Toutpourlesfemmes.com
Accueil du site > Culture > Cinéma > Semaine du cinéma japonais

Cinéma

Semaine du cinéma japonais

par Nicole Salez, jeudi 17 février 2011

Le service Culturel et d’Information de l’Ambassade du Japon Ă  Paris organise une Semaine du cinĂ©ma japonais sur le thème du "secret" du 21 au 25 fĂ©vrier 2011 Ă  l’Espace Hattori, Centre Culturel Franco-Japonais, Ă  Paris (75011). Programme.
impression Envoyer l'article ŕ un ami title=

                                       

      Thème : "Secret"

- lundi 21 : DĂ©moniaquement vĂ´tre (2003, MORITA Yoshimitsu, 135 minutes)
- mardi 22 : L’âme du guerrier (2007, YAMADA YĂ´ji, 132 minutes)
- mercredi 23 : L’amour de Nabbie (1999, NAKAE YĂ»ji, 92 minutes)
- jeudi 24 : Le vase des sables (1974, NOMURA Yoshitaro, 146 minutes)
- vend 25 : La servante et le samourai (2004, YAMADA YĂ´ji, 121 minutes)

Synopsis des films

DĂ©moniaquement vĂ´tre (2003, MORITA Yoshimitsu, 135 minutes)

Les quatre soeurs de la famille Takezawa, apprenant que leur père a une maîtresse et un enfant illégitime, se réunissent pour en discuter. Elles décident de ne rien dire à leur mère Fuji, mais cette réunion de famille les amène à se révéler les problèmes qu’elles connaissent chacune dans leur vie privée. L’aînée Tsunako trompe son mari. La seconde, Makiko, sait que son mari la trompe. La troisième, Takiko, terriblement timide, va se marier avec son premier amour. Quant à la dernière, Sakiko, elle vivait en concubinage mais s’est mariée lorsqu’elle a découvert qu’elle était enceinte. Mais subitement, la mère décède. Après l’enterrement, elles découvrent une lettre envoyée à un journal…

L’âme du guerrier (2007, YAMADA YĂ´ji, 132 minutes)

Mimura Shinnojo est un samouraï de rang inférieur d’un fief du nord du Japon. Malgré son talent au sabre, sa principale fonction est celle de goûteur pour son seigneur. Déçu de sa vie professionnelle, il n’en est pas moins comblé par une vie de famille heureuse avec sa femme Kayo. Mais un jour, il est empoisonné dans son office de goûteur par des palourdes destinées à son seigneur. Alors que les officiels du clan croient d’abord à une tentative d’assassinat, toute l’affaire s’avère n’être qu’une simple intoxication alimentaire.

Shinnojo est gravement malade, et ne doit la vie qu’aux soins attentionnés de Kayo. Mais il découvre à son réveil qu’il a perdu la vue dans l’incident, et qu’il est désormais incapable de remplir ses obligations de samouraï. Sa tante Ine convaint Kayo de plaider auprès de Shimada Toya, un officier ambitieux et très influent pour que Shinnojo puisse rester au service du fief avec une demi-solde…

L’amour de Nabbie (1999, NAKAE YĂ»ji, 92 minutes)

Nanako quitte son emploi à Tokyo pour revenir sur son île natale à Okinawa, où vivent encore ses grands-parents. A bord du ferry qui la ramène se trouve également Sun Ra, un vieil homme au charme un peu suranné. Nanako renoue rapidement avec la vie tranquille et les habitants de la petite île tropicale, qui ne perdent pas une occasion de boire, chanter et danser. Mais bientôt la rumeur d’une liaison entre sa grand-mère Nabbie et Sun Ra se répand. Les habitants projettent d’expulser ce dernier, et Nabbie doit promettre de ne plus le voir pour que celui-ci puisse rester sur l’île…

Le vase des sables (1974, NOMURA Yoshitaro, 146 minutes)

Tout commence avec la dĂ©couverte du cadavre d’un homme mort par strangulation dans une gare de triage. L’inspecteur Imanishi, vĂ©tĂ©ran de la police, et le jeune Yoshimura s’efforcent d’identifier la victime et interrogent des tĂ©moins. Ils apprennent bientĂ´t que la nuit du crime, la victime a Ă©tĂ© vue en compagnie d’un autre homme dans un bar des alentours de la gare. Les deux hommes parlaient dans un fort patois du Nord du Japon, et auraient prononcĂ© Ă  plusieurs reprises le mot "Kameda". Les deux inspecteurs se lancent sur cette maigre piste mais sans succès. L’enquĂŞte tombe dans une impasse et l’affaire est rapidement classĂ©e. Mais bientĂ´t de nouveaux Ă©lĂ©ments apparaissent…

La servante et le samourai (2004, YAMADA YĂ´ji, 121 minutes)

Katagiri Munezo est un samouraï du fief de Unasaka. Bien qu’il soit une des meilleures lames du fief, sa carrière stagne. L’heure n’est en effet plus aux sabres, mais aux armes à feu et à l’artillerie.

Un jour, Munezo rencontre Kie, une jeune femme qui avait par le passé servi sa famille. Alors qu’il l’imaginait vivant une vie comblée, celle-ci, réduite en servitude par sa belle-famille, était en fait souffrante. Munezo la ramène de force chez lui en dépit des convenances et la soigne, aidé de sa sœur Shino. Kie reprend sa place de servante de la maison.

Mais bientôt, Munezo tombe sur un complot politique, dont l’un des principaux instigateurs, Hazama Yaichiro, n’est autre qu’un de ses anciens condisciples, et son rival alors qu’ils étudiaient tous deux le sabre sous la direction grand maître Toda. Munezo, chargé par ses supérieurs de tuer son ami, se trouve une fois encore pris entre ses obligations sociales et ses idéaux personnels…


- Semaine du cinĂ©ma japonais
- du 21 au 25 fĂ©vrier 2011
- Espace Hattori, Centre Culturel Franco-Japonais, 8/10 passage Turquetil 75011 Paris - http://www.ccfj-paris.org
- Ă  19h
- EntrĂ©e libre sur rĂ©servation par tel :01 43 48 83 64 (il ne sera pas tenu compte des rĂ©servations sur le rĂ©pondeur) ou par courriel : reservations@ccfj-paris.org. Le nombre de places Ă©tant limitĂ©, la rĂ©servation ne pourra ĂŞtre effectuĂ©e que pour deux films. La rĂ©servation ne sera plus gardĂ©e après 18h45.

Cinéma

Les derniers articles > Tous les articles
Toute l'actualité de Toutpourlesfemmes.com
en temps rĂ©el et gratuitement