Seul dans le noir de Paul Auster

Archive 10 janvier 2009

Un homme âgé trompe ses insomnies et ses souvenirs en inventant des histoires. Un Paul Auster des plus captivants sur l'actualité des Etats-Unis.



Contraint à l'immobilité par un accident de voiture, August Brill, un septuagénaire, ancien critique littéraire, trouve refuge contre les souvenirs qui l'assaillent lors de ses fréquentes insomnies en se racontant l'histoire d'un monde parallèle où le 11 septembre n'aurait pas eu lieu et où l'Amérique ne serait pas en guerre contre l'Irak mais contre elle-même, en proie à la plus dévastatrice des guerres civiles.

Mais par l'un de ces diaboliques effets que seule la fiction est capable de produire, monde véritable et monde imaginaire en viennent peu à peu à s'interpénétrer pour se lire l'un l'autre, contraignant le vieil homme à raconter ce qui insiste pour être dit, à se confronter aux traumatismes du réel, et l'amenant à concevoir la guerre comme ultime paradigme des ténèbres que chacun porte en soi pour en exorciser les fantômes dévorants. Un tour de force romanesque au service d'un projet d'une exceptionnelle ambition.


-Seul dans le noir de Paul Auster
-200 pages
-prix 19,50 €
-sortie le 7 janvier 2009



Par Floria-Rose David

Tags: