Bauhaus Anniversaire 2009 Expositions

On va fêter cette année les 20 ans de la chute du mur de Berlin. Il y a une autre raison d'aller en Allemagne : les 90 ans du Bauhaus, ce mouvement majeur d'architecture et de design des années 20 et 30.

Le Bauhaus est né en 1919 à Weimar, à l'initiative de l'architecte Walter Gropius. De célèbres noms en ont fait partie et ont dispensé leur enseignement : Wassily Kandinsky, Paul Klee, Lyonel Feininger, Laszlo Moholy-Nagy, Johannes Itten, Oskar Schlemmer, Marcel Breuer, Mies Van der Rohe, notamment.

Il s'agissait à la fois d'une école et d'un lieu de création et de fabrication, couvrant de nombreux domaines : non seulement l'architecture et le design, mais aussi la photographie, le costume, la danse. Les artistes dirigeaient des ateliers très concrets autour par exemple du mobilier, de la poterie, du textile, du verre. Pour eux, il ne devait plus y avoir de différence entre art et artisanat. L'objectif ainsi affiché dans le manifeste du Bauhaus de 1920 était de concevoir et créer ensemble « la nouvelle construction de l'avenir, qui embrassera tout en une seule forme : architecture, art plastique et peinture ».

C'est toute cette vitalité artistique des années 1920 que l'on retrouve célébrée à Weimar. La jolie ville fête en beauté cet anniversaire avec une vaste exposition, « Le Bauhaus arrive », intelligemment répartie sur cinq sites : architecture, peinture, design, théâtre, graphisme sont à l'honneur. L'exposition de peinture, présentée dans la maison de Goethe (illustre habitant de la ville) est particulièrement riche d'œ,uvres somptueuses de tous ces peintres. On pourra par ailleurs visiter sur le site de l'université le premier lieu d'installation du Bauhaus. Et on en profitera pour flâner dans Weimar, ville parsemée de places et de parcs.

De Weimar, le mouvement migre une première fois en 1926 vers Dessau, ville industrielle proche, où Gropius construira notamment des logements. C'est l'occasion de se bâtir un immeuble sur mesure, le Bauhaus de Dessau, de Gropius, devenu une icône de l'architecture mondiale. Le bâtiment vient d'être rénové dans sa forme d'origine et se visite librement. Il ne faut pas rater à proximité les maisons que les maîtres s'étaient construits.

Pour suivre la route du Bauhaus, vous pourrez enfin vous rendre à Berlin, dernière étape de l'école, mais très limitée (1932-33) car dans les tourments de l'Allemagne d'alors. En 1933, Le Bauhaus est dissous sous la pression des nazis. De nombreux artistes et professeurs partent aux États-Unis. Ils y ont exercé une influence essentielle notamment sur l'architecture avec le développement du « style international ».
Le musée du Bauhaus de Berlin prépare une autre exposition majeure en coopération avec le MOMA de New York, qui démarrera en juillet.

Par Ariane Grumbach

Informations pratiques

Weimar : de Paris, le plus simple est de prendre l'avion jusqu'à Leipzig (2 vols Air France par jour, 1h35 de vol) puis un train directement depuis cet aéroport jusqu'à Weimar (1h10 de train).
http://www.weimar.de/fr/tourisme/page-d-accueil/
L'ensemble des cinq sites de l'exposition de Weimar « Le Bauhaus arrive ! » est accessible avec la « Bauhaus Card » (15 euros). L'exposition dure jusqu'au 5 juillet (tous les jours de 10h00 à 18h00).
On peut séjourner dans le très agréable Art Hotel : accueil chaleureux, petit déjeuner copieux et varié, chambres modernes et spacieuses.
On peut aussi goûter les spécialités locales : saucisse de Thuringe, tarte à l'oignon et soupe à l'oignon.
L'arbre fétiche de la ville et de Goethe est le gingko biloba : un musée lui est dédié.

Dessau se trouve à 1h45 de train de Weimar et à 1h00 de Leipzig. Le Bâtiment du Bauhaus se trouve à proximité de la gare. On peut aller se promener sur les rives de l'Elbe et déjeuner au bord de l'eau au Kornhaus, restaurant construit par un architecte du Bauhaus.

Berlin : exposition « Modèle Bauhaus » : du 22 juillet au 4 octobre 2009.

A noter que le Bauhaus de Weimar et celui de Dessau sont classés conjointement depuis 1996 au patrimoine mondial de l'Unesco.

Tags: