Mensch/ film de Steve Suissa

Un jeune casseur de coffres hésite entre faire un dernier coup qui doit rapporter gros et devenir un père digne. Un film soutenu par la Région Ile-de-France.



Quatrième long métrage de Steve Suissa, Mensch est, tout comme son deuxième opus, Le Grand Rôle (2003), un film soutenu par la Région Ile-de-France. Polar racontant la tentative de rédemption d'un petit caïd parisien, il a pour interprète principal Nicolas Cazalé, la révélation d'Un prophète (un film lui aussi bénéficiaire du soutien régional). Comme les classiques français du genre, il est en outre traversé par une myriade de seconds rôles : Sami Frey, Maurice Benichou, Anthony Delon...

À l'affiche dans plus d'une centaine de salles en France depuis le 9 décembre, Mensch raconte l'histoire de Sam Hazak. Ce trentenaire, issu d'une famille de commerçants juifs du quartier parisien du faubourg Montmartre, a toujours refusé de travailler dans l'entreprise familiale. Au lieu de cela, il est devenu casseur de coffres, et l'un des meilleurs. Mais, aujourd'hui, c'est décidé, il va tourner la page. Plus qu'un gros coup et, après, il mènera une vie normale avec sa nouvelle petite amie et il deviendra un père respectable pour son fils, qu'il élève seul. Il sera alors un « mensch », un « homme bien » en yiddish.

Steve Suissa, qui est par ailleurs acteur, dialoguiste et metteur en scène de théâtre, a précédemment réalisé L'Envol (2000), Le Grand Rôle (2004) et Cavalcade (2005). Son dernier film, Mensch, sort après avoir triomphé au Festival du film de Sarlat, en novembre dernier : il y a en effet reçu le Grand prix de la ville de Sarlat et le Prix du meilleur scénario.


Lire aussi
: l'entretien avec Steve Suissa le réalisateur.

Par Thérence Normann

Tags: