Impressionisme en Normandie - Balade 2010

Archive 28 juin 2010

Giverny, Rouen, Le Mont Saint Michel : manifestations du projet Magic Moments en Normandie

Grâce au programme européen Magic Moments et à ses fonds, la Normandie est le théâtre de très nombreux spectacles, expositions liés à son passé impressionniste. Halte à Giverny, à Rouen et au Mont Saint Michel.

Il est aisé de dire que le mouvement impressionniste est né en Normandie ou a pris sa source à la Seine, tant les nombreux peintres de ce mouvement ont été inspirés par cette région, son fleuve, sa mer. De Monet à Boudin en passant par Renoir, Pissaro, Sisley, la très grande majorité des artistes peintres dits impressionnistes ont habitué dans ce pays là fascinés par ses couleurs et sa douceur de vivre.

Giverny

Toute proche de Paris, la petite commune est la première sur votre chemin et peut-être la plus chargée d'émotion, car la maison de Claude Monet transformée en fondation révèle la vie au quotidien du peintre près de son jardin. L'atmosphère où Monet a vécu de 1883 à 1926, date de sa mort, est intacte et il faut outre la belle collection d'estampes japonaises venir ici pour le jardin, l'étang qui a inspiré les Nymphéas. Extrêmement léché tout en maintenant un flou de « mixed borders » à l'anglaise, le jardin de Monet entretenu par quelques dix jardiniers est superbe et quelle que soit la saison. Aux tulipes succèdent les roses, les nymphéas et aux premiers frimas les dahlias seront encore là dans les plate-bandes.



Au musée des impressionnistes (seulement jusqu'au 18 juillet, date de fin de l'exposition), vous voyagerez au fil de la Seine à travers des chefs d'œ,uvre de Seurat (La Seine à Courbevoie), de Pissaro (Le lavoir à Port Marly), de Caillebotte (Canotier au chapeau), de Renoir (Les canotiers à Chatou). L'exposition est courte mais riche par la qualité de ses œ,uvres.
Volontairement tourné vers le futur et sans être passéiste, le concept de Magic Moments fait aussi appel à des artistes contemporains afin qu'ils donnent leur vision de l'impressionnisme. D'où la belle exposition de photos en argentique d'Olivier Mériel, un photographe de Saint Aubin sur Mer. Jeux d'ombres et de lumières noires, grises, argentées révèlent le flou de vagues sur une jetée, de couchers de soleil sur la plage. A compter de fin juillet, c'est une rétrospective du néo impressionniste Maximilien Luce qui se tiendra dans ces salles.

www.fondation-monet.com

www.museedesimpressionnismesgiverny.com et www.mdig.fr

Rouen

Bien sûr la ville normande a de nombreux atouts autres que celui de la thématique impressionnisme. Mais le musée des Beaux Arts vaut à lui seul le déplacement car de très nombreuses et somptueuses toiles y ont été regroupées le temps d'une exposition jusqu'au 26 septembre prochain. Vous viendrez ici pour voir la dizaine de toiles de Monet sur la cathédrale de Rouen : c'est une étude et comparaison passionnante sur ce travail en série et les « prises de vues » du bâtiment selon différentes couleurs et heures de la journée. De son côté Camille Pissaro peint surtout la vie sociale et industrielle de l'époque avec des vues sur les quais de Seine, les jetées de port et les cheminées d'usine. Des Corot, Turner, Gauguin et autres peintres méconnus complètent cette exposition d'une incroyable richesse par la richesse des toiles, leur lointaine provenance et parfois leur première sortie en public.

Le soir la fête se poursuit avec une scénographie gratuite : de juin à septembre, les Nuits Impressionnistes révèlent environ 20 animations d'œ,uvres qui s'illuminent sur le bâtiment constituant ainsi des tableaux vivants.

www.rouen-musees.com et www.rouenimpressionnee.fr




Opéra au Mont Saint Michel


Opéra en Plein Air est un projet artistique qui existe depuis 2001 et permet à un public même éloigné des grandes villes de s'adonner à la musique différemment. L'art lyrique lui est ainsi offert à travers des manifestations qui bougent à travers le pays. Après deux représentations au Château de Champ de Bataille du décorateur Jacques Garcia, c'est le Mont Saint Michel qui accueillera le vendredi 17 septembre et le samedi 18 septembre le « Carmen » de Georges Bizet. Pour vibrer sur la fougue amoureuse de la belle gitane....

www.operaenpleinair.com

Par Marie Laure de Vienne

Tags: