Toutpourlesfemmes.com
Accueil du site > Culture > Expositions > Madame Grès : Repères Biographiques

Expositions

Madame Grès : Repères Biographiques

par Nicole Salez, mercredi 13 avril 2011

Jusqu’au 24 juillet 2011, le musée Bourdelle invite le public à découvrir la première rétrospective parisienne jamais consacrée à Madame Grès (1903-1993). Un décor de choix pour les quelques quatre-vingt robes créées par Madame Grès présentées à cette occasion. Robes asymétriques, drapées à l’antique, ou robes en volume, ce sont de véritables sculptures en tissu magnifiant le corps de la femme. Madame Grès : repères biographiques.
impression Envoyer l'article  un ami title=

Madame Grès, la couture à l’œuvre©Nicole Salez-03/2011

30 novembre 1903  : Naissance de Germaine Émilie Krebs, à Paris XVIIe. Ses parents sont issus de la petite bourgeoisie.

Vers 1920  : Malgré son souhait de devenir danseuse, puis sculpteur - professions ne seyant pas à une jeune fille selon ses parents - Germaine Krebs se tourne vers la couture. Elle aurait appris les bases de la couture en trois mois, auprès d’une première d’atelier d’une grande maison de couture.

1933  : La maison Alix Barton, dirigée par Julie Barton et son associée, « Mademoiselle Alix » – surnom de Germaine Krebs – ouvre au 8, rue de Miromesnil.

Madame Grès, la couture à l’œuvre©Nicole Salez-03/2011
Madame Grès, la couture à l’œuvre©Nicole Salez-03/2011

1934  : Alix Barton devient Alix et s’installe au 83, rue du faubourg Saint Honoré. « Mademoiselle Alix » en est la directrice artistique.

1935  : Alix réalise les costumes de La Guerre de Troie n’aura pas lieu de Jean Giraudoux, mise en scène par Louis Jouvet au Théâtre de l’Athénée. Ses tenues drapées, inspirées de l’antique, rencontrent un vif succès.

1937  : Le 17 avril, Germaine Krebs épouse l’artiste russe Serge Anatolievitch Czerefkow – dit Grès. Elle habille d’un drapé une statue du Pavillon de l’Elégance à l’Exposition internationale de Paris.

1939  : Elle présente un relief en plâtre – corps drapé d’une robe – au Pavillon français de l’Exposition internationale de New York en 1939.

1940  : Lors de l’exode de juin, la couturière part se réfugier avec sa fille Anne (née en 1939) à Saint-Béat, en Haute- Garonne, où sont les ateliers de la maison Alix. Elle adopte son emblématique turban en jersey qu’elle ne quittera plus.

1942  : A la suite de désaccords avec les financiers de la maison Alix, Mademoiselle Alix /Germaine Krebs fonde sa propre maison, Grès, au 1, rue de la Paix.

1944  : En janvier, les autorités allemandes ordonnent la fermeture de la maison Grès à titre d’exemple. Elle rouvrira en mars, sous condition d’abandonner son drapé, trop coûteux en tissu.

1945  : Elle habille des figurines du Théâtre de la mode – vitrine des métiers d’art français – qui fera le tour du monde. Nommée chef costumière aux côtés d’Elsa Schiaparelli, elle crée des tenues portées par Maria Casarès dans Les Dames du bois de Boulogne de Robert Bresson.

Madame Grès, la couture à l’œuvre©Nicole Salez-03/2011
Madame Grès, la couture à l’œuvre©Nicole Salez-03/2011

1949  : Madame Grès est décorée de la Légion d’Honneur, au titre de Chevalier. Cette même année, la maison habille l’actrice Sylvana Mangano pour son rôle de Pénélope dans Ulysse de Mario Camerini, avec Kirk Douglas.

1951  : la publication de quelques modèles griffés « Grès boutique » dans la presse indiquerait que Madame Grès tente de monter une ligne de prêt-à-porter.

1957  : Plusieurs maisons de couture de renom, dont Lanvin ou Nina Ricci, s’unissent pour fonder « Prêt-à-porter Création », une association qui organisera jusqu’en 1962 des défilés et des actions de promotion. Contre toute attente, Madame Grès participe à cette élaboration d’un prêt-à- porter de couturier, avec des vêtements de ville griffés « Grès Special » comme des robes de jour ou des manteaux aux lignes simples.

1958  : Sous l’égide de l’Institut international de l’éducation et de la Ford Corporation, Madame Grès part en Inde avec un groupe d’études pour réorganiser la production textile locale. 1959 : Inspirée par son récent voyage en Inde, Madame Grès crée Cabochard, parfum qui rencontre un succès mondial immédiat.

1972  : Le 22 juin, Madame Grès, doyenne des couturiers, est élue à l’unanimité présidente de la Chambre syndicale de la couture parisienne. Elle exercera sa fonction jusqu’en 1989, puis sera nommée présidente d’honneur.

1976  : Le 29 juillet, Madame Grès reçoit, pour sa collection A/H 1976-1977, le premier Dé d’or de la couture, créé par Cartier.

1978  : Madame Grès reçoit à New York le Creative Leadership in the Art Profession Award puis, en Italie, le Best prix décerné par la Camera nazionale dell’Alta Moda italiana la couronnant comme l’une des femmes les plus talentueuses et les plus élégantes du monde de la mode.

1979  : La maison Grès, en la personne de son P.D.G. Nathalie Hocq, s’allie avec la maison Cartier pour réaliser la ligne de joaillerie Grès-Cartier dessinée par la créatrice pour la collection A/H 1979-1980.

Madame Grès, la couture à l’œuvre©Nicole Salez-03/2011
Madame Grès, la couture à l’œuvre©Nicole Salez-03/2011

1980  : « Je ne suis pas descendue dans la rue, j’y suis montée », confie Madame Grès à Vogue Paris, lors du lancement de sa collection de prêt-à-porter A/H 1980-1981. Madame Grès est décorée au titre d’officier de la Légion d’honneur « pour son immense talent et son esprit de “femme d’entreprise” fidèle à la tradition de prestige qui contribue au rayonnement de la France dans la monde ».

1982  : À l’occasion du tricentenaire de la Kunst Akademie de La Haye (Académie royale des beaux- arts), son directeur et la reine Beatrix de Hollande nomment Madame Grès « membre honoraire ».

1983  : Madame Grès est nommée commandeur des Arts et des Lettres.

1984  : La maison est rachetée par Bernard Tapie. Différends et, finalement, liquidation. Bernard Tapie cèdera la maison Grès à Jacques Esterel en 1987.

1986  : La maison Grès est exclue de la Chambre syndicale de la couture parisienne pour non-paiement des cotisations mais Madame Grès conserve son titre de présidente.

Madame Grès, la couture à l’œuvre©Nicole Salez-03/2011

1987  : Après deux ans de loyer impayé, les trois étages de la maison de couture sont vidés en un jour. « On a cassé le mobilier et les mannequins de bois à la hache. Les toiles et les robes sont parties dans des sacs poubelle. Cela a été une véritable mise à sac. [...] Personne n’a bougé. J’avais interdit à Julio, le chauffeur, de conduire ma mère » confie Anne Grès à Laurence Benaïm « Elle est venue. Je la revois dans sa petite robe noire. On aurait dit un fantôme. Ce jour-là, elle s’est rendue compte qu’on lui avait volé sa vie ».

1988  : La maison Grès est finalement rachetée par la société japonaise Yagi Tsusho Limited, qui en est toujours propriétaire. Madame Grès fait sa dernière apparition publique lors de la remise des Oscars de la mode, à l’Opéra Garnier. Elle se retire peu après la présentation de sa dernière collection du P/E 1988, constituée de vingt et un modèles seulement.

1993  : En août, Madame Grès, redevenue Germaine Krebs, entre dans une maison de repos à La Valette-du- Var, près de Toulon, où elle décédera le 24 novembre 1993, dans un grand dénuement.

1994  : Le 14 décembre, Laurence Benaïm, dans le quotidien Le Monde, révèle « La mort confisquée de Madame Grès ».

Madame Grès, la couture à l’œuvre©Nicole Salez-03/2011


- Madame Grès, la couture à l’œuvre
- Exposition présentée du 25 mars au 24 juillet 2011
- Musée Bourdelle, 16 rue Antoine Bourdelle, 75015 Paris Tél. : 01 49 54 73 73 www.bourdelle.paris.fr
- Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h sauf jours fériés.
- Prix d’entrée : Plein tarif : 7 € Tarif réduit : 5 € Tarif jeune (14-26 ans) : 3,50 € Gratuit moins de 14 ans

Commissariat de l’exposition :
- Olivier Saillard, directeur du musée Galliera
- Laurent Cotta, chargé de la création contemporaine
- Sylvie Lécallier, chargée de la collection photographique

Un catalogue exhaustif accompagne cette exposition.


Lire également :
- Madame Grès, la couture à l’œuvre
- Germaine Krebs à Madame Grès

Expositions

Les derniers articles > Tous les articles
Toute l'actualité de Toutpourlesfemmes.com
en temps réel et gratuitement