Toutpourlesfemmes.com
Accueil du site > Culture > Expositions > Lou Doillon - United Generation

Expositions

Exposition Photos

Lou Doillon - United Generation

par Nicole Salez, mercredi 12 mai 2010

Du 27 mai au 27 juin 2010, la Galerie W accueille la premiĂšre exposition photographique de Lou Doillon. Un reportage photo amusant au coeur des gĂ©nĂ©rations Disneyland. Un regard joyeux et fascinĂ© sur le quotidien d’un monde rĂȘvĂ©.
impression Envoyer l'article à un ami title=

Lou Doillon : United generation

2010 est l’annĂ©e de la nouvelle gĂ©nĂ©ration Disney. L’annĂ©e oĂč les stars de « Toy Story », « La Princesse et la Grenouille », « Les Indestructibles », « Monstres & Cie », « Ratatouille », « Wall‐E », « Cars Quatre Roues »â€Š traversent les Ă©crans et dĂ©barquent Ă  Disneyland. Lou Doillon a acceptĂ© de jouer le jeu pour Disneyland en se transformant en photoreporter l’espace de deux jours. EquipĂ©e de deux appareils Lomos, elle s’est fondue dans le dĂ©cor et a commencĂ© Ă  « capturer » les gens, les situations, les atmosphĂšres. Pas de vellĂ©itĂ©s documentaristes ici, ni de regard moqueur : juste le parti pris de montrer qu’en entrant dans Disneyland Paris on fait un voyage dans l’imaginaire de l’enfance. Son imaginaire Ă  elle, partagĂ© par des millions de gens. Un parti pris ludique qu’on trouve aussi dans la forme exprimĂ©e par le choix du format carrĂ© des images, et par l’usage de la couleur dans des tons aussi vifs que ceux des bonbons. Il s’agit souvent d’images volĂ©es, de petites situations de rien, de gestes anodins qui, rassemblĂ©s dans une exposition, deviennent une galerie de portraits d’une grande famille hĂ©tĂ©roclite. Les images nous montrent des gens de tous Ăąges et tous bords avec en commun un regard Ă©merveillĂ© qu’il s’agisse d’une grand‐mĂšre, d’un bobo, d’un emo ou bien sĂ»r d’un enfant.

Lou Doillon : United generation

Lou Doillon et l’image

Lou Doillon photographe : pas si Ă©tonnant. Dans sa famille on cultive une relation spĂ©ciale avec l’image, soit‐elle fixe ou en mouvement. Un pĂšre ‐ Jacques Doillon ‐ et un oncle ‐ Andrew Birkin ‐ cinĂ©astes ; une grande soeur ‐ Kate Barry ‐ photographe, et Charlotte Gainsbourg, l’autre soeur, qu’on retrouve toujours avec plaisir sur le grand Ă©cran. Avec son « cool » tellement british, Jane Birkin dirait simplement « it runs in the family ». Ca fait partie de l’ADN de la famille. Qu’on se rassure, Lou Doillon ne va pas changer de carriĂšre : elle continue de faire l’actrice. Mais cette parenthĂšse photographique correspond bien Ă  sa passion pour les univers hors du rĂ©el. Toute petite elle suivait ses parents et dĂ©jĂ  circulait joyeusement sur les plateaux cinĂ©matographiques : elle savait faire la diffĂ©rence entre le monde dehors et les dĂ©cors en carton‐pĂąte, mais ça ne l’empĂȘchait pas de profiter avec joie de ces moments de rĂȘve fabriquĂ©. Avec ce voyage, Lou Doillon nous amĂšne ‐ avec elle ‐ dans un monde hors du temps en nous ramenant des images contemporaines. Un regard joyeux et fascinĂ© sur le quotidien d’un monde rĂȘvĂ©.

Lou Doillon : United generation

Lou Doillon

« (
) J’aime beaucoup Diane Arbus, Inez and Vinoodh, pour les photographes d’aujourd’hui, Joel‐ Peter Witkin qui est carrĂ©ment sordide et d’un autre monde. Ca dĂ©pend finalement, j’aime beaucoup Nan Goldin avec qui il se passe des choses un peu dĂ©lirantes, et il y a plein de gens diffĂ©rents mais surtout j’aime la singularitĂ© donc j’aime quand il y a une honnĂȘtetĂ© entre le photographe et ce qu’il photographie. Je suis toujours mal Ă  l’aise quand j’ai l’impression qu’on vole trop ou qu’on dĂ©tourne trop ou qu’on s’amuse trop du sujet qu’il y a derriĂšre. C’est vrai que ça me fait moyennement marrer ce genre de choses. (
) » « (
) J’ai un faible pour Stitch. J’aime beaucoup Stitch donc autant le dire, il m’amuse beaucoup. En plus, vu qu’il a ce cĂŽtĂ© un peu punk ou en tout cas il a le droit d’ĂȘtre un peu cinglĂ©, il est extrĂȘmement drĂŽle avec les enfants. Les voir rugir et d’ĂȘtre dans un tel Ă©tat de rire quand il se met les doigts dans le nez, qu’il fait des blagues, leur met les mains devant le visage
 c’est vrai que ça c’est trĂšs agrĂ©able (
) »

Lou Doillon : United generation

- « UNITED GENERATIONS » BY LOU DOILLON
- du 27 mai au 27 juin 2010
- Galerie W Eric Landau - 44 rue Lepic Paris 18Ăšme / tel : 01 42 54 80 24
- 10h30 / 20h00 | 7/7 jours
- http://www.galeriew.com

Expositions

Les derniers articles > Tous les articles
Toute l'actualité de Toutpourlesfemmes.com
en temps rĂ©el et gratuitement