Toutpourlesfemmes.com
Accueil du site > Culture > Expositions > Marinus & Marianne : Photomontages satiriques 1932-1940

Expositions

Mois de la photographie - Paris

Marinus & Marianne : Photomontages satiriques 1932-1940

par Thérence Normann, dimanche 9 novembre 2008

La maison du Danemark dévoile les photomontages satiriques de Marinus Jacob Kjeldgaard réalisés pour l’hebdomadaire Marianne dans les années 1932 à 1940.
impression Envoyer l'article à un ami title=

Les équilibristes
Les équilibristes

Marinus et Marianne sont indissociables. Durant les années 1932-1940, Marinus devient une voix puissante antifasciste et antinazi à travers l’hebdomadaire Marianne créé par Gaston Gallimard. Avec beaucoup de talent, il épingle les dictateurs européens Hitler, Mussolini et Staline. Son montage avec Hitler en King Kong fait interdire Marianne en Allemagne, et jusqu’à sa fermeture en août 1940, les photomontages de la couverture de l’hebdomadaire sont une épine au pied des Allemands.

L'horloge
L’horloge

Avec humour et élégance, ses oeuvres disent plus sur la situation en France et en Europe que mille mots. Les avancées se font souvent par bonds et simultanément à plusieurs endroits, et tel est aussi le cas pour les débuts du photomontage politique. John Heartfield a soutenu l’avoir inventé au mois de mai 1916, mais dès janvier 1916, les premiers montages pparaissent dans la revue française J’ai Vu.

Le photographe et journaliste danois Marinus Jacob Kjeldgaard, émigré à Paris en 1909, y participe selon toute vraisemblance. Bien des années après, il allait devenir célèbre – puis être oublié – pour ses remarquables photomontages qui font semaine après semaine la couverture de Marianne.

Pour ses vacances M. Pierre Laval lui est loin d'avoir obteni une diminution
Pour ses vacances M. Pierre Laval lui est loin d’avoir obteni une diminution

Quand les Allemands envahissent Paris, ils razzient les locaux de la rédaction de Marianne au 44 avenue des Champs-Élysées, tout près de la Maison du Danemark qui met aujourd’hui Marinus à l’honneur. Le journal ainsi que Marinus tombent peu à peu dans l’oubli. C’est grâce aux recherches de l’historien de la photographie Gunner Byskov qui a réuni la quarantaine de photomontages originaux existants ainsi que tous les journaux que cette histoire a été redécouverte.

L’exposition est une occasion exceptionnelle de découvrir une voix antifasciste de la France des années 1930, et d’apprécier la manière dont un photographe talentueux utilisait les chefs-d’oeuvre de la peinture et les photos de presse de films connus, pour son travail de montage. On y voit aussi comment un humour insidieux pouvait être utilisé pour fustiger les va-t-en-guerre nazis. Et tout en prenant plaisir à regarder ces remarquables photomontages, on ne peut que s’étonner qu’ils aient été oubliés pendant si longtemps.

Marinus et Marianne
 Maison du Danemark
 142 av des Champs-Elysées Paris 8

du 30 octobre au 30 novembre 2008
 mardi-vendredi 13h-19h samedi,
 dimanche et jours fériés 13h-18h
 fermé le lundi

Entrée libre

Expositions

Les derniers articles > Tous les articles
Toute l'actualité de Toutpourlesfemmes.com
en temps réel et gratuitement