Ange Leccia, au musée Bourdelle

Nouvelle invitée du musée, Ange Leccia présente Antoine Bourdelle, une oeuvre cinématographique inédite, véritable odyssée fantasmatique dans l'univers de la sculpture de Bourdelle.

Ange Leccia développe, dès ses débuts dans les années 1980, un travail d'installation - qu'il appelle « arrangement » -, mettant en scène des objets emblématiques de l'ère industrielle qu'il dispose face à face, ou côte à côte, procédé de juxtaposition récurrent dans son oeuvre, que l'on retrouvera dans ses vidéos. Distance critique et émotion conjuguées constituent les pôles d'une mise en relation des territoires de l'intime et du monde dont l'artiste poursuit aujourd'hui l'exploration avec les images mouvantes de la vidéo et du cinéma, à travers des dispositifs filmiques.

Mis en espace dans les trois salles en enfilade situées au coeur du musée, ce film d'une quinzaine de minutes, qui mêle couleur et noir et blanc, déploie dans chacune d'elles une narration spécifique. Il est accompagné d'une création inédite du plasticien sonore Frédéric Sanchez réalisée en collaboration avec Ange Leccia.

Dans ce dialogue avec la sculpture de Bourdelle, puissante et souvent monumentale, la caméra scrute les surfaces, insiste sur les détails. Comme les corps inertes dévoilent, sous l'effet d'une dramaturgie de la lumière, leur qualité charnelle, les figures s'estompent jusqu'à sembler immatérielles. La présence intermittente d'un personnage féminin, tout à la fois modèle et guide, vient souligner les contrastes entre tension et repos, passion et sérénité que dégagent les oeuvres du sculpteur.

Ange Leccia présente à ses côtés les artistes en résidence au Pavillon sélectionnés cette année: Pedro Brateiro, Emma Dusong, Isa Griese, Louise Hervé et Chloé Maillet, Christian Merlhiot, Matteo Rubbi, Axel Straschnoy, Iris Touliatou, Gilles Toutevoix. Laboratoire de création du Palais de Tokyo, ce lieu de partage, d'échanges et de débats dont Ange Leccia est le directeur, a pour objectif de travailler collectivement sur un projet commun, en collaboration avec des partenaires extérieurs. C'est dans ce contexte que les artistes vont examiner, chacun selon sa discipline, la notion d'atelier, chère à Bourdelle, avec ce que celle-ci recouvre aujourd'hui de pratiques.

Musée Bourdelle, 18, rue Antoine Bourdelle, 75015 Paris
Plein tarif: 5 euros, tarif réduit: 3.50 euros, tarif réduit2 : 2,50 euros (14-26 ans , RMI, Allocation parents isolés, allocation personnalisée d'autonomie, aide sociale de l'Etat pour les réfugiés).
Gratuit pour les moins de 14 ans

Par Floria-Rose David

Portrait de admin

A voir aussi

Tags

Ajouter un commentaire