Nature et Idéal : Paysage à Rome, 1600 - 1650

Archive 22 mars 2011

Soudain le paysage paraît ! C'est à Rome, dans la première moitié du XVIIe siècle, que l'histoire de la peinture de paysage commence. Jusque-là, le paysage était considéré comme un simple élément du décor. Jusqu'au 6 juin 2011, les Galeries nationales du Grand Palais accueillent l'exposition 'Nature et idéal : le paysage à Rome, 1600 - 1650' avec des peintures et des dessins d'artistes comme Carrache, Rubens, Le Lorrain, Poussin, Bamboccianti.



Au travers de cette exposition, voici mis en lumière un moment charnière de l'histoire de la peinture où le paysage devient un genre à part entière.

C'est à Rome, dans la première moitié du XVIIe siècle, que l'histoire de la peinture de paysage commence. Jusque-là le paysage n'existe pas en tant que genre pictural à part entière : alors qu'il était considéré comme un simple élément du décor à l'arrière-plan, il gagne peu à peu en autonomie et devient le sujet principal. Il va désormais connaître un succès considérable dans les palais pontificaux et les collections de l'aristocratie. Les plus grands artistes, Carrache, Rubens, Le Lorrain, Poussin vont contribuer à l'émergence du paysage peint à travers différents types de représentations de la nature : vues idéales de la campagne romaine, marines, scènes antiques...

Organisée par la Réunion des musées nationaux, le musée du Louvre et le musée du Prado, l'exposition réunit des prêts exceptionnels de collections prestigieuses du monde entier : Italie, États-Unis, Angleterre, Allemagne, Hongrie, Pays-Bas...

Quatre-vingts peintures et une vingtaine de dessins mettent ainsi en lumière les aspects les plus marquants de l'art du paysage : la diffusion des créations d'Annibal Carrache , l'affirmation du naturalisme nordique , le développement des paysages d'inspiration néo-vénitienne dans la Rome des années 1620 et 1630 , la multiplication des vues peintes avec scènes de genre des Bamboccianti , le succès des paysages topographiques et des caprices architecturaux , et enfin l'exceptionnelle restitution de la lumière et des effets atmosphériques.

- Une exposition organisée par la Réunion des musées nationaux, le musée du Louvre et le musée du Prado.
- Commissariat général à Paris : Stéphane Loire , conservateur en chef au Département des Peintures du musée du Louvre.


- Nature et idéal : le paysage à Rome, 1600 - 1650
- Galeries nationales du Grand Palais-
3, avenue du Général-Eisenhower
75008 Paris-
Tél : 01 44 13 17 17
- 9 mars - 6 juin 2011
- Ouverture tous les jours de 10h00 à 20h00, nocturne le mercredi jusqu'à 22h00. Fermé le mardi et le 1er mai.
- Plein tarif : 11€- Tarif réduit : 8€- Gratuité pour les moins de 13 ans, bénéficiaires du RSA et du minimum vieillesse.
- Accès : Métro : ligne 1, Champs-Elysées-Clemenceau



Par Nicole Salez

Tags: