Toutpourlesfemmes.com
Accueil du site > Culture > Voir et savoir : l’oeil du connaisseur

Culture

Auditorium du Louvre

Voir et savoir : l’oeil du connaisseur

colloque 16 janvier 2010

par Thomas Martinez, jeudi 7 janvier 2010

Que signifie l’oeil du connaisseur dans la conception moderne de l’histoire de l’art ?
Le Louvre organise un colloque le 16 janvier 2010 pour faire le point.
impression Envoyer l'article à un ami title=

Un oeil qui regarde, miniature sur tabatière, musée du Louvre © 2004 musée du Louvre / Martine Beck-Coppola

Parmi les nombreuses attitudes que l’on peut adopter à l’égard de l’art, la démarche de « connaissance » est sans doute l’une des plus répandues. Qui ne ressent le besoin d’établir l’attribution d’une oeuvre donnée, sa datation ou, plus prosaïquement, sa valeur marchande ?

Pour répondre à ce désir de connaissance, un type de discours (avec de multiples variantes) s’est constitué au cours des siècles, impliquant en premier lieu celui qui « sait voir », le connaisseur. Son activité, dénommée connoisseurship faute d’un terme satisfaisant en français, a souvent été remise en question. C’est qu’ambiguë par nature, elle emprunte autant les voies de la subjectivité que celles de la science.

Il ne s’agit pas d’une discipline au sens strict, dont les progrès seraient enregistrables et linéaires. Le connoisseurship doit être compris de manière plus complexe. Car la vérité que le connaisseur recherche est toujours relative, voire précaire, sans cesse susceptible d’être remise en cause non seulement par des découvertes tangibles, mais aussi bien par des opinions nouvelles. Davantage que sur les oeuvres elles-mêmes, l’histoire des attributions nous renseigne sur les différents regards qui furent portés sur elles.

Cette journée sera l’occasion de dépasser la conception souvent trop étroite que l’on peut se faire de l’« oeil du connaisseur » et de lui donner la place qui lui revient, parmi les fondements d’une conception moderne de l’histoire de l’art.

À partir de recherches et de réflexions inédites, il s’agira de proposer quelques aperçus des applications et des pratiques du connoisseurship à diverses époques et dans divers champs d’étude, ainsi que d’entamer une discussion ouverte en vue d’ultérieurs approfondissements.

Peintre de Berlin, Cratère à oreillettes à figures rouges- détail de Ganymède, vers 500- 490 avant J.-C., Paris, musée du Louvre, collection Campana, 1861, G 175 © 2005 musée du Louvre / Daniel Lebée et Carine Deambrosis

Programme

— 10h : Ouverture
— 10h15 : Le connoisseurship comme technique sociale au XVIIIe siècle : les modèles par Pascal Griener, université de Neuchâtel
— 10h45 : La notion d’autorité dans l’attribution au XIXe siècle par Donata Levi, Università degli Studi, Udine
— 11h15 : Le connoisseurship appliqué à la céramique grecque - Capter le style de Morelli à Beazley par Christine Walter, musée du Louvre, Noms de peintres : le nom par Martine Denoyelle, Institut national d’histoire de l’art
— 12h00 : Giovanni Previtali entre connoisseurship et marxisme par Arturo Galansino, musée du Louvre
— 12h30 : Débat
— 14h30 : Réflexions sur la méthode d’attribution des dessins par Achim Gnann, Albertina, Vienne
— 15h00 : La fenêtre de Longhi, ou comment voir à l’aveugle par Neville Rowley, université Paris-Sorbonne
— 15h30 : Le connaisseur face aux oeuvres de collaboration Laurence Kanter, Yale University Art Gallery
— 16h00 : 1956-2009 : le « scandale de l’Orangerie » un demi-siècle plus tard par Michel Laclotte, président-directeur honoraire du musée du Louvre, et Andrea De Marchi, Università degli Studi, Florence
— 17h00 : Débat


 Auditorium du Louvre
 Accès par la pyramide et la galerie du Carrousel / Accès privilégié par le passage Richelieu
 Informations : 01 40 20 55 55, du lundi au vendredi de 9 h à 19 h (sauf le mardi)

Culture

Les derniers articles > Tous les articles
Toute l'actualité de Toutpourlesfemmes.com
en temps réel et gratuitement