Que retenir des Oscars et des César 2017?

Les Oscars et les César 2017 en 5 points

Deux des plus grandes fêtes du cinéma ont eu lieu ce week-end. Les César se sont déroulés à la Salle Pleyel vendredi 24 février 2017. 

La statuette d'Oscar - Que retenir des Oscars et des César 2017? - Toutpourlesfemmes

Les Oscars dans la nuit du 26 au 27 février 2017 au Dolby Theater situé sur Hollywood Boulevard à Los Angeles. Que doit-on en retenir ? Voici un résumé en 5 points. 

1-   Le gros cafouillage

Alors que la cérémonie tire à sa fin et que La la land de Damien Chazelle, le favori, affiche déjà six Oscars, le titre du meilleur film est passe d’être révélé par Faye Dunaway et Warren Beatty. Il ouvre l’enveloppe, hésite et confie à sa voisine le carton. Elle annonce « La la land ». Toute l’équipe du film monte sur scène, se congratule jusqu’à ce qu’un homme vienne annoncer qu’il y a une erreur et que c’est Moonlight, le challenger, qui a remporté l’Oscar convoité du meilleur film (voir la vidéo). 

La preuve que Moonlight a gagné - Que retenir des Oscars et des César 2017? - Toutpourlesfemmes

Le cabinet PricewaterhouseCoopers qui s’occupe de l’organisation des votes depuis 83 ans a présenté ses excuses et a lancé une enquête pour comprendre d’où vient l’erreur.

En 1991, aux César cette fois, Vanessa Paradis avait annoncé que le prix du meilleur jeune espoir féminin revenait à Judith Godrèche avant de se reprendre et de le remettre à Judith… Henry.

 2-   Des favoris contestés 

Avec ses 14 nominations – le record égalé de Titanic et de EveLa la land partait grand favori des Oscars. Au final, le film en remporte six, dont deux en musique, celui de la meilleure actrice remis à Emma Stone et celui du meilleur réalisateur à Damien Chazelle. Contre trois à Moonlight qui comptait huit nominations et 2 à Manchester by the sea.

Emma Stone et Ryan Gosling dans La la land - 
Que retenir des Oscars et des César 2017? - Toutpourlesfemmes

Aux César aussi, la suprématie annoncée de Elle de Paul Verhoeven et de Frantz de François tous deux nommés 11 fois a été mise à mal par un palmarès équilibré. Si Elle sauve l’honneur en recevant le prix du meilleur film et celui de la meilleure actrice remis à Isabelle Huppert, Frantz repart avec un seul César technique. Juste la fin du monde de Xavier Dolan et Divines d’Houda Benyamina ont chacun reçu trois récompenses

 3-   Isabelle Huppert à moitié sacrée

 Son rôle dans Elle, de femme dominante à la sexualité ambiguë, Isabelle Huppert avait fait d’elle une favorite à tous les prix du cinéma. Elle a échoué à l’Oscar – on sait la compétition rude pour les étrangères dans cette compétition très américaine où elle était face à Emma Stone, la gagnante et à Natalie Portman (Jackie)  la favorite.

Isabelle Huppert dans Elle -  Que retenir des Oscars et des César 2017? - Toutpourlesfemmes 

Mais, elle a remporté le César, son deuxième après avoir été nommé 14 fois. Ainsi que le Golden Globe, le prix Lumière, tous deux remis par la presse.

Isabelle Huppert reste une des actrices françaises les plus prolixes et les plus reconnues. Elle a remporté des prix d’interprétation dans tous les grands festivals, deux à Cannes, deux à Venise et un à Berlin.

4-   Les femmes en pleine forme

 Carton jaune aux Oscars qui n’ont retenu aucun film réalisé par une femme dans la catégorie meilleur, ni aucune réalisatrice postulante au prix du meilleur réalisateur cette année. Il faut dire que si les différences de salaires entre actrice et acteur font toujours débat, la polémique actuelle tient surtout à la faible représentation des noirs, ce qui a été un peu compensé par le succès de Moonlight et le prix remis à Viola Davis pour son rôles dans Fences.

Oulaya Amamra et Deborah Lukumuena , toutes les deux césarisées pour Divines
Que retenir des Oscars et des César 2017? - Toutpourlesfemmes 

Les César, en revanche, n’avait jamais été si féminins dans leurs nominations : 4 films de réalisatrices étaient en lice contre 3 de réalisateurs et 3 contre deux pour le meilleur premier film. Et un triomphe de 3 César pour Divines, sa réalisatrice et ses deux actrices et deux réalisatrices de courts métrages. La relève…

5 – Les français bredouilles aux Oscars.

La compétition est toujours difficile pour les étrangers aux Oscars. La France a déjà brillé avec Marion Cotillard et The Artist de Michel Hazanavicius avec Jean Dujardin.  Mais, Isabelle Huppert peut déjà être fière d’avoir été nommée parmi les cinq meilleures actrices de l’année, comme peuvent l’être aussi les deux films d’animation : Ma vie de courgette et La tortue rouge.

Shahab Hosseini et  Taraneh Alidoosti dans Le client -
 Que retenir des Oscars et des César 2017? - Toutpourlesfemmes 

Au final, c’est Le client de l’iranien Asghar Farhadi (qui avait réalisé La séparation) qui a remporté l’Oscar du meilleur film en langue étrangère. Mais, le réalisateur n’est pas venu chercher son prix, empêché par la nouvelle de Trump qui lui a refusé son visa.

Aux César, c’est Moi, Daniel Blake de Ken Loach, palme d’or 2016 au Festival de Cannes, qui a été sacré meilleur film étranger.

 Véronique Le Bris 

A voir aussi

Tags

Ajouter un commentaire