Toutpourlesfemmes.com
Accueil du site > Culture > Livres > Ami Amie - Amitié Homme Femme

Livres

Ami Amie - Amitié Homme Femme

De Emmanuelle de Boysson et Claude-Henry du Bord

par Nicole Salez, lundi 9 février 2009

A l’heure où le couple traditionnel n’est plus la référence, l’amitié homme-femme est-elle possible ? "Ami Amie", de Emmanuelle de Boysson et Claude-Henry du Bord, brosse un tableau historique critique sur ce sujet... et ouvre des perspectives confiantes. Parution de cet essai le 12 février 2009.
impression Envoyer l'article à un ami title=

« L’amitié est toujours profitable, l’amour est parfois nuisible » (Sénèque)…

Mais l’amitié homme-femme est-elle possible ? A l’heure où le couple traditionnel n’est plus la référence, cette relation, parfois teintée d’ambiguïté, permet à chacun de s’épanouir en restant soi-même, de se construire grâce à une confiance réciproque, de l’humour et de la légèreté. Ce lien hors normes est devenu une valeur forte, un refuge : amis de longue date, les co-auteurs en sont la preuve vivante. Ils reviennent sur l’évolution du sentiment amical et démontrent, qu’aujourd’hui, l’égalité des hommes et des femmes permet …. Ils analysent les conditions nécessaires à sa naissance, comme à son développement, examinent les écueils et dénombrent les bienfaits en s’appuyant aussi sur des témoignages de personnalités. Un débat dans l’air du temps original et pertinent qui dessine les contours de ce que pourraient être les relations homme-femme de demain.

L’idée même d’une amitié possible entre hommes et femmes suscite des réactions excessives. La plupart ne veulent pas y croire. Les rares qui la vivent font figurent d’exceptions. Or, les auteurs en sont l’exemple même, et ils le diront : leur collaboration est le fruit d’une histoire d’amitié des plus épanouissantes. En effet, il s’agit bien d’une tendance nouvelle, signe d’une évolution des mentalités, qui met à bas les préjugés. Cet essai cerne donc la singularité de cette relation hors normes. Valeur montante dans une société où la référence au couple ne fait plus recette, l’amitié hommes-femmes change la donne et s’offre comme une alternative aux rapports souvent tumultueux que les sexes entretiennent. Tout tient sans doute à l’évolution de la place de la femme dans les sociétés, que les auteurs étudient de l’Antiquité à nos jours, notamment sur les conceptions, souvent machistes, que les philosophes se font de l’amitié. Un constat permanent : la femme en est presque toujours exclue ; une cause : elle est jugée inférieure. Une seule exception notoire : la théorie de l’honnête amitié développée au XVIIe siècle autour de La Fontaine et des salons que réunissaient des femmes d’esprit. Aujourd’hui, il semble enfin que les conditions nécessaires à cette complicité soient à nouveau réunies. Les auteurs se livrent donc à une analyse de l’amitié dans ses applications au lien paradoxal homme/femme et dans ses aspects contemporains, jusqu’à l’émancipation qu’elle représente aujourd’hui. Analyse des conditions sociales (à chaque milieu, à chaque âge son amitié), économiques et psychologiques (complémentarité, respect, bienveillance, gratuité…), des limites et des écueils de l’amitié homme-femme (la jalousie, les intérêts, la trahison, la dépendance, l’argent, les malentendus), de ses bénéfices (solidarité, joie de travailler ensemble). Leur enquête s’enrichit d’une série d’entretiens avec des personnalités contemporaines : Hubert Prolongeau, Nathalie Rheims, Bernard Werber – Stéphanie Janicot, Isabelle Alonso, Pierre Canavaggio…

A propos de Emmanuelle de Boysson

Aînée de cinq enfants, Emmanuelle passe son enfance au Maroc. Après une adolescence en Alsace, elle est inscrite en terminale, à Sainte-Marie de Neuilly, institution fondée par son arrière-grand-mère, Madeleine Daniélou. Après une maîtrise de lettres et Sciences-po, elle se marie avec Hervé de Boysson, père de ses trois enfants. Formatrice en relations humaines pendant quinze ans, en 1995, elle joue Louise de Rénal dans son adaptation du Rouge et le Noir avant de consacrer à ses grands-oncles une biographie enthousiaste : Le Cardinal et l’hindouiste ou le mystère des frères Daniélou (Presses de la Renaissance). Elle complète sa trilogie familiale avec Georges Izard, avocat de la liberté et Le secret de ma mère (Presses de la Renaissance, France-Loisirs 12 000 exemplaires vendus) Ce récit sur les relations mère- fille la convainc d’écrire toujours plus sur les femmes. En 2005, paraît L’Amazone de la foi, biographie d’une aventurière du Nouveau Monde. La même année, Les Secrets des couples qui durent (J’ai Lu, 15 000 ex vendus). En 2006, Les Grandes Bourgeoises, peinture d’un milieu très rive gauche dont elle se moque pour bien le connaître (Editions J-C Lattès et Pocket, 18 000 ex vendus). Après Femmes, les grands rendez-vous de votre vie (Presses de la Renaissance), la présidente du Prix Lilas (prix remis à une romancière à la Closerie des Lilas), journaliste à Marie Claire, Femmes, VSD, Service Littéraire, publie Les Nouvelles Provinciales (Editions J-C Lattès, 15 000 exemplaires vendus), une chronique de mÅ“urs qui rend hommage aux provinciales.

A propos de Claude-Henry du Bord

Né en 1960, Claude-Henry du Bord est d’origine polonaise par sa mère. Après des études de lettres et de philosophie, il co-fonde la revue poétique, L’Absolu Manifeste, et assume aux éditions Lachenal et Ritter la publication des Å“uvres de Philippe Soupault et de Malclm de Chazal. Professeur d’histoire de la philosophie à l’Institut Catholique de Paris jusqu’en 1987, poète ( 4 volumes parus), il se consacre ensuite à l’écriture et travaille activement, à partir de 1993, avec des compositeurs contemporains. Directeur littéraire des éditions l’Atelier Contemporain, il y édite des textes rares de Jean Guitton et Julien Green. Critique littéraire à la revue Etudes, il est aussi traducteur de littérature polonaise, 26 volumes traduits et publiés en français (il a édité deux volumes de Jean-Paul II aux éditions du Rocher – 35 000 exemplaires vendus). Auteur d’essais chez Eyrolles : Le Christianisme. Histoire, courants, culture – 4000 exemplaires vendus. Il a publié en 2007 : La Philosophie (4000 ex vendus, volume repris au Canada chez Didier). Son dernier roman, On ne choisit pas d’aimer, est paru chez Zurfluh. Il est actuellement directeur de la maison d’édition, Les Cahiers Bleus.

- Ami/amie
- L’amitié homme-femme, une nouvelle valeur sûre
- Emmanuelle de Boysson & Claude-Henry du Bord
- Editions du Rocher
- Essai
- 280 pages
- Parution 12 février 2009
- 18 €

Livres

Les derniers articles > Tous les articles
Toute l'actualité de Toutpourlesfemmes.com
en temps réel et gratuitement