Montres connectées : les objets qui sauvent des vies

Les objets connectés font désormais partie intégrale de notre quotidien. Que ce soit pour le travail, pour le sport, ou encore pour la santé, les montres intelligentes ne cessent de nous épater. Destinés à nous rendre le quotidien plus agréable, certains de ces objets ont prouvé qu'ils étaient nécessaires dans notre vie. Retour sur ce phénomène de société.

Des montres satellites

Des montres avec des systèmes de positionnement par satellite sont désormais disponibles sur le marché, permettant aux sportifs de l'extrême de se repérer dans les situations les plus délicates. Certaines ont également l'incroyable capacité d'envoyer des signaux de détresse grâce à des radios-émetteurs miniatures. Déjà vingt-cinq vies ont été sauvées grâce à ces objets connectés qui ont permis à leurs utilisateurs de se repérer ou à l'inverse, de se faire repérer en cas d'urgence.

C'est le cas de Steve Brooks et Hugh Quentin-Smith, deux pilotes britanniques qui se sont crashés sur la banquise lorsqu'ils survolaient le pôle Sud. Le déclenchement de la balise de détresse intégrée à la montre a permis aux secours chiliens de les localiser.

Garmin est devenu un des leaders mondiaux dans les systèmes de positionnement par satellites. En ce moment, les montres sont à -10% chez Ocarat, vous permettant ainsi de trouver la montre intelligente s'adaptant à toutes vos envies.

Des anomalies cardiaques détectées grâce aux montres connectées

Selon des témoignages, plusieurs personnes auraient eu la vie sauve grâce à des alertes provenant de leur montre connectée.

La première histoire se déroule en Floride, fin avril. Une jeune adolescente porte sa montre connectée qui mesure en temps réel ses battements cardiaques. Une fonction très pratique qui lui permet de calculer ses performances sportives. Mais ce jour-là, la montre connectée aura une toute autre utilisation puisqu'elle va sauver la vie de cette jeune fille. En effet, l'objet connecté en question va alors alerter l'adolescente d'un pouls anormalement élevé : cent quatre-vingt-dix battements par minute au repos ! Une insuffisance rénale sera par la suite détectée. Ses reins ne fonctionnaient plus qu'à 20%, ce qui nécessitait une transplantation d'un jour à l'autre. Sa montre connectée lui a donc probablement sauvé la vie.

Mais ce n'est pas la première fois que ce genre d'affaire se produit. Avril dernier, à New-York, un homme de trente-deux ans se plaint soudainement de vertiges et se met à saigner de la bouche. De la même manière, c'est sa montre connectée qui va l'avertir de battements cardiaques anormaux. Les médecins diagnostiqueront plus tard une rupture d'ulcère.

La rédaction

A voir aussi

Tags

Ajouter un commentaire