10 conseils pour activer son réseau

Pourquoi et quelle stratégie mettre en place pour activer son réseau  ? Notre spécialiste carrière, Françoise Lévy-Rueff, vous donne la réponse en 10 conseils pratiques.

Pourquoi activer son réseau ?

Lorsque je travaille avec mes clients sur la façon d’activer leur réseau et pas uniquement leur réseau social, ils acquiescent mais sont souvent flous sur la question ! Or  Le marché caché, celui qui ne passe pas par des offres d'emploi « officielles », permet d'effectuer jusqu'à 70 % des embauches. Et ce n'est pas le seul avantage du réseau. Le réseau permet de connaître les bonnes filières, la réalité du marché, les astuces…

reseau_professionnelCoaching carrière : activer son réseau - Toutpourlesfemmes

10 conseils pratiques :  quelle stratégie mettre en place pour activer son réseau ?

#1 - Commencez par lister les membres de votre réseau. Vous avez tous beaucoup plus de contacts réseau que vous ne le pensez de premier abord. Pensez à subdiviser en quatre réseaux suivant la méthodologie suivante :

Réseau professionnel :  personne rencontrée dans le cadre de ses études : annuaire des anciens… et celles rencontrées dans sa vie professionnelle : ne pas oublier fournisseurs / clients 

Réseau personnel : familial et amical

Réseau extra professionnel : personnes rencontrées dans un contexte associatif, sportif

Réseau professionnel social en ligne : LinkedIn, Viadeo et réseaux sociaux perso : Facebook…

#2 - Clarifiez votre objectif et développez votre réseau en fonction de votre but. Cet objectif peut être précis ou beaucoup plus large, style se renseigner sur un secteur d’activité.

#3 - Un réseau fonctionne en toile d'araignée : chaque contact peut vous renvoyer vers un ou plusieurs autres contacts ; demandez  à la fin de chaque entretien si votre interlocuteur a un contact à vous donner.

#4 - A chaque entretien allez ouvert à la personne que vous rencontrez à son poste. Ne cherchez pas à vous mettre en avant, n'apportez pas votre CV.

#5 - Activez votre réseau même si vous n'êtes pas en recherche d'emploi. C’est souvent le bon moment pour recontacter quelqu’un  ou ouvrir votre réseau.

# 6 - Pensez à vos relations anciennes même perdues de vue. Ils seront contents d'avoir de vos nouvelles, que ce soit amical ou professionnel. Et s’ils ne répondent pas, pas grave ! Passez au suivant !

#7 - Un mail ou un téléphone si vous avez peu de temps mais mieux un contact de visu, un pot ou un déjeuner ; privilégiez les rencontres réelles aux virtuelles, même si c’est plus facile de le faire « en recherche » qu’en poste.

#8 - Ne pas oublier ceux qui sont en recherche de poste : il vous en seront en majorité reconnaissants plus tard et, en plus ils sont plus disponibles. Par exemple, pour venir déjeuner avec vous, près de votre bureau.

#9 - Allez dans des réunions professionnelles, séminaires  ... les discussions off sont souvent plus importantes que ce qu'on est sensé y apprendre.

#10 - Lors d’un entretien, soyez pro, parlez pro, soyez ponctuels et  n’oubliez pas de remercier le lendemain par mail et assurez un suivi de vos recherches.

Un plus : Mettez  des personnes en relation, ils vous en seront redevables.

Sur les réseaux professionnels, vous pouvez  faire en sorte que votre liste de contacts soit visible à vos connexions.

Mais n'envoyez pas de mails collectifs, cela agace !

 

Intéressant :  Les liens faibles du  sociologue américain Mark Granovetter
Les contacts les plus éloignés de votre toile d'araignée, les relations des relations,  sont paradoxalement souvent plus efficaces que les relations proches. De plus, ils sont dans un environnement différent et vous donnent donc des informations neuves.

 

Françoise Lévy-Rueff

francoise@levyrueff.com

A voir aussi

Tags

Ajouter un commentaire