Le prix Pulitzer 2008 au dominicain Junot Diaz

Archive 12 mars 2009

L'écrivain dominicain Junot Diaz vient d'obtenir le prix Pulitzer de la fiction pour son premier roman, La Brève et Merveilleuse vie d'Oscar Wao.

La nouvelle étoile montante de la littérature hispano américaine, l'écrivain dominicain Junot Diaz, 41 ans, vient d'obtenir le prix Pulitzer de la fiction pour son premier roman, La Brève et Merveilleuse vie d'Oscar Wao.

Cette chronique épique, drolatique et tragique, de la saga des Cabral, famille émigrée dans le New jersey pour fuir la dictature de Trujillo, est proprement réjouissante.

Dans la famille Cabral, demandez Belicia, la mère, une femme au caractère bien trempé, ancienne bombe sexuelle des barrios qui a conservé ses formes pulpeuses, mais est devenue une mégère tyrannique et abusive, la fille Lola rebelle et fugueuse, et enfin le héros, le fils Oscar, ado obèse, boutonneux, mal dans sa peau et toujours puceau, poursuivi par la malédiction du 'fuku', le mauvais œ,il dominicain.
Ce cocktail improbable entre comédie et tragédie, saupoudré de vieux mythes exotiques et de quelques superstitions vaudou, épicé de notes hip hop, est servi par une langue époustouflante, affutée et incisive, un spanglish dominicanisé des barrios, véritable prouesse linguistique.
Wao, voilà un Pulitzer proprement ébouriffant !

A lire également, le recueil de nouvelles Los Boys paru sous le titre prometteur 'Comment sortir une latina, une black,une blonde ou une métisse (disponible en 10 / 18)

La Brève et Merveilleuse vie d'Oscar Wao
Junot Diaz
Traduit de l'anglais par Laurence Viallet.
Editions Plon. 22,90€

Par Catherine Bardon

Tags: