Je ne t'ai pas vu hier dans Babylone

d'António Lobo Antunes

Né en 1942 à Lisbonne et issu de la grande bourgeoisie portugaise, António Lobo Antunes, est l'auteur à ce jour de seize romans qui sont traduits en anglais, néerlandais, allemand, danois, suédois, italien, turc et espagnol. Il est aujourd'hui l'une des figures majeures de la littérature européenne.



« Il doit être minuit parce que les bruits, ceux du jardin, ceux de la maison et ceux de ma femme qui a fait partir les chiens en les fouettant légèrement avec une branche
--Fichez-moi le camp

Elle a attaché la chienne en chaleur dans le garage et je parie qu'elle s'est couchée parce que pas de lumière dans le couloir ni dans la chambre dans laquelle je ne pénètre plus depuis des siècles, je reste ici très loin d'elle avec tout ce silence et cette obscurité entre nous, pas de froissement de draps ni une latte du lit quand elle change de position, les lampadaires d'Évora de l'autre côté de la maison, par cette fenêtre des bruyères, même mon reflet a disparu sur les vitres »

« Qui parle, tout au long des immenses coulées qui forment les fleuves de l'œ,uvre d'António Lobo Antunes ? Et à qui ? Peu importe après tout : ces voix se mêlent, leurs monologues intérieurs se croisent sans rompre la solitude où chacune ressasse ses obsessions. C'est toujours le même livre, et pour qui est sensible à cette écriture en incises, à ce trouble, à ce vertige verbal, c'est un bonheur toujours renouvelé. » (Isabelle Rüf, Le Temps).


António Lobo Antunes


Né en 1942 à Lisbonne et issu de la grande bourgeoisie portugaise, António Lobo Antunes fait des études de médecine et se spécialise en psychiatrie, métier qu'il a exercé à l'hôpital Miguel Bombarda. Il vit à Lisbonne. Auteur à ce jour de seize romans qui sont traduits en anglais, néerlandais, allemand, danois, suédois, italien, turc et espagnol, il est aujourd'hui l'une des figures majeures de la littérature européenne. Il existe de nombreuses thèses et essais sur son oeuvre, notamment aux Etats-Unis, au Brésil et en France. António Lobo Antunes a reçu le Prix Union Latine en 2003 et le Prix Jérusalem en 2005.

Je ne t'ai pas vu hier dans Babylone d'António Lobo Antunes
-traduit du portugais par Michelle Giudicelli
-608 pages, 28€
-parution Août 2009


Par Thomas Martinez

Tags: