Paris a aussi son bal de princesses !

Le Bal des Parisiennes ouvre sa troisième saison ce mois de juin. C’est un grand bal viennois en robe longue et habit sombre sous les lustres en cristal. Mais pas snob pour autant et ouvert à tous. Juste de quoi se rappeler, à titre très exceptionnel, nos rêves de princes et de princesses d’il y a… longtemps !

Le Bal des Parisiennes fait revivre la valse

Et si les danses de salon redevenaient tendance ?

Ca  vous parait has-been? Pourtant les danses de salon reprennent vie en France.

Depuis trois ans un couple d’historiens parisiens, Charles et Hélène de Lauzun s’est mis sur la piste d’une tendance qui gagne du terrain : les danses de salon et parmi elles, la danse souveraine : la valse. Ils ont d'ailleurs créé une école "Votre bal, votre valse" à cet effet. Prise d'assaut pour la valse des mariages mais pas seulement. 

En cette année anniversaire des 150 ans du célèbre Beau Danube Bleu, c’est le moment ou jamais!

Comment participer au Bal des Parisiennes ?

Le 17 juin prochain  va donc se tenir la troisième édition de ce bal de prestige mais ouvert au plus grand nombre. Avec des règles cependant : robe longue pour madame, smoking ou costume sombre et nœud papillon (pas de cravate : ça fait trop cadre sup’ sortant d’une tour de La Défense) pour monsieur. Pas de panique : ils en prêtent même à l’entrée pour ceux à qui cet accessoire est étranger. Et comme on n’est pas Viennois, deux ou trois cours de valse peuvent être proposés quelques jours avant le bal.

Le Bal des Parisiennes n’est pas qu’un bal. Il se décompose en trois étapes : dîner + spectacle+bal. Le bal est toujours inclus mais on peut ne  s’inscrire que pour le bal, ce qui rend l’aspect financier très abordable selon la formule choisie.

Ors et cristaux : le cadre est évidemment magnifique puisqu’il s’agit de la célèbre rotonde du Grand Hôtel de Paris-Intercontinental, face à l’Opéra Garnier. L’orchestre requis pour la circonstance est l’Orchestre Eugénie, virtuose du genre et entièrement dédié à la  musique Second Empire et Belle Epoque. Et, tout comme à Vienne, il y aura aussi une salle dédiée au rock ou au be-bop

Atout supplémentaire : l’événement est organisé au profit de la Fondation Espérance Banlieues.

Renseignements et inscriptions : www.baldesparisiennes.com

A voir aussi

Tags

Ajouter un commentaire