”Giacometti et les Etrusques” (16 septembre 2011-8 janvier 2012)

Archive 23 août 2011

La Pinacothèque de Paris démarre la saison Automne-Hiver 2011-2012 avec 'Giacometti et les Etrusques', une exposition que les spécialistes ou amateurs de Giacometti et les autres pourront découvrirà partir du 16 septembre 2011. De l'influence de l'art des Etrusques sur l'oeuvre du grand sculpteur. Jusqu'au 8 janvier 2012.




Commissariat de l'exposition: Marc Restellini et Claudia Zevi

L'attrait de Giacometti pour la figure primitive est très tôt présent dans l'œ,uvre de l'artiste. L'art étrusque qu'il découvrit d'abord au Louvre, au département d'archéologie, où il se rendait régulièrement puis au cours de l'exposition sur les Étrusques de 1955 à Paris, allait toutefois provoquer chez l'artiste un bouleversement considérable et constituer l'une des clés essentielles à la compréhension de sa forme de création la plus connue et la plus forte.

L'Homme qui marche I
1960, bronze, 183 x 26 x 95,5 cm
Don de l'artiste Alberto Giacometti à la Fondation Maeght
Collection Fondation Maeght, Saint-Paul de Vence Photo : Claude Germain © Succession Giacometti / ADAGP, Paris 2011

Aucune exposition sur les Étrusques n'a été présentée à Paris depuis 1955, nous rappelle la Pinacothèque de Paris. Or, c'est précisément cette exposition qui permit à Giacometti de découvrir cette civilisation extraordinaire, reposant sur une économie d'hommes de la mer, peuple de pirates selon les Grecs qui les considéraient comme leurs principaux rivaux. Cette civilisation encore étrange et mystérieuse est l'une des plus brillantes avant Rome.







Les Étrusques créèrent une forme d'art exceptionnelle en qualité, en richesse et en beauté, composée principalement de sarcophages sculptés et de figures guerrières puissantes. Ils développèrent également une sorte de figure sculptée longiligne. Le choc fut tel pour Giacometti qu'il souhaita aller plus loin dans sa recherche et dans la compréhension de ce peuple et de son art.


Voyage en la Toscane

L'étape suivante fut pour Giacometti de se rendre sur la terre des Étrusques, la Toscane. Le voyage au cœ,ur de ce monde semble l'avoir mené à Florence, au Musée archéologique, puis plus tard à Volterra, cité de l'Étrurie, à proximité de Pise. Il y découvrit la figure emblématique du monde étrusque, l'Ombre du soir. Cette œ,uvre —,qui n'avait pas pu venir à Paris en 1955 et n'a jamais quitté l'Italie—, est la Mona Lisa des Étrusques. Il en existe une version moins saisissante au Louvre, que Giacometti connaissait déjà depuis quelques années, mais celle de Volterra fut un choc pour lui.


Crédit photo ADAGP, Paris 2011

----------


-'Giacometti et les Etrusques'
- Du 16 septembre 2011-8 janvier 2012
- Pinacothèque de Paris
28, place de la Madeleine
75008 Paris
- Nouveaux horaires à compter du 16 septembre 2011-
La Pinacothèque de Paris est ouverte tous les jours de 10h30 à 18h30.
Nocturne tous les mercredis et vendredis jusqu'à 21h. Les dimanches 25 décembre 2011 et 1er janvier 2012, ouverture de 14h à 18h30.
- Tarifs : 10 € /Tarif réduit (sur présentation d'un justificatif): 8 €
- L'achat des billets pour toutes les expositions s'effectue aux caisses situées rue de Sèze.



Par Nicole Salez

Tags: