Il était une fois LA LAVANDE…

11 septembre 2017

De retour dans la grisaille urbaine, ça fait du bien de se replonger dans les magnifiques paysages du Sud de la France. Nous partons à la découverte de la récolte de la lavande et  d'une femme qui y consacre sa vie.

Dans les coulisses de la récolte de la lavande

OH ! Bouquet de Lavande…une ferme et une femme au « parfum ».

Il est des endroits où on se sent bien, mais trouver l’endroit où on se sent bien et sentir bon, où l’air vous caresse doucement et dépose sur vous l’odeur de lavande… c’est le bonheur !

Ce sentiment de bien être, on le trouve chez Nathalie BUSI à Ferrassières (26570) au pied du Mont Ventoux.

La récolte bat son plein, les saisonniers penchés sur les buissons colorés, manient d’un geste précis, la faucille et rassemblent en un gros bouquet, les tiges bleues sans abimer la fleur. Le parfum entête un peu et la sérénité vous gagne.

La récolte bat son plein et dure deux mois juillet et août.

A la rencontre d'une lavandicultrice

Nathalie est lavandicultrice sur ce plateau d’Albion, sec et ensoleillé. Elle gère l’exploitation de 80 hectares de lavande et lavandin.

Il est essentiel de ne pas confondre lavande et lavandin et pour mieux connaître la différence, une visite chez Nathalie s’impose.

La légende raconte qu’une très jolie fée, appelée « Lavandula » essuya les larmes de son visage avec ses mains, ses pleurs s’éparpillèrent sur le pays de Provence et firent naître la lavande sauvage « la lavande aspic »

Chez Nathalie on cultive la lavande officinale et le lavandin.

Le lavandin est issu du croisement entre la lavande aspic et la lavande officinale.

Une des spécialités de « Ho ! Bouquet de lavande » est justement le bouquet. La coupe se fait à la faucille. Les bouquets sont séchés à l’ombre quelques jours, stockés dans des cartons avant d’être expédiés dans le monde entier; le client le plus important étant le Japon.

La coupe à la machine, c’est pour la lavande destinée à la distillerie pour en tirer des huiles essentielles après séchage et égrenage.

Il faut savoir qu’1 hectare de lavande fine donnera 10 kilos d’huiles essentielles.

1 hectare de lavandin 100 kilos de ces huiles.

C’est le savoir faire de trois générations, mais surtout la ténacité, l’effort et les idées, qui permettent à l’exploitation de Nathalie de résister à la concurrence face aux produits de « synthèse » venue d’Asie et à la Bulgarie, premier producteur de cette plante parfumée.

Les vertus de la lavande

Les grossistes Japonais attendent avec impatience la nouvelle récolte. Ils adorent les bouquets de lavande de Nathalie. Ils sont convaincus des vertus médicinales de la plante.
Il est vrai que déjà les Romains se parfumaient sur une base de lavande censée leur apporter l’amour… Casanova l’utilisait pour enflamer ses conquêtes quant à Joséphine, femme de Napoléon, en faisait un breuvage « aphrodisiaque ». Au siècle dernier, les gants étaient parfumés de lavande pour cacher l’odeur du cuir.

Nathalie coud, brode les sachets bourrés de la fleur odorante, toujours à la mode. D’autres produits cosmétiques sont en vente dans le petit magasin de la ferme.

Nathalie est la meilleure des guides pour vous initier aux mystères de la culture de cette plante au parfum suave. C’est surtout son accueil chaleureux et son sourire pour vous emmener faucher à la faucille, près de sa maison, qui vous laisseront un merveilleux souvenir.

Un sentier botanique dédié à la lavande, vous emmène pour une ballade découverte dans les paysages colorés des champs de lavande.

Un arrêt près des « bories » (abri de berger en pierres), vous reviendrez « nimbés » de ce parfum de lavande à qui on attribue toujours des vertus thérapeutiques.

Jacques Douay

Texte et photos

Infos pratiques

Ho! Bouquet de Lavande (site: hobouquetdelavande.com)
26570 FERRASSIERES - Ouvert de Mai au 15 Novembre
Responsable: Nathalie BUSI
Email : hobouquetdelavande@orange.fr / Tel : 0674618428

Visite guidée avec coupe de bouquet à la faucille, démonstration de distillation - magasin avec vente de produits artisanaux locaux.

Profitez de la Drôme provençale,  visitez au pied du Mont Ventoux.

Montbrun les bains, station thermale et village ravissant,faites un arrêt chez Paulette un bon restaurant, une soirée sur la terrasse du restaurant

0’des sources et sa cuisine inventive et raffinée.Pourquoi pas se loger à l’Oustau de la Font à Reilhanette (1 km) une auberge appartenant aux restaurateurs.

Agence de développement de la Drôme : ladrometourisme.com

A voir aussi

Tags

Ajouter un commentaire