Le boom du tatouage

Qu'ont en commun Yannick Noah, Florent Pagny, M. Pokora, Pascal Obispo, Lio, Zazie, ou encore Jean-Paul Gaultier et John Galliano ? Tous et toutes figurent au tableau de chasse de Tin-Tin, tatoueur mystique et emblématique, véritable légende dans le monde du tatouage, chéri des stars, organisateur du Mondial du tatouage du 6 au 8 mars prochain, le rendez-vous incontournable des amateurs de dermographie.

En effet, Paris accueille à la grande Halle de la Villette les plus grands tatoueurs de la planète (presque 300) qui viendront présenter leur art, souvent digne des plus grands peintres, à un public de plus en plus séduit par cette peinture corporelle, qu'il s'agisse de célébrités ou d'anonymes. 27 000 visiteurs en 2014 ! Et davantage attendus pour cette session de 2015.

Un constat : 1 français sur 10 a aujourd’hui de l’encre sous la peau, 20% des 25/34 ans, et l’on compte plus de 4000 professionnels dans l’hexagone, contre 40 il y a 30 ans !


Mais qui est ce Tin-Tin
, devenu une star internationale dans le monde des tatouages, et considéré comme une référence en la matière, dont la boutique dans le 9° arrondissement de Paris ne désemplit pas ? Né en 1955 à Concarneau, il s'est fait faire ses premiers tatouages lorsqu'il faisait son service militaire, et en même temps tatouait ses camarades, puis , souhaitant faire de l'art sur le corps humain, il va se lancer d'abord aux Etats-Unis, puis à Paris, et connaitre bientôt un énorme succès, en acquérant une clientèle très diversifiée : PDG, ouvriers, boulangers, flics, avocats, et stars du cinéma, de la musique, du foot... car ce phénomène touche désormais toutes les couches de la population. Femmes et hommes, jeunes et moins jeunes.

 

Le célèbre Tin-Tin en plein travail

En effet, longtemps stigmatisé, le tatouage était l'apanage des voyous, des détenus, ou des marginaux, avant de se démocratiser au cours des dernières décennies. D'Angelina Jolie à Lady Gaga, en passant par Rihanna ou Johny Depp, nombre de vedettes ont cédé à cette empreinte qui à l'origine signifiait la marque d'un rite. Aujourd'hui, cet art plus que tendance répond-il, à un besoin de parure, de démonstration, pour plaire à soi-même et à son entourage, pour porter un message ? Nul ne le sait. Mais on affiche avec fierté ses tatouages, simple dessin ou véritable œuvre d'art, et rien n'arrête les artistes dont les styles vont du plus réaliste au plus abstrait, en passant par le style japonais, la BDQ, le pointillisme, ….

 

Alors, passionnés, curieux, candidats à l'affût d'inspiration ou désireux de confier leur épiderme à des tatoueurs de tous horizons, rendez-vous à la Grande Halle de La Vilette, Paris 19ème, du vendredi 6 mars au dimanche 8 mars 2015 (mondialdutatouage.com).

Quelques adresses de tatoueurs sérieux et expérimentés, parisiens et provinciaux :
- Bleu Noir, Paris 75018
- Hand in Glove,  Paris 75011
- Mystery Tattoo Club,  Paris 75010
- Aiguille Tattoo,  Marseille
- Bulk Tattoo,  Lille
- Kronos Ink (Mattia Erba, un as de l’aiguille) pour la région Languedoc Roussillon, établi à Sète


Vous vous posez des questions avant de vous lancer? Toutpourlesfemmes vous aide à y voir plus clair: le tatouage en pratique.


Par Françoise Hay

A voir aussi

Tags

Commentaires

Merci Françoise pour la pertinence de vos articles. C'est un plaisir de lire vos sujets. Bien cordialement, Florence

Ajouter un commentaire