Toutpourlesfemmes.com
Accueil du site > Culture > Livres > "La maison de la source ", d’Irène Frain

Livres

"La maison de la source ", d’Irène Frain

par Nicole Salez, vendredi 15 janvier 2010

Avec "La maison de la source ", la romancière du "Nabab", des destinées extraordinaires et des drames de la passion, nous dit son enfance bretonne sur un mode poétique et cocasse. La maturité venue, la femme a rejoint la petite fille
impression Envoyer l'article à un ami title=

C’est une petite maison bretonne avec un jardin et un puits. Une source coule par en dessous. Ici a grandi la romancière du Nabab, la journaliste à grand souffle de Devi. Un jour de juin 1998, se retrouvant devant le minuscule domaine, elle a eu l’idée de ce livre. Elle dit ici son enfance, tout simplement. Non pour l’étalage narcissique des souvenirs, mais parce que, la maturité venue, la femme pouvait enfin rejoindre la petite fille, et saisir tout ce qui a fait d’elle ce qu’elle est.

Un milieu modeste et aimant, où le père, maçon, et la mère, couturière, veulent pour leurs enfants une vie moins dure que la leur. Et les images qui marquent une enfance : la machine à coudre maternelle, les abords du puits interdits, le chien abattu par un voisin...

Irène Frain sait raconter les destinées extraordinaires, les drames de la passion, l’aventure. Nous lui découvrons ici un autre visage : intimiste, recueilli, serein dans la mémoire retrouvée.

Irène Frain

Irène Frain est née à Lorient, en 1950. Après une hypokhâgne à Rennes puis une Khâgne à Versailles, elle obtient son CAPES et son agrégation de Lettres Classiques en 1972. Elle est alors la plus jeune agrégée de lettres en France. Elle commence par enseigner les lettres classiques (français, latin, grec) en lycée, puis le latin et la littérature latine à la Sorbonne nouvelle, à Paris. En 1979, Irène Frain publie son premier essai, Quand les Bretons peuplaient les mers, chez Fayard. Elle entame alors une grande carrière d’écrivain, et se passionne pour l’Inde. En 1982, elle publie son premier roman, Le Nabab (Lattès, 1982), qui reçoit le prix des maisons de la presse 1982. Parallèlement, Irène Frain devient journaliste. Elle collabore à Paris Match, Elle et L’Histoire. En 1989, elle publie Secret de famille (Lattès), pour lequel elle obtient le prix RTL Grand Public 1989. Puis, en 1990, paraît Histoire de Lou (Fayard, 1993).

Irène Frain est l’auteur de Quai des Indes (Fayard, 1993), À jamais (Albin Michel, 1999), La Maison de la source (Fayard, 2000), La Côte d’amour (Alizés l’Esprit large, 2001), Les Hommes etc. (Fayard, 2003), Le Bonheur de faire l’amour dans sa cuisine et vice et versa (Fayard, 2004), Au royaume des femmes (Fayard, 2007) et À la recherche du royaume (M. Sell éditeurs, 2007). Son dernier roman, Les naufrages de l’île Tromelin est paru chez Michel Lafon en février 2009.

Grande voyageuse, la romancière a une prédilection pour l’Asie, notamment l’Inde, la Chine et le Tibet. Elle a écrit plusieurs récits de voyage.

"La maison de la source" est parue aux Editions Fayard (2000) et Livre de Poche (2001)

- La maison de la source
- Auteur : Irène Frain
- Editeur : Editions Fayard
- Format : 15 cm x 24 cm
- 381 pages
- Date de parution : février 2000
- 20 €

Livres

Les derniers articles > Tous les articles
Toute l'actualité de Toutpourlesfemmes.com
en temps réel et gratuitement