Les conseils maquillage de Nicolas Degennes

'Aujourd'hui les femmes de 50 ans sont toujours belles. Elles jouent avec le temps qui passe'. Les conseils exclusifs de Nicolas Degennes, directeur artistique du maquillage Givenchy.

Interview de Nicolas Degennes, directeur artistique de Givenchy

Conseils maquillage pour les femmes de 50 ans


Nicolas Degennes

'Contrairement aux femmes du début du siècle dernier qui étaient vieilles à 50 ans, aujourd'hui les femmes de cette génération sont toujours belles. Elles vont dans le bon sens, elles s'amusent, elles ont de grands enfants... Je crois qu'il faut regarder le temps qui passe et en jouer. Soyez un caméléon, accaparez-vous la mode dans une évolution constante, sans vous arrêter à un moment donné', conseille Nicolas Degennes.

La ligne du sourcil doit relever l'oeil

'Le plus important c'est de bien définir les lignes de son visage. Très tôt les traits ont tendance à partir vers le bas. Le sourcil épais est joli quand on est très jeune. Mais il doit être extrêmement propre et bien défini quand on a 50 ans. Il convient de remonter le visage en épilant ses sourcils pour éviter la lourdeur. La ligne du sourcil relève l'œ,il.
Pour le maquillage, mon conseil est de commencer doucement, par peu de chose mais l'essentiel : une jolie base de teint mélangée avec un fond de teint. On a de plus en plus de belles textures, il ne faut pas hésiter à s'accaparer la texture.' 

Une mise en beauté rapide le matin

'Attention à ne pas trop se maquiller le matin. Préférez une mise en beauté rapide. Less is more. Ce qui ne veut pas dire ne rien mettre car votre teint est l'essence même de votre lumière. Un peu de poudre légère. Un peu de couleur parce que la couleur c'est la vie, en la positionnant au centre du visage. Posez le fard à joues sur l'avant du visage, puis remontez-le sur la pommette, vers l'aile du nez. Ne soyez pas obsédée par la matité, n'ayez pas peur d'un peu de brillant. Mais évitez les textures trop nacrées.
Au fur et à mesure de la journée on va s'accaparer le temps de manière à ne jamais être la même selon le moment de la journée. J'aime la notion de transformation de l'image de soi- même pour l'autre. '

Jamais sans mon mascara

'Le mascara est inévitable. Pour l'œil, on a des textures qui se gomment avec le doigt. Il ne faut pas avoir peur d'en jouer. On met la densité très proche du cil toujours pour redéfinir le dessin, l'accentuer, jouer avec lui. Avec un crayon, je vous suggère de colorier l'intérieur du cil, le petit interstice de peau entre le mascara et la paupière. A partir de peu de gestes on a un résultat joli.
Pour se sortir de la difficulté d'application d'une couleur, il faut essayer quand on a du temps, s'amuser, faire de ses essais des moments de partage formidables, avec ses amies, sa fille. Après un peu d'exercice on va plus vite, on contrôle son geste, qui doit être rapide, et on arrive à bien caler le bon produit pour obtenir ce que l'on veut. Puis on retouche dans la journée avec ses petits boîtiers que l'on emporte avec soi. '

Prenez le temps de mélanger les textures

'Dans l'application, prenez le temps de mélanger les textures comme une crème pour éliminer la matière et garder l'essence même des produits d'aujourd'hui, leur lumière.
Un petit truc pour une tache de peau : un peu de foncé pour cacher la tache et par dessus du clair, floutez le tout. La cosmétique par la couleur et la lumière apporte des solutions.

Pour les lèvres : évitez les contours ou très légèrement, essayez les textures pour trouver celles qui sont les plus confortables pour vous. Tout est possible, la mode propose de très belles couleurs mais attention à ne pas avoir les lèvres sèches. Je vous conseille ni trop brillant, ni trop mat, j'aime particulièrement le satiné et les nouveaux rouges lèvres humides. '

La nuit tombe, on densifie le maquillage

'Après 17 heures, la lumière tombe, on densifie le maquillage. On intensifie l'œil à partir d'un kaki, noir, marron ou bleu marine. On peut garder une densité des textures et le fumé de la matière, on nettoie au coton tige.
Attention : le trop nacré tue, le trop clair vide. Mais ne vous privez pas de dessiner votre visage avec des dessins très soulignés.
Quelques trucs : la couleur foncée doit rester la plus proche de la racine de l'œil. Répartissez toujours la densité à partir du même point de départ, tirez le tout vers l'extérieur et gardez l'intensité au ras des cils. D'ici à un an le khôl des années 1970 va revenir ainsi que de nouvelles textures. '

Le soir on redessine les lèvres

'Le soir, on redessine aussi les lèvres. Pour un dîner aux chandelles, j'aime particulièrement le rouge à lèvres mat fatal. L'idéal c'est d'avoir quatre à cinq rouges à lèvres plus ou moins denses selon le moment de la journée.
N'hésitez pas à vous accaparer toutes les couleurs du maquillage d'aujourd'hui, à les mélanger, les expérimenter. Soyez curieuse de vous-même. Comme une robe : essayez, sentez-vous bien, appliquez différemment votre maquillage.
Et s'il s'agit de se défaire de mauvaises habitudes, passez une soirée à vous amuser et le lendemain matin, vous y arriverez. J'adore la maladresse à travers l'application ! '

Par Gisèle Prévost

Portrait de admin

A voir aussi

Tags

Ajouter un commentaire