Toutpourlesfemmes.com
Accueil du site > Culture > Expositions > Louis XIV, Homme et Roi : Exposition

Expositions

Château de Versailles

Louis XIV, Homme et Roi : Exposition

Du 20 octobre 2009 au 7 février 2010

par Nicole Salez, dimanche 5 juillet 2009

Du 20 octobre 2009 au 7 février 2010, pour la première fois, le château de Versailles consacre une grande exposition à Louis XIV, roi de guerre, roi mécène, roi très chrétien, roi de gloire, Roi-Soleil...Homme.
impression Envoyer l'article ŕ un ami title=

Portrait en pied de Louis XIV âgé de 63 ans en grand costume royal par Rigaud Hyacinthe, XVIIe siècle © RMN / Daniel Arnaudet / Gérard Blot
Portrait en pied de Louis XIV âgé de 63 ans en grand costume royal par Rigaud Hyacinthe, XVIIe siècle © RMN / Daniel Arnaudet / Gérard Blot

Cette exposition rassemble plus de 300 oeuvres exceptionnelles provenant de collections du monde entier, et jamais réunies jusqu’à aujourd’hui. Peintures, sculptures, objets d’art, mobilier seront ainsi présentés. Ces chefs-d’oeuvre, pour certains jamais montrés en France depuis l’Ancien Régime, permettront au public de mieux connaître le célèbre monarque tant par ses goûts personnels que par son image publique.

La richesse de l’image de Louis XIV est sans prĂ©cĂ©dent dans l’histoire : Louis XIV est le Roi-Soleil, c’est Ă  dire Apollon en tant que divinitĂ© solaire. Mais son image est aussi associĂ©e Ă  d’autres figures historiques ou mythologiques, selon les moments du règne : Alexandre ou Hercule, Auguste ou Saint-Louis… FaçonnĂ©e par le souverain lui-mĂŞme et ses conseillers, cette image Ă©volue sans cesse pour Ă©pouser des figures obligĂ©es : le roi de guerre menant ses troupes, le roi mĂ©cène protecteur des arts, le roi très chrĂ©tien, dĂ©fenseur de l’Eglise, le roi de gloire, image construite pour la postĂ©ritĂ©. Cette gloire visible, allant jusqu’au mythe, qui se construit de son vivant, s’est fondĂ©e sur l’excellence des artistes, tels que Le Bernin, Girardon, Rigaud, Cucci, Gole, Van der Meulen, Coysevox qui s’appliquent Ă  sublimer le portrait royal, et que l’exposition permettra de redĂ©couvrir.

Au-delĂ  de son image publique, si l’on veut discerner l’homme derrière le souverain, il faut Ă©tudier son goĂ»t personnel. Roi protecteur des arts et roi collectionneur, il rivalisait avec les autres souverains d’Europe qui Ă©taient de vĂ©ritables connaisseurs. BĂ©nĂ©ficiant de l’hĂ©ritage de Mazarin, Louis XIV forme son goĂ»t au contact direct des artistes, et grâce aux relations personnelles qu’il Ă©tablit avec eux : Le Brun et Mignard pour la peinture, Le Vau et Hardouin-Mansart pour l’architecture, Le NĂ´tre pour l’art des jardins, Lully pour la musique, Molière pour le théâtre. En rassemblant les oeuvres apprĂ©ciĂ©es du Roi, un vĂ©ritable portrait d’un amateur d’art passionnĂ© et d’un vĂ©ritable homme de goĂ»t se dessine Ă  travers joyaux, camĂ©es, mĂ©dailles, miniatures, objets d’art, mais aussi tableaux et sculptures dont il aime s’entourer dans le Petit Appartement Ă  Versailles. Il s’investit personnellement dans la crĂ©ation artistique en suivant quotidiennement l’avancĂ©e des oeuvres de Le Brun, en participant Ă  la crĂ©ation et l’ordonnancement des jardins avec Le NĂ´tre, en prenant part aux ballets donnĂ©s Ă  la Cour, ou encore en orchestrant les travaux de construction du château de Versailles avec Hardouin-Mansart et Le Vau. La visite du château et des jardins de Versailles prolongera celle de l’exposition, et permettra ainsi d’apprĂ©cier le grand oeuvre de Louis XIV.

Louis XIV

Le Roi-Soleil (1638-1715) Le « Grand Siècle » de Louis XIV reste marquĂ© par l’image d’un Roi absolu et d’un Etat puissant. Investi très jeune dans ses fonctions, Ă©duquĂ© par le Cardinal Mazarin, le Roi-Soleil pose les fondements de l’absolutisme. En 1682, il s’installe, entourĂ© de sa Cour, au Château de Versailles, meilleur symbole de son pouvoir et de son influence en Europe.

SurnommĂ© « Louis-DieudonnĂ© », Louis XIV naĂ®t en 1638, Ă  Saint-Germain-en-Laye. Devenu Roi Ă  5 ans, Ă  la mort de son père Louis XIII, le jeune souverain reçoit d’Anne d’Autriche, sa mère, et du Cardinal Mazarin, son parrain, une Ă©ducation complète. Mazarin est officiellement chargĂ© de son initiation politique. Sa mère assure la rĂ©gence ; c’est le temps de la Fronde (1648-1653), la rĂ©bellion de la haute noblesse et du peuple de Paris. L’enfant se sent humiliĂ© par l’arrogance des Grands et menacĂ© dans sa capitale : il s’en souviendra.

Commissariat de l’exposition : Nicolas Milovanovic et Alexandre Maral, conservateurs au château de Versailles. Scènographie : Giada Ricci.

Catalogue de l’exposition

- Ouvrage collectif sous la direction de Nicolas Milovanovic et Alexandre Maral.
- Editions Skira Flammarion
- 496 pages, 450 illustrations couleur, 49€ : Ă©dition brochĂ©e Ă  rabats
- Parution : 14 octobre 2009
- 65€ : Ă©dition reliĂ©e sous Ă©tui


- Louis XIV, l’homme et le roi
- Du 20 octobre 2009 au 7 fĂ©vrier 2010
- Château de Versailles (salles d’Afrique et de CrimĂ©e)
- Place d’Armes - 78000 Versailles
- Accès : RER C depuis Paris, arrivĂ©e en gare de Versailles rive gauche / Trains SNCF - ArrivĂ©e en gare de Versailles Chantiers depuis Paris Montparnasse/ ArrivĂ©e en gare de Versailles Rive droite depuis Paris Saint Lazare/ Horaires sur www.transilien.com


- Lire Ă©galement : Fastes royaux Ă  la Galerie des Gobelins

Expositions

Les derniers articles > Tous les articles
Toute l'actualité de Toutpourlesfemmes.com
en temps rĂ©el et gratuitement