Toutpourlesfemmes.com
Accueil du site > Culture > Musique et Danse > Frédéric Chopin 1810-1849 - Biographie

Musique et Danse

Frédéric Chopin 1810-1849 - Biographie

par Nicole Salez, lundi 15 février 2010

A l’occasion de la célèbration du bicentenaire de la naissance de Frédéric Chopin, revenons sur la biographie du compositeur.
impression Envoyer l'article  un ami title=

Eugène Delacroix Frédéric Chopin - 1838 © Roger-Viollet

- 1810 : 1er mars, naissance de Frédéric François (Fryderyk) Chopin à Żelazowa Wola. Le 23 avril, il est baptisé à l’église Saint-Roch de Brochów. Les actes de naissance et de baptême, établis le même jour, portent une date de naissance erronée du 22 février qui fut longtemps celle retenue par ses biographes.
- 1817 : Frédéric, qui a déjà commencé l’étude du piano avec sa mère, est confié, à l’âge de 6 ans, au violoniste Wojciech Śywny avec lequel il étudie Bach et Mozart. Premières compositions : Polonaise en sol mineur et Polonaise en si bémol majeur.
- 1823 : les 24 février et 5 mars, participe à deux concerts de bienfaisance.
- 1829 : commence à fréquenter le milieu des jeunes intellectuels progressistes réunis autour de Maurycy Mochnacki, qui forts des théories du mouvement romantique, revendiquent identité nationale et liberté.
- 1830- 17 et 22 mars, 11 octobre : premiers concerts au Théâtre national à Varsovie.- 2 novembre : quitte définitivement Varsovie avec son ami Tytus Wojciechowski.- 29 novembre : Insurrection des Polonais contre les Russes. Tytus décide de rentrer à Varsovie mais dissuade Chopin de le suivre.
- 1831 : le 5 octobre, il arrive à Paris où il s’installe au 27 du boulevard Poissonnière. Fait la connaissance de Rossini, Pleyel, Liszt, Mendelssohn, Kalkbrenner, Franchomme...
- 1832- 25 février : premier concert de Chopin à Paris dans les salons Pleyel.- Juin : commence à donner des leçons de musique.
- 1833 : en juin, Chopin s’installe au 5 Chaussée d’Antin. Le 3 septembre, il donne son premier concert public en province à Tours.
- 1834 : Chopin choisit l’exil définitif en refusant, malgré les recommandations de son père, de demander un passeport russe à l’ambassade, qui lui aurait permis de retourner en Pologne.
- 1835 : le 5 avril, au Théâtre-Italien, grand concert dirigé par François-Antoine Habeneck en faveur des émigrés polonais. Chopin, chargé de la direction artistique, réunit une distribution prestigieuse : Liszt, Hiller, Heinrich Ernst, la soprano Falcon et le ténor Nourrit. Chopin joue son Concerto en mi mineur. En août, il retrouve ses parents à Carlsbad en Bohème où ces derniers font une cure.
- 1836- Mai : rencontre le peintre Eugène Delacroix à un dîner donné par Franz Liszt.- 28 juillet : rejoint Mme Wodzińska et ses filles à Marienbad et les accompagne à Dresde.- 9 septembre : Mme Wodzińska donne son accord de principe au mariage de sa fille Maria avec Chopin. A l’automne, emménage au 38 Chaussée d’Antin, appartement plus spacieux où il pourra donner des soirées.- Fin octobre : rencontre pour la première fois George Sand chez Franz Liszt et Marie d’Agoult.
- 1837- Février : Chopin est souffrant à nouveau. Les relations avec les Wodziński se refroidissent.- Juillet : déprimé après la rupture avec Maria Wodzińska, il part à Londres avec Camille Pleyel.
- 1838- 16 février : joue au Palais des Tuileries devant le roi Louis-Philippe et sa famille.- 25 avril : lors d’une réception chez Emmanuel Marliani, consul d’Espagne, Chopin revoie George Sand qui lui adresse le célèbre billet : « on vous adore ».- Juillet : Delacroix réalise le célèbre double portrait de Chopin et de Sand (aujourd’hui divisé : George Sand au Ordrupgaard Museum, Copenhague, Frédéric Chopin au musée du Louvre, Paris).- 27 octobre : départ pour Majorque.
- 1839- 13 février : lors du voyage de retour, Chopin est très souffrant.- 1er juin : à son arrivée à Nohant, Chopin découvre un piano neuf, commandé en secret chez Pleyel, par George.
- 1840- début du printemps : Chopin, en mauvaise santé, est souvent chez George Sand.- été : les liens d’amitiés entre Chopin et Delacroix se resserrent. Le peintre devient le meilleur ami français de Chopin.- 12 décembre : assiste à l’opéra avec George à la répétition générale du Requiem de Mozart pour la cérémonie du retour des cendres de Napoléon Ier ; il en est profondément ému. Désormais et jusqu’à la fin de 1846, Chopin se partage entre Paris - où il poursuit ses leçons de piano et les concerts privés dans les salons parisiens, excepté quelques concerts publics et Nohant, l’été, où le calme de la campagne berrichonne est propice à son inspiration et lui permet de créer ses plus grands chefs d’oeuvre.
- 1842- 1843 : séjours de Delacroix et de Pauline et Louis Viardot à Nohant.
- 1845- 26 mai : il participe à l’hôtel Lambert avec le pianiste Antoni Kątski au concert semi-public offert par les princes Czartoryski aux émigrés polonais.- 12 juin : départ pour Nohant avec Pauline Viardot. La jalousie de Maurice, le fils de George, vis à vis de Chopin crée une atmosphère conflictuelle. Les sentiments de George pour Chopin se distendent.- 27 novembre : retourne seul à Paris.
- 1846- 20 février : bal de bienfaisance à l’hôtel Lambert auquel assistent Chopin et George Sand.- 27 mai : départ pour Nohant. Séjour de Delacroix et Pauline Viardot. Nouveaux conflits entre Maurice Sand et Chopin. George publie en feuilleton son roman Lucrezia Floriani où beaucoup y lisent une transposition de sa liaison avec le musicien.- 11 novembre : Chopin quitte définitivement Nohant. Première longue séparation. Pour être moins seul, Chopin se rapproche du milieu de l’émigration polonaise et fréquente régulièrement l’hôtel Lambert.
- 1847- 2 mai : Chopin a un grave accident pulmonaire. Le 19 mai, Solange, fille de George, épouse le sculpteur Jean-Baptiste-Auguste Clésinger ; Chopin n’en est pas informé.- 11 juillet : violentes scènes familiales à Nohant entre George, Maurice, sa soeur Solange et Clésinger. L’écrivain expulse de sa propriété sa fille et son gendre. A Paris, Chopin prend le parti de Solange : George ne lui pardonnera jamais ce qu’elle considère comme une trahison et la rupture est définitive.
- 1848- 16 février : dernier concert public parisien salle Pleyel.- 19 avril : part pour l’Angleterre à l’instigation de Jane Stirling. A Londres, il se produit devant la reine Victoria et le prince Albert.- 23 novembre : rentre à Paris, épuisé et malade.
- 1849- 17 octobre : vers deux heures du matin, Chopin s’éteint entouré de sa soeur Ludwika, de Solange et d’Adolphe Gutmann.- 30 octobre : funérailles à l’église de la Madeleine où l’on joue le Requiem de Mozart ; inhumation au cimetière du Père Lachaise. Le coeur de Chopin, selon son voeu, est rapporté en Pologne et scellé dans un pilier de l’église de la Sainte-Croix à Varsovie.


- Source : Musée de la Vie romantique : « Frédéric Chopin. La Note bleue »


« Frédéric Chopin. La Note bleue » - exposition du bicentenaire
- 2 mars - 11 juillet 2010
- Musée de la Vie romantique, Hôtel Scheffer-Renan, 16 rue Chaptal - 75009 Paris, tél. : 01 55 31 95 67 / fax. : 01 48 74 28 42
- Ouvert tous les jours, de 10h à 18h sauf les lundis et jours fériés
- Accès : Mo Saint-Georges, Pigalle, Blanche, Liège / Bus 67, 68, 74
- Tarifs d’entrée- Exposition Plein tarif : 7 € Tarif réduit : 5 € Tarif jeune : 3,50 €- Collections permanentes gratuites
- www.vie-romantique.paris.fr


Lire également :
- Musée de la Vie romantique : « Frédéric Chopin. La Note bleue »
- Chopin : "La Note bleue" (Jérôme Godeau)
- La Ville de Paris fête Frédéric Chopin (1810-1849)

Musique et Danse

Les derniers articles > Tous les articles
Toute l'actualité de Toutpourlesfemmes.com
en temps réel et gratuitement