Toutpourlesfemmes.com
Accueil du site > Culture > 100 000 ans de beauté

Culture

100 000 ans de beauté

par Françoise Merteuil, jeudi 24 septembre 2009

L’ouvrage 100 000 ans de beauté, composé de 355 articles écrits par des scientifiques de différentes disciplines et magnifiquement illustrés, étudie les questions posées par la beauté et les représentations du corps à travers les époques et dans toutes les civilisations. En librairie à partir du 8 octobre 2009.
impression Envoyer l'article à un ami title=

Il aura fallu quatre ans pour réaliser ce travail jamais entrepris auparavant : l’étude de la beauté à travers les âges et les civilisations. Trois cents auteurs de 35 nationalités différentes ont été mis à contribution pour rédiger 355 articles répartis dans 5 volumes : préhistoire, Antiquité, Age classique, modernité, futur.

100 000 ans de beauté
100 000 ans de beauté

Si la rédaction de la préface a été confiée au philosophe, Michel Serres, c’est une femme qui est à l’origine de cette aventure et qui en a assuré la coordination. Elizabeth Azoulay, ancienne élève de l’Ecole Nationale Supérieure, a mis au point ce projet dans le cadre de la maison d’édition Babylone qu’elle a créée avec une triple activité : conseil en entreprises, films documentaires et édition de luxe.

« L’idée de cet ouvrage est née d’une discussion avec Béatrice Dautresme , directrice générale de la Fondation L’Oréal. Cette entreprise qui intervient dans le champ de la beauté s’interrogeait sur le sens de celle-ci au-delà de la façon superficielle et futile avec laquelle elle est habituellement traitée. Nous avons vite constaté qu’il n’existait pas de livre sur le sujet sérieux du corps humain et de la beauté humaine et que cela valait le coup de tenter de le faire », raconte Elizabeth Azoulay.

100 000 ans de beauté
100 000 ans de beauté

Autour de Pascal Picq (paléo-anthropologue), Georges Vigarello (historien), Marc Nouschi (historien) et Françoise Gaillard (philosophe), Elizabeth Azoulay a rassemblé athropologues, archéologues, artistes, chimistes, médecins, sociologues, etc., « qui apportent une lecture originale de la quête de beauté. » Priorité a été donnée à la lisibilité de l’ouvrage : les 60 à 100 articles de chaque volume varient entre 3000 et 15000 signes. Ils se veulent synthétiques et sans jargon technique. Une introduction générale sur le thème, l’époque et la civilisation abordée aide le lecteur.

« Internet a été un outil considérable pour nous aider à trouver les chercheurs, notamment dans des pays où les structures universitaires ou recherche ne sont pas les mêmes qu’ici. Internet a évidemment aussi été très précieux pour communiquer avec eux », note Elizabeth Azoulay.

100 000 ans de beauté
100 000 ans de beauté

Une iconographie particulièrement soignée (photos, images de films, documents d’archives) contribuent à faire de cet ouvrage un document exceptionnel.

100 000 ans de beauté
100 000 ans de beauté

Pour aider à la réussite de cette aventure, les éditions Gallimard apportent leur soutien logisitique en matière de distribution et de communication et la Fondation d’Entreprise L’Oréal a pré-acheté de nombreux exemplaires.

Lire également 100 ans de beauté

100 000 ans de beauté
 5 volumes, 1300 pages
 150 euros
 www. 100000ansdebeauté.com

Culture

Les derniers articles > Tous les articles
Toute l'actualité de Toutpourlesfemmes.com
en temps réel et gratuitement