Photo, femmes, féminisme

1860-2010 Collection Bibliothèque Marguerite Durand

L'exposition 'Photo, femmes, féminisme - 1860-2010 Collection Bibliothèque Marguerite Durand' ouvre ses portes le 19 novembre 2010 à la Galerie des bibliothèques, dans la cadre du Mois de la photo à Paris et des
manifestations autour des 40 ans du MLF. Elle se poursuit jusqu'au 13 mars 2011 et sera l'objet de
grands débats à l'occasion de la journée de la Femme du 8 mars 2011.




Pour la première fois, les photographies issues
d'un fonds unique en son genre, celui de la
bibliothèque Marguerite Durand, nous racontent
les femmes à la conquête de leurs libertés.

Ce sont 150 ans d'histoire des femmes qui
nous sont racontées à travers ce fonds
photographique méconnu.

Portraits, photographies d'art et photographies
documentaires : cette exposition nous invite à
découvrir quelques-unes des grandes aventures
collectives de la vie des femmes des XIXe et XXe
siècles, marquées par des figures singulières,
célèbres ou anonymes.

Les quelque 200 photographies réunies rendent compte de l'ampleur chronologique de la collection de la
bibliothèque Marguerite Durand dans les domaines principaux des conquêtes des femmes, à la lumière de
l'histoire des arts, de la littérature, du sport et bien sûr de la photographie.



Depuis les revendications des pionnières à la Belle Epoque, la reconnaissance publique des célébrités
du monde des arts, du spectacle et des lettres, l'accès aux métiers dits masculins, jusqu'aux combats
politiques, des Communardes aux militantes du MLF, l'exposition et l'ouvrage proposent une traversée
de plus d'un siècle de révolution de la condition féminine.

Restituer ces multiples regards invite à une écriture du passé qui accorde à l'émancipation des femmes
toute son importance, décisive dans la conquête de l'égalité et de la liberté de tous et constitutive de la
société d'aujourd'hui.




Le parcours de l'exposition

- Marguerite Durand (1864-1936) et la Belle Epoque du féminisme

À l'origine de cette collection, une personnalité hors du commun, Marguerite Durand, pionnière parmi les
militantes pour le droit des femmes à la Belle Epoque, première patronne de presse en France, fondatrice
du journal La Fronde, entièrement rédigé et administré par des femmes. Afin de témoigner de leur
apport comme actrices de l'histoire, elle créa un fonds de documentation spécialement consacré aux
femme. Cette « frondeuse » affichait une double ambition : conserver une trace visible des femmes présentes
dans l'espace public, actives dans des domaines traditionnellement réservés aux hommes et
archiver les témoignages de leurs mobilisations militantes. La mémoire des femmes est restée jusqu'à
aujourd'hui l'idée fondatrice de cette collection de quelque 4 000 photographies, parmi les multiples
documents réunis par la volonté de la fondatrice.

- Célébrités du monde des arts, du spectacle et des lettres

Le fonds photographique de la bibliothèque Margurite Durand s'est enrichi principalement de portraits
de comédiennes, d'artistes peintres, de musiciennes, d'écrivaines et de militantes et militants qui
ont marqué l'histoire des droits des femmes.
Photos notamment présentées : Sarah Bernhardt, Camille Claudel, Colette, Yvette Guilbert mais aussi Helène
Cixous
.

- Profession photographe côté femmes

La photographie est au centre de cette exposition qui présente le travail de femmes photographes de
renom, notamment, Germaine Krull, Laure Albin Guillot, Berenice Abbott, Gisèle Freund, Yvonne Chevailier,
Edith Gérin, Sabine Weiss, Janine Niepce
ou encore Irina Ionesco.

- Métiers féminins, territoires masculins ?

Avec le développement du photo-reportage pour les journaux et les revues, quelques événements féministes
ont eu l'honneur de la presse. Les grandes thématiques du féminisme, le droit à l'égalité dans le
travail et dans la politique, notamment, ont ainsi fait l'objet d'une attention particulière, moins pour témoigner
d'une réalité sociologique dans son ensemble que pour rendre compte des conquêtes du féminisme :
l'accès des femmes à de nouveaux territoires professionnels et leur présence dans la vie politique.

Photos présentées : ouvrières au travail, sportives, aviatrices, grèves et manifestations, femmes « pionnières
» , années 1980 : femmes exerçant des métiers traditionnellement “masculins” (photos de Janine
Niepce en particulier).

- Femmes engagées, de la Commune aux années MLF

Photos présentées : les Communardes (dont Louise Michel), Résistantes, pacifistes, suffragistes, femmes
politiques , les grands « combats » des femmes des années 1970 aux années 1990, essentiellement à
travers les photographies de Janine Niepce et Catherine Deudon : portraits des grandes figures et
manifestations diverses.

Cette exposition et le livre qui l'accompagne font écho aux quarante ans de la naissance du MLF.

“On ne sait rien de l'admirable activité des femmes, et même les féministes
ignorent les trois-quarts de ce qu'ont fait, dans tous les ordres de préoccupations
humaines, leurs aïeules, leurs mères... ou leurs contemporaines”.
Marguerite Durand (23 janvier 1932. Le Quotidien)

Ainsi s'exprimait Marguerite Durand dans les colonnes du journal Le Quotidien quelques
jours après l'acceptation par la Ville de Paris des collections dont elle lui faisait don,
fondant ainsi la première bibliothèque féministe officielle. “Celles qui nient la production
intellectuelle de la femme ou la valeur de son activité (...) trouveront là les preuves de leur
erreur”
, déclarait-elle aussi à L'Intransigeant.



- Commissaires de l'exposition :

Annie Metz - conservatrice en chef, responsable de la bibliothèque Marguerite Durand.

Florence Rochefort - historienne, chercheuse au CNRS (GSRL), spécialiste
d'histoire du féminisme et des études de genres co-dirige la revue Clio Histoire Femmes
et Sociétés.
Elle a publié notamment L'Egalité en marche Histoire du féminisme sous la troisième
république
(PFNSP, 1989) , Hier les femmes (Aubanel, 2007) , Femmes du XXIe siècle(Aubanel, 2009).

- Scénographie : Anne Gratadour


Le livre

Photo, femmes, féminisme /1860-2010 Collection de la bibliothèque Marguerite Durand

- par Annie Metz, Florence Rochefort
- Préface de Michelle Perrot
- Paris bibliothèques
www.paris-bibliotheques.org
- Diffusion Actes Sud
- Format 19 x 27 cm, 208 pages
- 170 photos en noir et blanc
- En librairie le 17 novembre 2010
- 39 €

Une lecture en images de 150 ans d'émancipation féminine en France.
Ce livre est publié en écho à l'exposition présentée à la Galerie des bibliothèques, dans le cadre
du Mois de la photo à Paris (novembre 2010) et à l'occasion de l'anniversaire des quarante ans
de la naissance du MLF.
Des spécialistes de l'histoire des femmes ou de l'image apportent par leur contribution
quelques clés indispensables à la compréhension du contexte, des enjeux d'une période
ou d'un moment particulier.




La bibliothèque Marguerite Durand

(bibliothèque des femmes et du féminisme de la Ville de Paris)

La volonté de Marguerite Durand d'une part de rendre visible les femmes dans
l'espace public et d'autre part d'archiver les témoignages de leurs mobilisations
féministes est restée le fil conducteur de la collection dont Marguerite Durand a
fait don à la Ville de Paris en 1931.

La bibliothèque en quelques chiffres :
45 000 livres et brochures, 1100 titres de périodiques, 4500 manuscrits et lettres
autographes, 5200 dossiers documentaires, 10 000 documents iconographiques,
dont plus de 4000 photographies, et plusieurs dizaines de fonds d'archives de
particuliers et d'associations.

Bibliothèque Marguerite Durand - 79, rue Nationale Paris 13e -
Infos et catalogue en ligne : www.bibliotheques-specialisees.paris.fr


- Galerie des bibliothèques / Ville de Paris
22, rue Malher Paris 4e / Métro : Saint-Paul
- 19 novembre 2010 - 13 mars 2011
- Du mardi au dimanche, de 13h à 19h
Nocturne les jeudis jusqu'à 21h
- Tarif 6 € / 4 € tarif réduit / 3 € demi tarif



Par Nicole Salez

Tags: