Nouvelles adresses sucrées

Partager cet article 30 novembre 2012

Paris est gourmand. Nombreuses sont les lieux, nouveaux ou traditionnels où les créateurs se transforment en magiciens du sucre. Nous avons testé trois adresses pour vous.

Vous pouvez y aller, les yeux fermés !

La proximité des fêtes de fin d'année, l'arrivée de l'hiver renforcent l'attrait des pâtisseries, des confiseries et autres délices sucrés.

Le Saint Marc de la pâtisserie Jean Millet



La pâtisserie Jean Millet


Rue Saint Dominique, presque en face de l'église St Pierre du Gros Caillou, la pâtisserie Jean Millet est une institution pour les habitants du 7ème arrondissement. L'année prochaine, elle va fêter ses 50 ans. Traiteur du quartier, connu pour ses délicieuses crêpes salées, ses pâtés en croûte et son saucisson lyonnais en brioche, l'établissement repris par Caroll Millet, la fille du créateur, propose quelques spécialités qui méritent le détour. Deux gâteaux ont retenu mon attention : le Saint Marc et le Royal pour leur légèreté et leurs saveurs fruits ou chocolat bien soutenues.

Le premier est une superposition de biscuit, crème au chocolat, chantilly, vanille et sabayon caramélisé.

Le Royal est un blanc manger à l'amande où on retrouve bien le goût du fruit sec. Des quartiers d'orange, de poires, de framboises apportent du croquant et un coulis de framboise complète le tout. De 4,70 à 7 € le gâteau individuel.

103 rue Saint Dominique 75007 Paris


La Fabrique Cookies

Cookie à la praline de La Frabrique Cookie


Emblème de la pause sucrée made in America, voilà le cookie réinterprété par un Français fan du biscuit rond. Il fonde sa société en 2011 et vend sur le web. Le succès ne se fait pas attendre lui permettant d'ouvrir cet automne un laboratoire de fabrication rue des Martyrs, dans le 9e arrondissement. Les ingrédients sont sélectionnés pour leur qualité : praline rose de Valence, nougat de chez Chabert à Montélimar, calisson d'Aix, sel de Guérande . Les variétés remettent au goût du jour des spécialités régionales.

Bravo pour cette initiative qui offre une quinzaine de recettes, hors des sentiers battus. On a flashé pour le cookie à la praline et celui au citron meringue .
Si vous passez dans la rue des Maryrs, la fabrication est visible de la vitrine et l'odeur de biscuit chaud embaume l'environnemen. Vous craquerez immanquablement ! A consommer le jour même car ils perdent leur croustillant le lendemain .
-2 € le cookie , 12 € les 8 , 15 € les 12.

47 rue des Martyrs 75009 Paris


Joséphine Bakery

Cheese Cake de Joséphine Bakery


Voilà le second établissement à Paris de Jean-François Celbert, ex-«Monsieur Banette», et de Benoît Castel, ex-pâtissier à la Grande Epicerie du Bon Marché.

On viendra ici pour la qualité de la baguette et les gâteaux bretons en hommage aux origines régionales du pâtissier. Le kouign amann , le far breton sont à tomber, mais un peu dramatiques pour la ligne. Tant pis, on commencera son régime un autre jour !

42 Rue Jacob 75006 Paris


François Pralus

A la mi-décembre est prévue l'ouverture d'une nouvelle boutique François Pralus, le célèbre chocolatier de Roanne . Après la rue Rambuteau, le voici qui investit les abords de la tour Eiffel. Il faut y aller pour goûter ses pralulines , des brioches aux pralines roses de Valence qui sont renversantes ! Le seul hic : leur prix, 6 € la petite, 12 € la grande !

44 rue Cler 75007 Paris

Par Marie Laure de Vienne

0 Commentaires

Laisser un commentaire