Congé parental : où en sont les hommes ?

Le congé parental rémunéré —qui peut être pris par les deux parents— est désormais disponible dans 23 pays de l’OCDE, mais les pères restent peu nombreux à l’utiliser.  Une étude de l'OCDE publiée le 2 mars 2016 fait le point sur l'utilisation du congé parental par les hommes. 

conge_parentalCongé parental : où en sont les hommes ?

Le congé parental, qu'est-ce que c'est ?

Tous les pays de l’OCDE, à l’exception des États-Unis, prévoient un congé de maternité rémunéré d’au moins 12 semaines, et plus de la moitié d’entre eux octroient aux pères un congé de paternité rémunéré à la naissance de leur enfant. De plus en plus de pays proposent désormais aussi un congé parental rémunéré, c'est-à-dire une période plus longue de congé assortie d’une protection de l’emploi, dont les deux parents peuvent bénéficier.

Qui utilise réellement le congé parental ?

Les mères utilisent généralement la plupart de leurs droits à congé mais la situation est différente pour les pères. Si les hommes prennent habituellement quelques jours de congé de paternité juste après la naissance de leur enfant, seuls les plus motivés et les plus courageux utilisent leur droit à un congé parental plus long. Dans de nombreux pays, les pères représentent moins d’un bénéficiaire du congé parental sur cinq. Leur part varie cependant d’un pays à l’autre, pouvant atteindre 40 % voire plus dans certains pays nordiques et au Portugal, mais n’étant que d’un sur cinquante en Australie, en Pologne et en République tchèque.

La bonne nouvelle, en revanche, est que l’utilisation du congé parental par les hommes augmente en moyenne. En Finlande, leur part a doublé entre 2006 et 2013 tandis qu’en Belgique elle a progressé de près de 10 points de pourcentage sur la même période environ. Pourtant, quelques pays ne connaissent qu’une évolution limitée. En Autriche et en France, les hommes ne représentent que 4 % des parents qui prennent un congé parental, soit à peu près la même proportion qu’il y a dix ans environ.

Ces hommes qui font bouger la parité

Heureusement, les comportements évoluent peu à peu. Certains hommes se battent pour améliorer la parité. C'est le cas des HAPPY MEN, ce mouvement créé en 2013 et dont nous vous avions parlé dans un précédent article. Les Happy Men comptent 250 cadres répartis au sein d’une dizaine de grandes sociétés; ces hommes modernes veulent faire bouger les lignes de la parité

La rédaction

 

Photo : Fotolia

A voir aussi

Tags

Ajouter un commentaire