Toutpourlesfemmes.com
Accueil du site > Culture > Expositions > Exposition François Fontaine : Statuaire

Expositions

Exposition François Fontaine : Statuaire

par Laure Menanteau, vendredi 3 avril 2009

C’est en se réfugiant dans des lieux saints et calmes pour échapper au tourbillon du carnaval de Salvador de Bahia que François Fontaine prit conscience de l’importance de la représentation du Christ dans cette ville.
"statuaire", l’exposition proposée à la Maison européenne de la photographie retrace le travail de l’artiste sur les stigmates et la douleur que représentent les statues de Christ à Salvador de Bahia. Du 15 avril au 14 juin 2009.
impression Envoyer l'article à un ami title=

Les christs de Salvador de Bahia, 2004 © François Fontaine / Agence VU’

C’est en participant au caranaval de Salvador de Bahia que François Fontaine prit conscience que la figure du Christ était prégnante et incontournable dans ce pays. « A Salvador, ce sont les christs qui expriment le mieux le sentiment religieux exacerbé importé et imposé par la colonisation occidentale et la civilisation chrétienne », explique t-il. Jamais l’artiste n’avait vu autant de sculptures.

Le dolorisme de ces objets religieux l’ont beaucoup troublé. Aussi à travers cette exposition, François Fontaine s’est attaché tel qu’ils lui apparaissaient : des êtres de chair et de sang exhibant au grand jour leurs plaies physiques et mentales.

Les christs de Salvador de Bahia, 2004 © François Fontaine / Agence VU’

« J’ai choisi de photographier ces christs, d’une intense présence charnelle, dans le respect des lumières qui les nimbaient et qui évoquaient pour moi celles du Siècle d’or espagnol et des caravagesques italiens » ajoute t-il.

Les christs peuvent être sanguinolents et sublimes à la fois, torturés ou saccagés mais solitaires et majestueux. De toutes les tailles et de toutes les couleurs. De tous types de matériaux et couleurs : en bois, en plâtre, en ivoire, en argent et en or, il se dégage de ces corps en souffrance une beauté tragique et une expression pathétique qui ont profondément marqué l’artiste. « Je savais qu’en immortalisant ces christs, c’était un peu de mes propres blessures que j’inscrivais sur la couche sensible de la pellicule », conclut-il.

Exposition à la Maison européenne de la photographie du 15 avril au 14 juin.
- 5/7 rue de Fourcy, 75004 Paris
- Téléphone : 01 44 78 75 00
- Ouvert du mercredi au dimanche inclus de 11h à 19h45. Fermé lundi, mardi et jours fériés.
- Plein tarif : 6,50 €, TR : 3,50 €
- www.mep-fr.org

Expositions

Les derniers articles > Tous les articles
Toute l'actualité de Toutpourlesfemmes.com
en temps réel et gratuitement