Hors d'Haleine - Jon Stock

Philippe Morat-Basle propose ce mois-ci deux romans et une biographie qui promettent des nuits blanches.

« Hors d'haleine » de Jon STOCK


Daniel Marchant, ancien agent du MI 6, récemment suspendu de ses fonctions, prend le départ du marathon de Londres. Dans la foule des 35 000 coureurs, un homme attire son attention. Il sue à grosses gouttes et semble très mal à l'aise. Son comportement et son habillement, plus la proximité de l'ambassadeur des Etats-Unis, porte à croire qu'il prépare un attentat. L'attentat est déjoué, mais au lieu de porter au pinacle celui qui a évité ce bain de sang, les autorités américaines suspecte Daniel Marchant et l'accuse de trahison comme son pére avant lui. Daniel essayera de prouver l'innocence de son père, mais dans ce milieu en eaux troubles, où tout n'est que mensonges et faux-semblants, à qui peut-il encore faire confiance ?
Ce pur roman d'espionnage au style de John Le Carre et de Ian Flemming nous montre à la fois la duplicité des différents services secrets, mais aussi que Héros un jour, on peut devenir traître le lendemain. De Londres puis en Inde, notre héros, proie de plusieurs agences d'espionnages devra dans ce milieu secret, percer le secret de la mort de son père.
Un roman haletant, où l'intrigue est menée de main de maître avec de multiples rebondissements, et une fin en apothéose, à lire absolument car cela présage d'un grand auteur de romans d'espionnage dans la lignées des grands maîtres anglais.

Jon Stock publie avec « Hors d'haleine » son premier roman et aussi le premier volet d'une trilogie plutôt dans le genre espionnage. Au départ, journaliste, correspondant en Inde pour The daily telegraph et correspondant en Angleterre pour un magazine indien The week, il est âgé de 44 ans et vit en Angleterre avec sa femme et ses trois enfants.

- « Hors d'haleine » de Jon STOCK
- Editions fleuve noir


« L'œ,il du tsar rouge » de Sam Eastland


Le jeune commissaire Kirov doit faire sortir le prisonnier 4745 P du goulag, l'ordre a été donné par Staline lui-même. En extirpant de l'enfer, cet inconnu, Kirov ne se doute pas qu'il vient de rendre à la vie une légende de la police du tsar Nicolas II, un homme au-dessus de tous les pouvoirs, ne répondant qu'au tsar et dont sa loyauté à la couronne aura entraîné sa perte. Staline rappelle son pire ennemi, pour résoudre une énigme qui peut devenir une bombe politique. Que sont devenues les dépouilles des ROMANOV, où est leur trésor, y-a-t'il eu un survivant parmi les enfants du tsar ?

Sam Eastland, dans ce thriller historique, nous dépeint une époque où la vie n'avait que peu d'importance, dans le cadre du régime stalinien. Les premières pages nous décrivent la vie dans le goulag où notre héros, brillant torturé, va renaître à la vie. Malgré son cynisme, il est terriblement attachant. Un roman extraordinaire que l'on dévore sans faiblir.

Sam Eastland vit aux Etats Unis et en Angleterre, il est le petit-fils d'un inspecteur de police londonien qui a servi dans l'unité Ghost Squad de Scoltland Yard dans les années 40. Il publiera la suite des aventures de son Héros.

- « L'œ,il du tsar rouge » de Sam Eastland
- Editions Anne Carrière



« La Circassienne » de Guillemette de Sairigné


Nous avons dans ce roman tous les éléments de l'épopée. L'héroïne principale, née dans une famille princière, connaît les fastes de la cour des Romanov , avec la révolution, elle part en Chine , deux ans après, elle vient en France, où elle deviendra mannequin pour la maison de couture Chanel. Elle épouse un aristocrate français et devient comtesse. Tout pourrait s'arrêter là, mais cette Héroïne des temps modernes va s'imposer pendant la seconde guerre mondiale pendant les campagnes d'Italie et de France, elle devient ainsi une icône de la légion étrangère.

On pourrait imaginer que cette héroïne est une création, alors qu'elle a existé. Ce livre retrace l'intégralité de sa vie, ou plutôt de ses vies. Le destin exceptionnel d'une femme libre, moderne passionnée, dans un étonnant document historique. A lire absolument car passionnant et permet de connaître une femme d'exception.

Guillemette de Sairigné est écrivain et journaliste, elle a publié plusieurs romans, dont « Mon illustre inconnu », enquête sur un père de légende.

- « La Circassienne » de Guillemette de Sairigné
- Editions Robert Laffont




-Philippe Morlat-Basle
- Librairie Tome Dom
-81, rue Saint-Dominique 75007 Paris

- A lire dans la même rubrique :

A lire dans la rubrique, ce moi-ci :

- « Les malheurs de Millie Plume » de Jacqueline Wilson
- « Cent un ghazals amoureux », recueil de poésie classique de Hafez
- « L'Espagne au cœ,ur » de Jacques Francès

- «Serena» de Ron Rash

Tags: