Toutpourlesfemmes.com
Accueil du site > Culture > Agenda > Faut pas rêver, tour du monde

Agenda

Des voyages et des hommes

Faut pas rêver, tour du monde

Clap de fin !

par Nicole Salez, mercredi 25 août 2010

Vendredi 3 septembre 2010 à 20h35 sur France 3, après une belle saison estivale autour de la planète, Patricia Loison conclut la nouvelle formule de l’émission avec un numéro spécial composé avec les plus belles rencontres de Faut pas rêver. Collector et passionnant !…
impression Envoyer l'article à un ami title=

Patricia Loison - copyright : © Charlotte SCHOUSBOE / FTV Faut Pas rêver
Patricia Loison - copyright : © Charlotte SCHOUSBOE / FTV Faut Pas rêver

C’est du haut de la butte Montmartre que Patricia Loison reçoit vendredi 3 septembre 2010 à 20h35 sur France 3. La petite montagne parisienne, parfait point de départ vers l’ailleurs… Car c’est un numéro exceptionnel que Faut pas rêver propose pour conclure sa saison 2010. Après un été à étrenner sa très dynamique nouvelle formule, le magazine célèbre sa longue histoire avec un best-of de ses plus beaux reportages.

Depuis Montmartre, Patricia Loison nous emmène aux quatre coins du globe pour découvrir ces sujets qui ont fait l’histoire de Faut pas rêver. Le décalage est immédiat : des pavés de la Butte, on s’envole vers la Chine, dans le village de Moozzu. Perché sur les montagnes, ce petit amas de maisons est coupé du monde par la rivière Yang Tsé. Pour trouver la civilisation, organiser le commerce et acquérir le nécessaire à la survie, il faut marcher pendant plus de quatre heures sur un sentier escarpé. Ça, c’était avant l’apparition du chariot. Un chariot de métal, posé sur deux puissants câbles, qui traverse à plusieurs dizaines de mètres de hauteur la rivière Yang Tsé. Un attelage qui peut sembler précaire mais qui est devenu vital pour le village de Moozzu. Il est tracté par des hommes précieux : les funambules du Yang Tsé. Les pieds sur les câbles, ces incroyables voltigeurs réalisent plusieurs fois par jour l’aller-retour. À couper le souffle…

De la Chine, on file vers la frontière russe, avec le « train du peuple » qui traverse la Mongolie. Dans les wagons, les Mongols livrent leurs espoirs d’une vie meilleure au contact de la modernité, tout en sachant bien que celle-ci ne doit pas les couper de leurs traditions. Quelques minutes plus tard, c’est le grand saut vers l’Éthiopie, dans un gigantesque lac de sel où les corps s’abîment. Ce sont les Afars qui exploitent le sel, le creusent puis en tirent de lourdes briques. Dans cette terre désolée et lunaire, les hommes puisent dans la spiritualité des raisons d’avancer. Se demandant parfois où trouver le sel de la vie…

Un passage par le charmant musée de Montmartre, et nous voici repartis de l’autre côté du monde, dans le parc de Yellowstone, dans l’Ouest américain. L’activité volcanique attire des touristes parfois très ignorants des dangers qu’ils encourent. Les rangers veillent, protégeant les hommes comme la nature. Dans leurs mots, on retrouve une spiritualité qui ressemble étrangement à celle des Afars croisés un peu plus tôt. Plus au sud, c’est à Caracas, au Venezuela, que se poursuit notre périple. Un musicien professionnel enseigne à des enfants abandonnés un peu plus que de la musique : un art de vivre. À Rio de Janero, nous suivons les pas nonchalants des deux ados stars du feuilleton La Cité des hommes sur la vie dans les favelas, énorme succès au Brésil. Enfin, ultime étape à Curdimurka, au fin fond de l’Australie où des passionnés de cette région aride organisent un grand bal pour préserver le site. Soleil, poussière et fête, un sacré cocktail ! Le dernier avant de quitter Faut pas rêver et ses incroyables destinations…

… avant la prochaine saison !

Agenda

Les derniers articles > Tous les articles
Toute l'actualité de Toutpourlesfemmes.com
en temps réel et gratuitement