Ménard: cosmétiques de luxe à la japonaise

Cinquième marque de cosmétiques dans l’archipel nippon, Ménard est installée rue de la Paix à Paris depuis 2003. Elle veut aujourd’hui étendre sa renommée en France, notamment sur Monaco et toute la Côte d’Azur . En septembre elle lance une nouvelle ligne de soins : Sananari. Une véritable ode à l’éternelle jeunesse.

saranari

Très implantée dans toute l’Asie du Sud-Est, la marque de cosmétiques japonaise Ménard tente de se développer depuis une dizaine d’années en Europe . Présente dans plus de 18 pays à travers le monde, avec plus de 15 000 points de vente, elle tire son nom de créatures de la mythologie grecque, les ménades, les déesses de la beauté qui favorisaient les récoltes abondantes et apportaient la beauté aux hommes.

Distribuée dans plus d’une centaine de points de vente en France, notamment dans des instituts de beauté et des parfumeries de luxe indépendantes, la marque est présente à Monaco depuis 2009, et rue de la Paix à Paris depuis 2003. On parle alors des premiers « Menard Institutes », avec au programme relaxation et bien-être dans la pure tradition japonaise.

UNE NOUVELLE LIGNE DE SOINS DES SEPTEMBRE

C’est à Nice, dans le cadre très approprié du pavillon japonais du Musée des Arts Asiatiques, que la marque a décidé de présenter sa nouvelle ligne de soins : SARANARI.

Plusieurs esthéticiennes du salon monégasque et des représentantes de la marque parisienne ont présenté à la presse cette nouvelle ligne composée de 7 produits aux textures soyeuses, aux flacons dorés et poudrés.

saranari menard

1 - Crème de jour réconfortante et protectrice, 143 euros en 35 ml ; 2 - Soin contour des yeux, 132 euros en 20ml; 3 - Crème de nuit, 143 euros en 35 ml; 4 - Délicate mousse nettoyante, 87 euros en 125 ml; 5 - Crème de massage, 123 euros en 160 ml; 6 - Lotion riche , 114 euros en 130 ml; 7 - Emulsion à la texture soyeuse, 106 euros en 90 ml

Saranari… une véritable ode à la douceur féminine. Et à l’éternelle jeunesse. « Sara » signifie « nouveau » et « sara ni » encore plus

Au cœur de cette nouvelle ligne de soins, une fleur: le lys Casa Blanca. Les laboratoires Ménard ont en effet développé un nouvel actif, l’extrait de Lys Casa Blanca, qui doit agir contre le photo-vieillissement de la peau. Cette fleur, véritable symbole de beauté, est nommée « Casa Blanca » en raison de ses larges pétales blancs. Elle est souvent utilisée en décoration lors des mariages japonais.

Les lys sont récoltés dans le nord du Japon, sur l’île d’Hokkaïdo, où ils poussent à l’état sauvage. L’extrait de lys est issu des boutons de la fleur. Son actif supprime l’action des enzymes responsables de la détérioration du derme tout en agissant sur la régénération cellulaire.

Sarah Suzuki, la responsable e-commerce de la marque, espère que cette nouvelle ligne va permettre d’accroître la renommée de Ménard sur l’ensemble de la France, et notamment dans le sud est qui compte déjà plus de 40 points de vente.

« Nous souhaitons aujourd’hui nous développer dans les spas des grands hôtels de la Côte d’Azur, comme par exemple au Carlton de Cannes. Nous travaillons de plus en plus dans cette direction . Plusieurs contacts ont déjà été pris… »

Affaire(s ) à suivre donc!

 

Par Laurence Grémy

A voir aussi

Tags

Ajouter un commentaire