Toutpourlesfemmes.com
Accueil du site > Culture > Françoise Héritier : Anthropologie Symbolique du Corps

Culture

Françoise Héritier : Anthropologie Symbolique du Corps

CD audio « À voix haute », Gallimard-Collège de France

par Nicole Salez, samedi 22 novembre 2008

Françoise Héritier, anthropologue française de renommée internationale, a succédé au Collège de France à Claude Lévi-Strauss. D’une voix douce et amicale, elle nous livre dans ce CD audio « À voix haute » des réflexions sur le rôle de l’image du corps dans l’histoire des structures sociales. En librairie depuis le 2 octobre 2008.
impression Envoyer l'article  un ami title=

[sommaire]

"L’approche des interdictions matrimoniales associée à l’étude des souches sanguines au Burkina Faso, m’a fait, dans les années soixante, comprendre que les institutions sociales ne sont pas des réalisations abstraites créées de toutes pièces par des sociétés au cours de leur temps d’existence, mais qu’elles prennent appui sur des ensembles de représentations extrêmement archaïques touchant au corps et aux affects transmises de génération en génération. "Françoise Héritier

Françoise Héritier, anthropologue française de renommée internationale, a succédé au Collège de France à Claude Lévi-Strauss. D’une voix douce et amicale, elle nous livre ici des réflexions sur le rôle de l’image du corps dans l’histoire des structures sociales. Et, grâce à sa réflexion anthropologique, Françoise Héritier nous implique, aujourd’hui, dans la construction de notre société et dans l’évolution des mentalités.

A propos de Françoise Héritier

Née le 15 novembre 1933 à Veauche (Loire), Françoise Héritier a été tour à tour Directeur du Centre d’analyse et de recherche documentaires pour l’Afrique noire, Directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales. Anthropologue, nommée en 1981, Professeur au Collège de France, Françoise Héritier y est titulaire jusqu’en 1999, de la chaire d’étude comparée des sociétés africaines et directrice du laboratoire d’anthropologie sociale. Ses nombreux travaux portent sur la parenté et le fonctionnement des systèmes semi-complexes d’alliance, la notion d’inceste, les rapports des catégories de genre, la violence, l’anthropologie symbolique du corps. Ses recherches l’ont surtout conduite au Burkina Faso et dans d’autres pays de l’Afrique de l’Ouest.

++++

Françoise Héritier a siégé au Conseil économique et social (CES) et au Comité consultatif d’éthique pour les sciences de la vie (CCNF). Elle a présidé le Conseil national du sida, est membre de l’Académie universelle des cultures et a notamment reçu en 2003 le prix Irène-Joliot-Curie qui récompense la réussite des femmes dans le milieu scientifique. L’auteur de "Masculin/féminin", qui a consacré l’essentiel de ses recherches aux fondements de la domination masculine, a rappelé avec humour à l’occasion de cette remise, que si son mentor, Claude Lévi-Strauss, l’avait présentée en 1957 pour une mission financée par le gouvernorat de l’AOF, le gouvernorat lui-même n’avait pas voulu d’elle, durant quelques mois, "parce qu’elle était une femme".

Parmi les oeuvres principales de Françoise Héritier citons, en 1981 L’Exercice de la parenté (Le Seuil-Gallimard), en 1994, Les deux soeurs et leur mère, anthropologie de l’inceste (Odile Jacob), puis Masculin/féminin (Odile Jacob, 2 tomes- 1995-2002), et De la violence, (Odile Jacob, 2 tomes- 1996-1999, à partir de séminaires tenus au Collège de France).

Le successeur de Françoise Héritier à la chaire d’Anthropologie est l’actuel titulaire, Philippe Descola.

Une nouvelle série en partenariat avec le Collège de France

Cet automne, « À voix haute » inaugure une nouvelle série en partenariat avec le Collège de France, et vous invite à une rencontre intimiste avec un professeur de la prestigieuse institution, son œuvre et sa pensée.

La collection de CD audio « À voix haute » est destinée à un public qui souhaite découvrir à travers des mots simples et précis, des personnalités marquantes de notre époque. Elle permet la transmission par la parole de la connaissance et de l’humanisme d’un penseur.


Lire également :

- Collège de France : Claude Lévi-Strauss, un parcours dans le siècle

- Musée du quai Branly : hommage à Claude Lévi-Strauss

- La Pléiade : Œuvres de Claude Lévi-Strauss

- Yves Coppens, Lucy et les autres


- Françoise Héritier
- Pour une anthropologie symbolique du corps
- Françoise Héritier a été enregistrée le 18 mars 2008
- Durée totale du CD : 51mn 25s
- Collection À voix haute/Collège de France
- En librairie le 2 octobre 2008
- Contient 1 CD audio. Durée : 51 mn.
- 15 €

- www.gallimard.fr
- www.college-de-france.fr

Culture

Les derniers articles > Tous les articles
Toute l'actualité de Toutpourlesfemmes.com
en temps réel et gratuitement