Toutpourlesfemmes.com
Accueil du site > Culture > Livres > Etudes et Société > Nos enfants sous haute surveillance

Etudes et Société

Nos enfants sous haute surveillance

Évaluations, dépistages, médicaments…

par Laure Menanteau, samedi 22 août 2009

Sylviane Giampino, psychanalyste, et Catherine Vidal, neurobiologiste reviennent sur le débat des enfants dits "agités", "agressifs". Face, aux développements des outils de test et d’évaluation, elles s’opposent au déterminisme qui condamnerait les enfants dès leur premier âge à être catégorisés.
impression Envoyer l'article à un ami title=

Face à des enfants agités, coléreux, agressifs, chacun s’interroge. Comment penser les colères à la crèche, les mensonges, les bagarres en maternelle ou l’agitation à l’école ? D’où ça vient ? Qu’est-ce qu’on peut faire ? se demandent certains, tandis que d’autres, de plus en plus nombreux, pensent : « Ã‡a promet ! »

Sous prétexte de prévenir les difficultés éventuelles des enfants, évaluations, tests, dépistages et médicalisation à outrance se multiplient aujourd’hui dès la crèche et la maternelle, entraînant fichage et médicalisation à outrance. Ce retour en force des idées déterministes qui prétendent que le devenir d’un enfant serait prévisible très tôt, voire inscrit dans son cerveau ou dans ses gènes, est alarmant.

Pour Sylviane Giampino, psychanalyste, et Catherine Vidal, neurobiologiste, les difficultés des toutes premières années ne permettent pas de déduire que plus tard l’enfant sera inadapté socialement, délinquant ou criminel. Une telle affirmation est nocive pour les enfants. Elles montrent comment le petit enfant construit son cerveau et son identité en fonction de ses expériences, ses apprentissages et son vécu. Rien n’est jamais figé, ni dans la personnalité, ni dans le cerveau.

Le développement harmonieux d’un enfant, l’évolution de son caractère et de ses aptitudes dépendent d’abord de ce qu’on lui offre à vivre.

Posant avec rigueur les bases du débat concernant les comportements des enfants, cet ouvrage vient à point pour éclairer les parents, les enseignants et les professionnels de l’enfance sur les méthodes d’éducation et de soin qui se développent actuellement en France.

Les auteurs

Sylviane Giampino, psychanalyste et psychologue en prévention et petite enfance depuis vingt-cinq ans. Elle a publié Les mères qui travaillent sont-elles coupables ? (Albin Michel, 2000, réédition en 2007).

Catherine Vidal, neurobiologiste, directrice de recherche à l’Institut Pasteur, a publié Hommes, femmes, avons-nous le même cerveau ? (Le Pommier, 2007) et Cerveau, sexe et pouvoir, avec Dorothée Benoit-Browaeys (Belin, 2005).

Nos enfants sous haute surveillance, Évaluations, dépistages, médicaments…de Sylviane Giampino et Catherine Vidal
- Préface d’Axel Kahn
- Ã‰d. Albin Michel
- 15 €
- En librairie 27 août 2009

Lire aussi chez Albin Michel

Littérature
- Le voyage en hiver d’Amélie Notomb
- Sépharade d’Éliette Abécassis
- On ne boit pas les rats-kangourous d’Estelle Nollet
- Le sommeil du Caïman Antonio Soler

Actualités / essai / sociologie
- L’obéissance n’est pas la soumission de Daniel Marcelli
- Nelly Zin, 27 ans, 2 enfants, 3 euros par jour pour nourrir sa famille de Nelly Zin
- Petit traité contre le sexisme ordinaire

Etudes et Société

Les derniers articles > Tous les articles
Toute l'actualité de Toutpourlesfemmes.com
en temps réel et gratuitement