Déménager au moment de la retraite

Sondage Ipsos/Pleine vie/ les Seigneuriales

La retraite : un nouveau départ en terme de logement ? Oui, pour beaucoup de seniors. 31 % des actifs envisagent ainsi de déménager en arrivant à l'âge de la retraite, dont 15% 'certainement', selon le sondage Ipsos/Pleine vie/ les Seigneuriales, dont les résultats ont été publiés le 11 mars 2009.




Selon le sondage Ipsos, Pleine Vie et les Sénioriales réalisé auprès des « seniors » - les plus de 50 ans, 30% des actifs envisagent de déménager au moment de la retraite. Même si les aspirations varient sensiblement selon la tranche d'âge des personnes interrogées, la majorité des personnes interrogées se verraient bien propriétaires d'une maison, dans un environnement agréable, et pas trop éloignée des proches.


Rester en contact avec ses proches



Déménager au moment de la retraite : un projet pour près d'un tiers des actifs, une réalité pour presque autant de retraités. En effet, quand 31% d'actifs projettent de déménager à l'âge de la retraite, 27% des retraités l'ont déjà fait (20%) ou envisagent de le faire (7%).

Pour les seniors, déménager permet surtout de rester en contact avec ses proches. Cité par presque un senior sur deux (47%), ce critère prend de l'importance avec l'âge. Plus touchés par la solitude et la perte d'autonomie, les plus de 70 ans sont 52% à exprimer ce besoin.


Privilégier l'aspect pratique du logement

Plus d'un senior sur trois accorde de l'importance à l'aspect pratique du logement et au climat de la région, cités respectivement à 36% et 34%, devant la tranquillité et la beauté des paysages (30%). Les plus âgés sont particulièrement sensibles au retour dans leur région d'origine, qu'ils citent à 17% contre 12% pour l'ensemble des séniors.

Les seniors rêvent de posséder une maison neuve, hors lotissement. Comme le reste des Français, les seniors plébiscitent le statut de propriétaire (84% contre seulement 15% qui préfèrent être locataire). Ils expriment par ailleurs leur préférence pour le neuf (57% contre 32% pour l'ancien), ainsi que pour un logement hors lotissement (70% contre 25% pour un logement en lotissement). Le centre ville attire un tiers des seniors (33%), devant le village (23%) ou la campagne (23%).

Posant des problèmes de mobilité, la maison attire de moins en moins avec l'âge : si 80% des 50-59 ans affichent leur préférence pour une maison, 41% des plus de 70 ans porteraient au contraire leur choix sur un appartement. En vieillissant, les seniors se tournent de plus en plus vers les logements en centre-ville : c'est en effet le cas de 37% des 70 ans et 36% des retraités, contre 26% des 50-59 ans et 24% des actifs.

Dans la mesure où leur indépendance est préservée, les seniors se montrent assez ouverts à de nouvelles expériences d'habitat. Près de six seniors sur dix pourraient « partager un projet de rénovation de village pour y vivre avec (leurs) proches ». Mais ce désir de vivre à proximité des siens est conditionné par la préservation de l'indépendance, puisque seul un tiers des seniors (33%) pourraient envisager de « partager le même logement avec des amis ou de la famille ».


Partager le logement avec des plus jeunes

Près d'un senior sur deux (46%) serait prêt à « partager (son) logement avec des personnes plus jeunes (étudiants) », même si cette idée séduit moins les plus âgés (51% des 50-59 ans, contre 40% des plus de 70 ans). A l'inverse, les résidences réservées aux seniors deviennent plus attractives avec l'âge (citées à 50% par les plus de 70 ans contre 45% chez l'ensemble des personnes interrogées).

L'idée d'habiter un logement à l'étranger pour (s'y) installer quelques années séduit moins les seniors (22%). Les plus jeunes (31% des 50-59 ans) et les actifs (37% contre 16% des retraités) sont logiquement les plus nombreux à l'envisager.


Les principaux résultats de l'enquête

- 1 senior sur 4 prêt à vivre une nouvelle expérience d'habitat
- Rénover un village pour y habiter avec ses proches : 58%
- Partager un logement avec une personne plus jeune : 46% l'estiment envisageable
- Habiter dans une résidence senior : souhaitable pour 45%
- Partager un même logement avec des amis ou de la famille : possible pour 33%
- Avoir recours aux services de cohabitation spécialisés pour les seniors : choix pour 25%
- Passer sa retraite à l'étranger : un projet attractif pour 22%


Méthodologie de l'enquête : sondage IPSOS pour Pleine Vie / Les Seigneuriales réalisé par téléphone du 16 au 17 janvier 2009, sur un échantillon national de 798 personnes, âgées de 50 ans et plus, représentatives de la population française.



Par Nicole Salez

Portrait de admin

Ajouter un commentaire