Miquel Barceló au Musée Picasso et à la BnF

Miquel Barceló à Paris: « Sol y sombra ». TPLF vous fait découvrir cet artiste contemporain majorquin exposé au Musée Picasso et à la BnF jusqu'au 28 août 2016.

Miquel Barceló au Musée Picasso et à la BnF

Depuis la réouverture du Musée Picasso en 2014, Miquel Barceló est le premier artiste contemporain invité. Pourquoi lui ? Ils sont espagnols tous les deux : Picasso est le moderne et Barceló le contemporain. Qu’ont-ils en commun sur le plan artistique ?

RDV au sous-sol de l’Hôtel Salé. Vous découvrirez une reconstitution de l’atelier de Barceló, des peintures, des sculptures zoomorphes (dans le jardin), des céramiques et des œuvres sur papier des années 1990 à aujourd’hui. Vous verrez l’admiration de Barceló pour le maître auquel il rendait hommage l’hiver dernier dans l’exposition « Picasso Mania » au Grand Palais. RDV  aussi à la BnF pour voir la suite de l'exposition: « Sol y sombra ».

Portrait de Miquel Barcelà © Jean-Marie del Moral
Miquel Barcelo Musée Picasso et BnF - Toutpourlesfemmes

Né en 1957, sa mère lui « apporte la peinture ».  A ses débuts, Dubuffet, l’inventeur de l’Art Brut en 1947 et l’artiste américain Pollock le marquent dans son devenir d’artiste. Dans les année 70, Barceló produit une peinture subjective  avec des matières organiques qui se décomposent….Le plaisir de peindre  l’emporte, l'oeuvre s'auto détruit: il peindra  avec de la vraie peinture.

Miquel Barceló ATELIER AVEC SIX TAUREAUX, 1994 235 x 375 cm Technique mixte sur toile 
Crédit Photo © Galerie Bruno Bischofberger, Männedorf, SUISSE Collection Fischbach, Zurich /Galerie Bruno Bischofberger, Männedorf.
Miquel Barcelo Musée Picasso et BnF - Toutpourlesfemmes

Un parcours exemplaire

1982, une année décisive dans sa carrière. Il expose aux côtés de Basquiat et de Keith Haring. Soutenu  ensuite, par des galeristes de premier ordre : Yvon Lambert à Paris, Lucio Amelio à Naples, Bruno Bischofberger à Zürich et Leo Castelli à New York. En 1996, il obtient la reconnaissance officielle. Le Centre Pompidou et Arte Reina Sofia Madrid l’exposent.

En 2007 Miquel Barceló place dans la Chapelle Sant Pere de la Cathédrale de Palma de Majorque, plus de 300 m2 de panneaux en argile dont quatre maquettes  sont présentées au musée Picasso dans l'exposition, ainsi qu’un ensemble d’essais de couleurs : des fragments de terre cuite, issus de paysages marins. 

En 2008, il est choisi pour réaliser le décor de la coupole de la Salle de conférences XX du Palais des Nations à Genève.

En 2009, il représente l’Espagne lors de la 53e Biennale de Venise.

Miquel Barceló. NOCTURN. UNA PIXERADA 1982 48,8 x 70 cm Litho-offset © ADAGP, Paris, 2016 BnF, Estampes et photographie.
Miquel Barcelo Musée Picasso et BnF - Toutpourlesfemmes

L’Afrique, le Mali, les Dogons, les matières corporelles et végétales, la magie

Barceló cultive des ponts avec cette culture et ce pays où il se rend. Il tisse des liens à son tour dans son oeuvre en tant qu’artiste européen entre la matière organique, géologique et l’alchimie. Son corps est à l’oeuvre comme une puissance  physique en mouvement quand il crée. C'est proche de la transe. L’imprévisible est une donnée dans son travail. Ses gestes ?  Il en fixe  la trace qui est la preuve de ce qu’il a vécu avec la  matière et  les couleurs . 

A propos de l'artiste: « Produire comme une plante produit un fruit » Arp.

Miquel Barceló HOLA QUÉ TAL 2013 58 x 38 x 30 cm Céramique Collection de l’artiste Crédit Photo © Agustí Torres, 2015
Miquel Barcelo Musée Picasso et BnF - Toutpourlesfemmes

Il montre, à travers, un ensemble de vases au noir de fumée et groupe de céramiques polychromes combien la nature, la terre concrète, la terra cotta se contorsionne et s’exhibe, évoquant un corps vivant aussi compliqué que ceux de  Picasso.

La Tauromachie

Cap sur « le cercle magique de l’arène » pour mieux comprendre ce dialogue entre Picasso et Barceló à travers la Tauromachie.

« Sol y sombra » le titre de l’exposition évoque la tauromachie. Picasso place  l’accent sur la représentation du combat, son panache et son héroïsme.

Miquel Barceló  tel un détective, grossit les preuves, les évidences, il trafique les effets. En termes d’ombre et lumière, il est attentif à rendre l’effet tactile, il est attentif à la matérialité de la réalité terrienne. La matière est énergie et  Miquel Barceló la figure.

Miquel Barceló LA SUERTE DE MATAR 1990 200 x 203 cm Technique mixte sur toile Courtesy Galerie Bruno Bischofberger, Männedorf SUISSE
Crédit Photo © Galerie Bruno Bischofberger, Männedorf, SUISSE.
Miquel Barcelo Musée Picasso et BnF - Toutpourlesfemmes

« Le plaisir et même la souffrance sont des principes fondamentaux de mon travail : ils sont liés à la couleur, au geste et au mouvement. La tauromachie en est la métaphore parfaite parce que, quand le taureau est mort et a été retiré, tu retrouves dans l’arène tous ces gestes : un vide central dans lequel tu peux lire tout ce qui s’est passé. » Miquel Barceló

Barcelo Miquel Barceló. « QUITE », LANZAROTE 60 2002 97 x 108 cm Eau-forte et aquatinte © ADAGP, Paris, 2016 BnF, Estampes et photographie
Miquel Barcelo Musée Picasso et BnF - Toutpourlesfemmes

La matière devient  lumière

L’oeuvre gravée est proposée par la BnF (deux cent cinquante gravures sur cuivre, sur bois, lithographies, sérigraphies et estampages).  Egalement, une  fresque de terre et de lumière créée in situ sur toute la hauteur des vitres de l’allée Julien Cain que l’artiste a couvertes d’une fine couche d’argile avant d’y dessiner en grattant la glaise séchée (190 mètres de long sur 6 mètres de haut)  irradie.  A travers elle, Barceló rend hommage au philosophe majorquin Ramon Llull. Il s'agit d'un ouvrage de matière et de lumière.

Miquel Barceló. Jeu de lumière sur le sol à travers la fresque sur argile de la verrière de l’atelier de Vilafranca. Crédit photo : Agustí Torres © ADAGP, Paris, 2016.
Miquel Barcelo Musée Picasso et BnF - Toutpourlesfemmes

Informations pratiques :
BnF I François Mitterrand du 22 mars au 28 août 2016 Quai François-‐Mauriac, Paris XIIIe . Galerie I Du mardi au samedi 10h > 19h, dimanche 13h >19h. Fermé lundi et jours fériés.
Musée national Picasso-Paris 5 rue de Thorigny, Paris IIIe Du mardi au vendredi 11h30 > 18h, samedi, dimanche et vacances scolaires 9h30 >18h. Fermé lundi et jours fériés.


Caroline Benzaria
 

A voir aussi

Tags

Ajouter un commentaire