeu de paume
-1 place de la Concorde, 75008 Paris
-Mardi de 12h à 21h
-Du mercredi au vendredi de 12h à19h
-Samedi et Dimanche de 10h à 19h
-Fermeture le lundi
-Tél. 01 47 03 12 50



Par Thérence Normann

Tags: