Toutpourlesfemmes.com
Accueil du site > Loisirs > Golf > Golf et vin autour de Bordeaux : Du Médoc à Bergerac

Golf

Golf et vin autour de Bordeaux : Du Médoc à Bergerac

par Nicole Salez, lundi 29 août 2011

Quoi de mieux pour les golfeurs en cette belle période de vendanges que d’aller marier la passion du vin et celle de la balle blanche ? La région de Bordeaux est alors toute désignée pour assouvir ses envies. Et comme il faut bien élire domicile dans des lieux dignes de ces moments rares autant choisir les meilleurs. C’est ce que nous vous proposons en choisissant l’Hôtel Resort du Médoc au Pian Médoc et le Château des Vigiers en Dordogne.

Par Marie Machenaud

impression Envoyer l'article  un ami title=

Parcours de classe au Pian Médoc

Et d’abord le Médoc : ce nom aux couleurs pourpres, terre bénie des dieux où se lovent des châteaux sans rois, lieux d’alchimie naturelle discrètement pilotés par des maîtres de chais hors pair. Au cœur des vignobles, Le Golf Resort du Médoc mérite qu’on s’y arrête quelques jours : deux parcours de golf de grande qualité, des équipements et un service très professionnels, une restauration et un hébergement sans reproche et toutefois abordables, un spa complet, un silence apaisant… Et une proximité excitante avec les plus grands crus du monde !

Pas étonnant qu’il ait reçu l’an dernier le France Leading Golf Resort lors de la cérémonie du World Travel Awards à Londres.

Côté parcours, les 36 trous sont parrainés par 36 châteaux dont on retrouvera les bouteilles … au pro-shop à coût étudié. La naissance de ce golf du Médoc est le fruit d’une passion qui, à la fin des années 80, réunit deux hommes d’affaires français : Gilles Pélisson et Jérome Seydoux . Leur ami commun, Bernard Pascassio , golfeur et expert de renom, est appelé en renfort pour concevoir le projet : il fait appel à Bill Coore , connu pour avoir réalisé des chefs-d’œuvre, seul ou avec son associé Ben Crenshaw .

Le parcours des Châteaux est certainement le plus compétitif alors que les Vignes, moins long, offre un style plus loisirs, plus accessible. Les deux parcours ont des fairways larges et des greens très bien entretenus, offrant des pentes parfois surprenantes.

Le très accueillant Henri Martinet qui dirige le Resort, après avoir passé 30 ans dans le groupe Accor, a raison d’être fier de son produit hôtelier et restauration. Les 79 chambres ou suites ont été décorés de façon simple et naturelle, dans le style du pays, et la Table du Médoc sert des plats régionaux de qualité sans prétention. Originalité du restaurant : la cave est sur le palier de la terrasse : chacun va donc se servir et revient, le sourire aux lèvres, sa bouteille à la main !

Les prix ne sont pas excessifs et Le Golf du Médoc est certainement un des meilleurs rapports qualité/prix que l’on peut trouver non seulement en France mais aussi en Europe.

Jouez au golf et faites les vendanges !

Un des produits à retenir est le séjour Golf et Vendanges : de mi-septembre à début octobre, le Golf du Médoc Hôtel et Spa propose de participer aux vendanges du millésime 2011 dans deux propriétés du Médoc : une journée active et pédagogique entre deux jours de golf !

Le forfait deux nuits, journée vendanges avec déjeuner vigneron, accès au spa et les deux green-fees est de 389 euros en chambre double.

Période normale : chambres à l’Hôtel du Médoc à partir de 145 euros par personne (nuit+petit déjeuner+greenfee+accès au spa).

Pour tout renseignement : www.hoteldumedoc.com ou 05 56 70 31 31

Escapade en Périgord

Autre bonne idée pour bien réussir sa rentrée : choisir le Château des Vigiers dans le Périgord, non loin de Bergerac, pays des bastides et du bon vin. Cet oasis de paix et de calme respecte l’élégance d’une nature et d’un lieu chargé d’histoire, s’inscrit dans une véritable tradition d’hospitalité pleine de charme et de classe, offre de saines activités de plein air, dont le golf, avec un professionnalisme exemplaire.

Ce Château a été rénové par un Suédois, Lars Urban Petersson , et sa femme, à la fin des années 80 : à force de ténacité éclairée et d’euros intelligemment dépensés, ils vont faire du Château des Vigiers une destination touristique de haute qualité que rien ne laissait présager.

Effectivement, le domaine n’est pas à la croisée des autoroutes de loisirs ; Bordeaux et Périgueux sont à 75 minutes, Libourne à 50 minutes et Bergerac ou Sainte-Foy-la-Grande à 20 minutes.

À dire vrai, quand on est installé au Château, on n’a plus envie de bouger.

Même les golfeurs de nature infidèle ne seront pas tentés par une herbe plus verte ailleurs, pour une simple raison : les Vigiers disposent de 27 trous, soit trois parcours de 9 trous offrant des combinaisons intéressantes. Les trois parcours sont extrêmement différents et leur combinaison donne au golfeur de passage l’impression de jouer chaque jour un nouveau parcours.

Un grand practice complet et un parcours d’initiation de 6 trous sont aussi à la disposition des résidents.

Côté table, le Château dirigé par Bernard Pétine possède ses propres vignes produisant 100 000 bouteilles de rouge et de blanc. Le vin liquoreux de Saussignac est un vrai nectar des dieux qui est servi avec un foie gras frais avec des artichauts et des carottes : le critique Michelin semblait apprécier à la table voisine… Et que dire alors des langoustines au coriandre et à la rhubarbe ou de la barbue aux asperges et courgettes qui propulsent déjà le jeune chef Frédéric Leclet , 26 ans, aux plus hautes marches de la gastronomie française.

Vous trouverez sur le site des Vigiers (www.vigiers.fr), la liste en rénovation permanente de tous les produits d’une très dynamique politique commerciale.

Golf

Les derniers articles > Tous les articles
Toute l'actualité de Toutpourlesfemmes.com
en temps réel et gratuitement