Bonnes manières : comment répondre à une invitation ?

Ca y est, vous êtes invitée à cette incroyable soirée chic où vous rêviez d'aller ! Mais avant toutes choses, il va falloir répondre à votre hôte. Philippe Lichtfus, notre spécialiste de l'Etiquette, vous dévoile tout ce qu'il faut savoir pour répondre à une invitation avec élégance.

Répondre à une invitation avec élégance

Les modes passent, les règles de politesse restent

Si le carton et le porte plume cèdent la place aux tablettes, il n'en demeure pas moins qu'il existe des manières bien précises de répondre à une invitation.

invitationSavoir-vivre - répondre à une invitation - Toutpourlesfemmes

Il n'y a rien de compliqué en soi, mais certaines circonstances réclament des formulations qui peuvent paraître désuètes pour certaines et pourtant qui restent d'usage dans pas mal de circonstances encore aujourd'hui.

Les grands principes à retenir

Le principe général est de reproduire la manière avec laquelle vous avez été invitée.

Toutefois, l'invitation à la troisième personne, celle qui réclame généralement une réponse plus formelle, est celle qui semble le plus problématique pour la plupart d'entre vous.

Les exemples sont nombreux, mais penchons-nous sur le cas suivant :

Le Comte et la Comtesse de S. prient, puis votre nom écrit à l'encre sur les pointillés prévus à cet effet, de leur faire le plaisir d'assister au cocktail qu'il donneront chez eux, au château de S., le samedi 23 septembre prochain de 18 heures 30 à 21 heures 30.

invitation

Savoir-vivre - répondre à une invitation - Toutpourlesfemmes

Vous trouverez peut-être également, en bas à gauche, en plus petit et en italique : Tenue de ville ou encore d'autres indications pratiques et en face à droite, de la même manière :

R.S.L.P. avant le 13 septembre (par exemple) et puis à la ligne traditionnellement un nom et une adresse, et de plus en plus fréquemment une adresse e-mail, voire un numéro de téléphone.

Il s'agit bien dans ce cas d'une invitation formelle à la troisième personne.

Respectez le délai souhaité et le support de réponse proposé.

Il est important également de suivre la logique. Puisque vous êtes invitée à la troisième personne, répondez de la même manière, en deux temps ; les remerciements pour l'invitation, puis votre réponse.
Voici un exemple : Jean et Sibylle Maintenon (aussi Monsieur et Madame Jean Maintenon, mais c'est plus solennel; les titres de noblesse, les grades militaires ou encore les fonctions importantes sont les bienvenus dans la plupart des cas) remercient vivement le Comte et la Comtesse (il est préférable ici de conserver la majuscule aux titres) de S. pour leur aimable invitation à assister au cocktail qu'ils donneront chez eux le 23 septembre prochain. (Il me semble plus adapté d'éviter aujourd'hui de tout retranscrire afin d'éviter les lourdeurs, dans le genre : ...chez eux, au château de S., le 23 septembre prochain de 18 heures 30 à 21 heures 30, etc.)

Le second paragraphe doit être clair et court : C'est avec grand plaisir qu'il s'y rendront.

ou C'est avec beaucoup de regret qu'ils ne pourront s'y rendre, étant retenus à l'étranger à cette date (par exemple).

C'est absolument tout ! C'est après cela qu'on rencontre trois erreurs fréquentes: date, signature et salutations. Voici donc quelques conseils ; on ne date pas un carton de réponse, on ne le signe pas et on n'y ajoute pas de formule de politesse.

Les remerciements et la réponse sont amplement suffisants.

Le support importe peu ; il faut respecter ce qui vous est demandé en dessous de R.S.L.P., qui signifie simplement Réponse s'il lui plaît. Aussi surprenant que cela puisse paraître, la formulation pour une invitation formelle reste identique pour le courriel.

Toutefois, si vous répondez par carton, dans la mesure où celui-ci n'est pas prévu pour cela, utilisez un beau carton, épais et de la taille d'une enveloppe au format américain.

Les personnes habituées d'inviter de cette manière peuvent percevoir déjà certains éléments sur vous, rien qu'en observant votre réponse et son éventuel support.

C'est finalement assez simple et pourtant on rencontre couramment des maladresses.

Ce sont ces petits détails qui influencent parfois l'image qu'on peut avoir de vous, même avant de vous connaître. Alors, autant mettre toutes les chances de votre côté...

Ceci dit, le traitement des réponses pouvant prendre beaucoup de temps, certain(e)s, surtout pour des soirées de gala ou plus officielles, comme dans une ambassade et bien d'autres, ajoutent dans l'enveloppe un carton de réponse pré-imprimé, ce qui facilite bien des choses et évite la perte de temps. Si vous avez cette chance, il vous suffira d'ajouter votre nom et de cocher les cases et de le poster...

Il reste toutefois nombre de subtilités liées aux réponses, notamment avec les prédicats liés à diverses fonctions et à certains titres de noblesse, à la manière de se présenter aujourd'hui lorsqu'on est en couple non officialisé, de présenter des félicitations de manière anticipée lorsqu'on répond négativement à une invitation de mariage, par exemple, etc.

Les réponses proposées ci-dessus sont des formules choisies parmi d'autres. Le tout est de rester juste et mesuré en rapport avec les circonstances, comme toujours...

Philippe LICHTFUS
Fondateur et Dirigeant de la Savemius Academy

 

Pour en savoir plus sur la Savemius Academy : www.savemius.com

A voir aussi

Tags

Ajouter un commentaire