Toutpourlesfemmes.com
Accueil du site > Culture > Expositions > Galeries, artistes > Welcome in juin : attention, lâcher de c... !

Galeries, artistes

Welcome in juin : attention, lâcher de c... !

par Isabelle Fringuet-Paturle, lundi 6 juin 2011

Attention, un nouveau mois commence, et pas n’importe comment ! C’est le gros dĂ©lire, ça doit ĂŞtre la chaleur... Ferry susurre sur un plateau tĂ©lĂ© que Tron tĂ©lĂ©phone Ă  Jack Lang avec un concombre farci d’ondes cancĂ©rigènes, Morano fait le macho dans une boutique de fringues, et comble de l’horreur, le gouvernement annonce qu’il n’y aura pas de lâcher d’ours dans les PyrĂ©nĂ©es cet Ă©tĂ©. Par contre, le lâcher de conneries reste de saison... C’est pas le pied, comme dirait Georges.
impression Envoyer l'article ŕ un ami title=

La femme de la semaine Kathryn Stockett. L’Ă©crivain amĂ©ricaine, nĂ©e dans le Mississipi (Ă  Jackson)a Ă©tĂ© couronĂ©e par les lectrices du magazine Elle. Le 42e Prix des lectrices de Elle (et celui des lycĂ©ennes de Elle !) lui a Ă©tĂ© dĂ©cernĂ© pour "La couleur des sentiments" (The help). Un premier roman et un sucès formidable. L’histoire ? Rien que de très banal en ces terres sudistes : la vie des bourgeoises blanches et celles de leurs bonnes noires dans les annĂ©es 60. Le roman juxtapose trois points de vue, une jeune blanche en cours d’Ă©mancipation, deux bonnes noires en mal d’Ă©mancipation, le tout sur fond de Ku Klux Klan, de conservatisme et aussi d’Ă©mancipation des femmes, des noirs et des dĂ©classĂ©s. Rien que très normal n’est-il pas... (Ă©d. Jacqueline Chambon)

CĂ©cile Duflot. Encore un raout du cĂ´tĂ© des Verts. J’ai pas tout compris (cela fait longtemps que j’ai lâchĂ© l’affaire...) si ce n’est que Cohn-Bendit est super grognon. En fait, c’est juste pour partager encore la petit phrase marrante (sĂ©lectionnĂ©e svp par le Prix Press Club humour et politique) de Gabriel Cohn-Bendit (frère de.) : Les Verts sont capables du meilleur comme du pire ; mais c’est dans le pire qu’ils sont les meilleurs.

StĂ©phanie Nicot. La co-fondatrice de l’association Trans Aide Ă©pouse sa compagne Elise. Possible car StĂ©phanie et encore civilement StĂ©phane, sa demande de chngement d’Ă©tat civil ayant encore Ă©tĂ© rejetĂ©e, on assiste Ă  un mariage entre deux personnes du mĂŞme sexe Ă  Nancy cette semaine !

E.coli. Escherichia coli de son vrai nom de colibacille (c’est quand mĂŞme un nom Ă  chier ça !) C’est le petit nom de la bactĂ©rie tueuse. Tueuse de concombres Ă  coup d’accusations prĂ©cipitĂ©es. RĂ´Ă´Ă´, d’aucuns parlent dĂ©jĂ  d’Outreau du cucurbitacĂ©... Mais plus grave encore, tueuse d’humains. 18 (17 ?) morts dĂ©jĂ  en Europe. Et il parait qu’on ne connaitra peut-ĂŞtre jamais l’origine de la contamination, et si c’Ă©tait la connerie ?

Laure_TA. Elle est journaliste, âgĂ©e d’Ă  peine une trentaine d’annĂ©e. Elle raconte sur Rue 89 dans une confession plus qu’Ă©mouvante, comment elle a Ă©tĂ© violĂ©e, et comment elle n’a pas portĂ© plainte. Histoire de la violence banale et de la souffrance irrĂ©parable.

La p’tite phrase qui pue ? Luc Ferry, philosophe et ancien ministre de l’Education nationale a lâchĂ© sur le plateau du Grand Journal de Canal + des accusations visant un ex ministre : Il s’est fait poisser Ă  Marrakech dans une partouze avec des petits garçons. J’ai des tĂ©moignages des membres de cabinets au plus haut niveau, et des autoritĂ©s de l’Etat au plus haut niveau. Depuis, le mundillo politique s’agite sur fond de morale et de vertu. Si, c’est possible, la preuve... Depuis, Ferry est la cible de toutes les accusations. En tĂŞte, François Morel dans sa chronique hebdo sur France Inter : Luc Ferry est un mondain et un inconsĂ©quent et personne n’a jamais rien dit... Une idĂ©e juste en passant, et si justement Ferry en avait justement marre que l’on ne dise jamais rien des scandales (de cul) au plus haut niveau et ai dĂ©cidĂ© de rompre l’Omerta ?

La jupe. La BWF (FĂ©dĂ©ration internationale de badminton) a suspendu dimanche dernier sa rĂ©glementation imposant aux joueuses le port de la jupe (ou des robes). Règle Ă  laquelle elle aspirait dans un souci de style et d’esthĂ©tique pour attirer plus de public. RĂ´Ă´Ă´ ! Hum, enfin presque, la dĂ©cision finale sera annoncĂ©e en dĂ©cembre prochain. Quel suspense dis-donc...

Nadine Morano. Madame la ministre s’en Ă©tait allĂ©e faire des courses avec sa fille (ses filles ?). Et c’est dans un boutique justement qu’elle croit entendre Albane, 36 ans, mère solo, clamer quelque chose du genre "il faudrait d’abord casser la gueule Ă  N. Morano avant de s’attaquer Ă  son garde du corps". Le sang de Nadine n’a fait qu’un tour. RĂ©sultat, Albane est virĂ©e prestement et va pointer au chĂ´mage. L’ex secrĂ©taire d’Etat chargĂ©e de la Famille et de la SolidaritĂ© auprès du ministre du Travail (Fillon II), aujourd’hui ministre auprès du Ministre du Travail, de l’Emploi et de la SantĂ©, chargĂ©e de l’Apprentissage et de la Formation professionnelle est une femme qui ne se laisse pas faire hein : Oh les filles, oh les filles ! A lire sur Rue 89.

L’annulation. Françoise Bettencourt-Meyers demandera au juge le 6 juin "d’annuler tous les dossiers Bettencourt" au motif d’un problème de procĂ©dure. Son avocat, Me Metzner, fait valoir que "l’action publique ne peut ĂŞtre exercĂ©e que sur plainte de la victime"... Beaucoup de bruit pour rien ?!

La Bastille. Quelques 800 jeunes rassemblĂ©s dimanche Ă  la Bastille ont Ă©tĂ© Ă©vacuĂ©s par les forces de police. Les indignados de la RĂ©publique sont depuis soutenus par les indignados de la Puerta del sol qui manifestent dĂ©sormais aussi devant l’ambassade de France Ă  Madrid.

La dĂ©mission. Mieux vaut tard que jamais... Georges Tron a prĂ©sentĂ© sa dĂ©mission dimanche. Marrant la Une de LibĂ©ration : Tron mis Ă  pied...

Dominique Calendra. La maire du XXe arrondissement de Paris fait part de son "exaspĂ©ration face Ă  la dĂ©rĂ©gulation de l’espace public". Elle fait rĂ©fĂ©rence aux marchĂ©s spontanĂ©s de Bifins qui surgissent rĂ©gulièrement Ă  Belleville... C’est vrai, la misère, c’est chiant. Surtout quand c’est chez soi...Ceci Ă©tant, l’argument de la mairie est : " La vraie piste, c’est l’insertion". Recevable votre honneur.

La connerie. DĂ©cidĂ©ment Ă  l’honneur cette semaine. JFK (Jean-François Kahn) journaliste dĂ©missionnaire la semaine passĂ©e se tape 2 pages d’ITW dans LibĂ©ration de samedi (3 juin) Il faut arrĂŞter de survaloriser les accidents de la langue et admettre le droit Ă  la connerie. Et de revendiquer que mĂŞme Caroline Fourest a tĂ©moignĂ©e que, dans la tonalitĂ© gĂ©nĂ©rale de mon propos, l’expression n’avait pas le sens qu’on lui a prĂŞtĂ©e. OK, mais alors, avec quoi on va faire diversion ?!

isa !

Galeries, artistes

Les derniers articles > Tous les articles
Toute l'actualité de Toutpourlesfemmes.com
en temps rĂ©el et gratuitement